Prime à la casse 2018 : jusqu’à 2000 euros !

Prime à la casse

Prime à la casse

Nicolas Hulot avait déjà annoncé le retour d’une prime à la casse pour 2018, il en fixe désormais les modalités. Cette nouvelle prime à la casse sera très intéressante pour les ménages français, car elle concernera tout autant l’achat d’une voiture neuve que l’achat d’une voiture d’occasion !

Dès 2018, il sera possible de bénéficier d’une prime à la casse de 1000 euros, ou de 2000 euros pour les ménages non imposables. Il n’est plus obligatoire ni d’acheter une voiture neuve, ni une hybride ou une électrique.

Les critères pour bénéficier d’une prime à la casse en 2018

Premier point pour bénéficier de cette nouvelle prime à la casse : votre ancienne voiture est-elle éligible ? Cette nouvelle prime à la casse va concerner l’envoi à la casse d’une voiture essence d’avant 1997, ou d’une voiture diesel immatriculée avant 2001.

L’achat de la nouvelle voiture devra évidemment concerner une voiture moins polluante, mais les critères sont assez ouverts puisqu’il peut s’agir d’une voiture catégorisée Crit’Air 0, 1 ou 2. Concrètement, cela permettra d’acquérir une voiture diesel immatriculée après 2011, ou une voiture essence immatriculée après le 1er janvier 2006. Ce qui nous fera en 2018, bénéficier d’une prime à la casse pour l’achat d’une voiture essence qui peut être âgée de 12 ans tout de même !

On estime que 100,000 voitures d’occasion pourraient ainsi rejoindre le chemin de la casse. Cela risque d’avoir l’effet pervers de rendre les occasions à petit prix encore moins nombreuses. Des professionnels de l’occasion de plaignent déjà de voitures à petit prix exportées en Europe de l’est, et les autres allant en casse….

Ce dispositif risque de fonctionner car il coincïde avec l’arrivée d’un contrôle technique renforcé en 2018.

Dans le même temps et pour financer le dispositif, le malus écologique sera renforcé et concernera les voitures neuves émettant plus de 120 g de rejets de CO2, alors que le seuil est de 127 g actuellement. Un niveau qui permettait il y a quelques années de toucher…un bonus !!

La prime à la conversion pour l’achat d’une voiture électrique

Dans le cas de l’achat d’une voiture électrique, il sera possible de bénéficier d’une prime à la conversion portée à 2500 euros, et également d’un bonus écologique de 6000 euros, soit un total de 8500 euros. Un montant en baisse car en 2017 ce cumul monte encore à 10000 euros, mais uniquement pour la cession d’un diesel d’avant 2001. L’année prochaine les voitures essence d’avant 1997 seront également concernées, et un petit rouleur motorisé en essence pourrait logiquement plus facilement passer à l’électrique qu’un gros rouleur motorisé en diesel….