Malus écologique 2018

Malus écologique 2018

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes : au 1er janvier 2019, le malus écologique va encore être plus sévère. Les montants de malus ne devraient pas changer, avec de très nombreux paliers allant de 50 à 10500 euros.

Le changement, c’est l’abaissement de la zone neutre de 120 à 117 g seulement ! Une zone qui permettait il y a quelques années seulement de bénéficier de bonus pour l’acquisition de nombreux modèles diesel…

La conséquence sera double : davantage de modèles seront concernés par un malus, et le décalage du tableau vers le bas fera augmenter le montant des malus pour toutes les tranches….

Et ce n’est pas terminé puisque le gouvernement souhaiterait encore abaisser les seuils de 3 grammes en 2020 et 2021.

D’après Le Parisien, les acheteurs de voitures premium sont les plus touchés par le malus, avec en tête Mercedes dont les clients ont acquitté 27,7 millions d’euros de malus sur les 6 premiers mois de l’année 2018 ! Chez Audi, le montant des malus 2018 se porte à 21,3 millions d’euros.

Etonnant, les malus des Volkswagen dépassent ceux de BMW avec 19,7 millions d’euros contre 185 millions d’euros. Porsche arrive ensuite avec 17,5 millions d’euros de malus. A l’opposé, les acheteurs de Renault ont déjà touché cette année 19,6 millions d’euros de bonus écologique ! Un montant élevé du en partie au succès de la Renault ZOE, la voiture électrique la plus vendue en France. Il permet de bénéficier d’un montant maxi de 6000 euros, avec 27 % maximum du montant d’acquisition.