Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Le fameux Final Fantasy est de retour, après une très longue absence et de nombreux rebondissements dans sa gestation. Cela fait plus de douze ans que les fans attendaient la suite de la saga ! Et comme les années ont passé, les concepteurs l’annoncent par un gros titre dès le démarrage : un Final Fantasy conçu pour “les fans et les nouveaux venus”. Tout le monde est donc le bienvenu, et c’est plutôt l’univers particulier du jeu qui opérera une sélection entre les gamers.

Ce Final Fantasy XV débute dans la ville d’Insomnia, où le prince Noctis part avec ses 3 amis pour rejoindre sa fiancée, l’oracle Lunafreya.

Après une première cinématique avec le roi, on se retrouve dans un désert très américain avec une expérience de conduite incroyable. La voiture royale, la Regalia, prêtée par le padre est en effet en panne, et il faut la pousser sur une route qui semble interminable. Cette première expérience de conduite est une introduction assez originale, mais la conduite ne s’arrange malheureusement pas par la suite. Une fois réparée, la voiture peut être soit pilotée par un des compères soit par nous, avec une jouabilité à faire peur. Il est par exemple impossible de sortir de la route : la voiture est vissée sur des rails, ou presque. On finit donc très souvent par effectuer les trajets en automatique, quitter à surfer sur son ordinateur le temps que ça se passe….C’est tout simplement la pire expérience de conduite que j’ai eue sur PS4 !

Dommage, car la voiture en elle-même est bien dessinée, avec une carrosserie qui mélange les genres : il s’agit d’un cabriolet avec toit rigide escamotable, 4 portes, dont 2 portes suicide à l’arrière. Les passages au garage permettent qui plus est de customiser l’engin en modifiant la couleur de la sellerie, des jantes, en ajoutant des stickers, etc. Mais comme la voiture n’est qu’un élément de décor, l’intérêt d’une telle customisation relève au final de l’anecdote.

Conçu comme un open world, FF XV laisse le choix des quêtes secondaires avec la possibilité d’aller traquer du monstre dans la pampa pour gagner de la monnaie locale et des XP, de sécuriser une zone, d’aller retrouver un individu…

La vraie intrigue débute assez rapidement avec l’invasion de la ville d’Insomnia qui va catapulter Noctis comme le futur roi. La dimension dramatique prend alors un peu le pas pour augmenter l’intensité du scénario, qui était au final assez plat, avec des dialogues très naïfs de la part des personnages.

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Esthétiquement, Final Fantasy XV présente une très grande variété de décors, allant d’une sorte de grand ouest américain à une ville qui rappelle la Havane ( photo ci-dessous ). Sans oublier de splendides panoramas avec des reliefs particulièrement travaillés. Les personnages sont également travaillés, avec des mouvements de chevelure qui rendent très bien, tout autant que le plumage d’un oiseau monstrueux sous l’effet d’une petite brise.

Mis à part les quêtes et l’exploration, le jeu repose aussi sur les combats, qui se déroulent avec l’ensemble des équipiers. Un didacticiel permet de se préparer pour découvrir les possibilités en matière d’esquive avec de la télétransportation, de coups portés à l’arme blanche, et aussi de magie. Les combats vont alors alterner entre les monstres rencontrés et les vaisseaux qui déversent des soldats robots un peu partout.

Les personnages gagnent des EXP dans les combats, mais ces points ne seront comptabilisés qu’en fin de journée, quand vous prendrez la décision de camper quelque part ou de réserver une nuit dans un mobile home ou un hôtel. Chaque fin de journée est également ponctuée par des préparations culinaires et le visionnage des photos prises dans la journée.

Notre avis : Assez exotique dans son genre, Final Fantasy XV est une expérience à part, un jeu qui se démarque très nettement par son univers et sa tonalité. Si la quête principale peut être achevée en une vingtaine d’heures, la réalisation de la totalité des quêtes peut laisser espérer jsuqu’à cinq fois plus de durée de vie du titre. Réalisé par Square Enix, Final Fantasy XV mérite donc le détour pour un dépaysement au final pas si fréquent, même sur PS4. Plusieurs DLC ont déjà été proposés depuis la sortie du titre, de quoi ajouter encore du contenu au fur et à mesure.

Nous avons aimé :

-graphismes travaillés

-de très beaux décors

-monde ouvert très étendu

-diversité des quêtes

-variété des attaques possibles et des tactiques en combat

Nous n’avons pas aimé : 

-Une conduite manuelle ennuyante : pas de sortie de route possible !

-des personnages très, trop naïfs

-des incohérences de scénario récurrentes

 

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4

Test Final Fantasy XV sur PS4