Volkswagen Touareg

Volkswagen Touareg

Avec un million d’exemplaires vendus depuis la première génération, le Volkswagen Touareg n’est pas seulement une vitrine technologique pour le constructeur allemand.

Plus grand, mais plus léger, le nouveau Toureg utilise de l’aluminium et des aciers high-tech. Résultat des courses : une perte de poids de 106 kg. Quand le cousin Porsche Cayenne renonce au diesel, le Touareg 2018 proposera encore deux blocs V6 TDI de 231 et 286 ch. Un troisième moteur V8 est même programmé : un gros V8 TDI de 421 ch !

Seul un V6 essence est annoncé, avec une puissance de 340 ch. Volkswagen annonce également une version hybride rechargeable, prévue dans un premier temps pour le marché chinois. Cette version pourra compter sur une puissance cumulée de 367 ch.

La révolution aura plutôt lieu dans l’habitacle, avec l’arrivée du Cockpit Innovision entièrement numérique. L’écran géant en impose, annoncé comme une “unité numérique de commande, d’information, de communication et de divertissement”. Massage aux places avant, banquette arrière coulissante, éclairage d’ambiance personnalisable : les passagers devraient bénéficier d’un niveau de confort particulièrement élevé. On note aussi une très forte augmentation du volume de coffre qui passe de moins de 700 à plus de 800 litres !

Volkswagen conclut sa présentation avec une famille de SUV de plus en plus étendue, qui va du T-Roc au Touareg en passant par les Tiguan, Tiguan Allspace, Atlas et Terramont. Et deux modèles sont encore attendus : le Volkswagen T-Cross qui rejoindra la gamme des petits SUV, et le futur I.D Cross, le premier SUV 100 % électrique de la gamme.

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018

Volkswagen Touareg 2018


Mots clés pour ce billet :