Peugeot Partner Tepee Electric : arrivée tardive

Peugeot Partner Tepee Electric

Peugeot Partner Tepee Electric

Voici une nouveauté qu’on n’attendait pas : une déclinaison électrique du ludospace Peugeot Partner Tepee. Programmé pour une présentation en première mondiale au salon de Genève 2017, le Peugeot Partner Tepee Electric sera commercialisé à la prochaine rentrée, en septembre.

Les 170 km d’autonomie permettront largement d’aller déposer à l’école toute la marmaille du quartier. Comme 170 km n’est pas énorme comme autonomie d’un véhicule tout électrique, Peugeot insiste sur les moins de 60 km parcourus par la majorité des automobilistes en Europe…Des automobilistes qui effectuent moins de 60 km en semaine, mais ne sont sans doute pas contre pouvoir partir en week-end ou en vacances de temps en temps !

Jusqu’à présent et depuis 2013, Peugeot proposait aux professionnels son Partner Electric en VU. Pourquoi avoir attendu 4 ans pour décliner cette version VP ? Le communiqué de presse ne le dit évidemment pas. Mais la France  est le premier marché des voitures électriques en Europe, ceci explique peut-être cela.

La chaîne de traction électrique utilise un moteur électrique synchrone à aimants permanents de 49 kW, soit 67 ch. Ce qui est peu pour un tel gabarit ! Heureusement, le couple est annoncé à 200 Nm. Les performances ne sont pas annoncées, mais la version utilitaire est limitée à 110 km/h en vitesse de pointe, et réclame 18,7 s pour accélérer de 0 à 100 km/h. Voilà de quoi limiter sérieusement les capacités routière de l’engin.

Clairement donc, ce  Peugeot Partner Tepee Electric ne conviendra pas à tout le monde, y compris parmi les clients de voitures électriques.

Le Peugeot Partner Tepee Electric se rattrape avec ses fonctionnalités, comme le volume de coffre annoncé jusqu’à 1350 litres, la lunette ouvrante, ou encore les fonctions contrôlées à distance, notamment la climatisation ou le chauffage.

Peugeot n’innove donc pas vraiment en proposant cette nouveauté électrique, c’est dommage. On imagine aisément que les acheteurs seront certainement en bonne partie des administrations….