2018 : les augmentations et les changements pour l’automobiliste

Malus écologique 2018

Malus écologique 2018

C’est une tradition : chaque nouvelle année arrive avec son lot d’augmentations, et l’automobiliste est rarement oublié à ce sujet.

Hausse du prix des carburants au 1er janvier 2018

Première hausse de prix attendue : celle du gazole et du SP95 dès le 1er janvier 2018. Les prix à la pompe vont subir une importante augmentation, puisque le litre de gazole va augmenter de 7,6 centimes, et celui de l’essence de 3,84 centimes. Un moyen pour que le gazole rattrape progressivement le prix du sans plomb. Mais l’écart se serait d’autant plus réduit si le SP n’avait pas été augmenté. Merci qui ?

Le gazole devrait coûter aussi cher que le sans plomb à partir de 2021.

Augmentation des PV de stationnement

Le PV de stationnement à 17 euros pour absence de paiement laissera place à un “forfait post-stationnement”. A Lyon et à Paris, le prix va ainsi passer de 17 à 60 euros ! De quoi inciter les automobilistes à régler leur stationnement….

Les montants sont désormais fixés par les communes, qui vont sans doute pouvoir ainsi augmenter les montants à leur guise.

Contrôle technique durci à partir de mai 2018

La nouvelle formule du contrôle technique renforcé sera en place dès le 20 mai 2018. Nous vous avions détaillé l’ensemble des changements début août.

Nouveaux montants du malus 2018

En 2018, le malus écologique sur les voitures neuves s’appliquera à partir de 120 g seulement ! Un seuil qui donnait droit à un bonus il y a quelques années de cela. Vous pouvez découvrir dans cet article tous les montants du malus écologique 2018.

Malus sur les voitures d’occasion de plus de 10 CV

Autre hausse annoncée récemment : la mise en place d’un malus écologique qui concerne les voitures d’occasion de plus de 10 CV. Les montants varient de 100 à 8000 euros tout de même, avec une dégressivité par année d’immatriculation. Les voitures puissantes seront donc pénalisées par ce nouveau dispositif, qui pourrait freiner les acheteurs de certains modèles. Avec en premières victimes les voitures sportives. Voilà qui n’est pas une bonne nouvelle pour la diversité automobile.

TVA récupérable à 20 % sur le SP en 2018

Actuellement récupérable à hauteur de 10 %, la TVA sera récupérable à 20 % sur le sans plomb à partir de 2018. Un taux qui grimpera encore les années suivantes pour atteindre 100 % en 2022. Voilà qui pourra changer la donne pour le choix des motorisations dans les flottes d’entreprises.

Augmentation des assurances auto

Autre mauvaise nouvelle : les primes d’assurance auto augmenteront en moyenne de 2 à 3 % en 2018.

Augmentation du prix des péages d’autoroute

Même combat pour les péages autoroutiers qui augmenteront au 1er janvier avec des hausses attendues de 1,5 à 2 %.

Prime à la casse : valable pour les voitures d’occasion en 2018

On termine par une nouvelle plus positive avec l’arrivée d’une nouvelle prime à la casse 2018. Cette “prime à la conversion” est élargie pour permettre de toucher plus de ménages. Elle sera de 1000 ou 2000 euros suivant les ressources du ménage, et valable pour l’achat d’une voiture d’occasion d’après 2006 pour les essence et d’après 2011 pour les diesel.