Livre : La Renault 18 de mon père

Livre : La Renault 18 de mon père

Livre : La Renault 18 de mon père

Dans la collection “De mon père” chez E.T.A.I, je demande….la Renault 18 ! Destinée à une carrière internationale, la Renault 18 vient succéder à la Renault 12 avec deux carrosseries berline et break. 

En mars 2018, la Renault 18 fêtera son trentième anniversaire : elle avait été présentée en première mondiale au salon de Genève 1978. Si les R18 françaises ont été fabriquées dans l’usine de Flins, cette familiale aura été assemblée dans un grand nombre d’usines à travers le monde : en Argentine, au Chili, en Espagne, aux Etats-Unis, au Maroc, au Mexique, en Urugay, en Australie..

Cette carrière internationale aura été gagnante avec plus de deux millions d’exemplaires produits jusqu’en 1986. Si cette familiale vous semblait anodine, Jean-Luc Armagnacq a su trouver les sources et les informations intéressantes pour captiver son public. Renault Sportwagon américaine, Renault 18 Turbo de la Police Nationale, prototype EVE, R18 des rallyes-raid comme le Paris Dakar : les curiosités ne manquent pas. Des études à la production en passant par les différentes versions commercialisées, l’auteur ne fait l’impasse sur aucune info concernant ce modèle.

Notre avis : Modèle très familier de tous ceux ayant connu les années 80, la Renault 18 nous montre avant l’heure de la Logan la stratégie de Renault à l’international avec des modèles solides au prix de revient contenu. La Renault 18 n’aura pas marqué particulièrement par ses avancées techniques : elle se contentait par exemple d’un essieu arrière rigide. Ce n’était pas une avant-gardiste mais un modèle rationnel de conquête qui aura très bien fonctionné commercialement. Le genre d’autos qui attirent peu de collectionneurs mais qui ont permis à une marque de réaliser de très bons résultats commerciaux. La Renault 18 aura donc parfaitement rempli sa mission, et nous lui souhaitons un joyeux trentième anniversaire !

Prix public 29,90 €, 120 pages, format 240×215 mm