Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Alors que Renault et Peugeot ont renoncé à leurs cabriolets, Opel propose toujours le Cascada. Un modèle dont la survie n’est pas assurée, car le Cascada a été conçu comme un modèle General Motors, il est également vendu sous blason Cadillac aux Etats-Unis et sous blason Holden en Australie.

Si les cabriolets ne sont pas particulièrement à la fête en ce moment, l’Opel Cascada s’offre une nouvelle version Suprême pour relancer les ventes. Peinture exclusive rouge éclat, calandre et rétroviseurs noir laqué, bandeau peint couleur carrosserie sur la malle arrière : le style de cette version le démarque des Cascada classiques. Les jantes alliage 20 pouces bi-ton et les deux sorties d’échappement partic

Deux autres couleurs sont proposées : blanc glacier et noir profond. Le Cascada débute à 29000 euros avec la finition Innovation, et à 31500 euros pour le Cascada Suprême. Ce tarif donne droit au moteur essence 1.4 Turbo 140 ch avec boîte manuelle à 6 rapports. Elle est homologuée à 149 g et 6,5 L.

Deuxième proposition en essence : le bloc moteur 1.6 Turbo 170 ch avec boîte automatique, homologué à 7,3 L et 172 g. En diesel, l’Opel Cascada Suprême 2.0 CDTI 170 ch est proposé à 36800 euros.

Dans l’habitacle, l’Opel Cascada se démarque par des inserts en laque noir piano sur la planche de bord, et des surpiqûres rouge sur les sièges. L’équipement comprend également de série lerte anticollision avant, aide au maintien dans la voie avec indicateur de présence dans l’angle mort, reconnaissance des panneaux de circulation, assistant au passage en feux de route et aide aux manœuvres avec détection des emplacements. Sans oublier Opel OnStar.

Cette version Suprême fait donc ressortir autrement les attributs du Cascada, ce qui pourrait séduire une autre clientèle que les versions faisant la part belle au chrome.

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême

Opel Cascada Suprême


Mots clés pour ce billet :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

one + 2 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>