Déjà la fin de la Citroën e-Mehari

Citroën e-Mehari

Citroën e-Mehari

En 2019, la gamme Citroën va encore se réduire. On ne compte plus les disparitions de modèles aux chevrons ces dernières années, et sans remplacement. Cela a été le cas l’année passée de la Citroën C4, qui sera remplacée mais pas avant 2020 au plus tôt, et les années précédentes de la C5 II, du C3 Picasso, du monospace C8, du Nemo….

Cette fois-ci c’est un modèle électrique qui est concerné, la petite Citroën e-Mehari. Ce modèle conçu sur la même base Bolloré que l’ancienne Autolib parisienne est assemblé dans l’usine PSA de Rennes. Une usine qui aura fort à faire avec le lancement commercial du nouveau SUV familial de la marque, le C5 Aircross.

Lancée en 2016, la Citroën e-Mehari est déjà arrêtée alors que les voitures électriques sont pourtant en progression au niveau des ventes. La petite Citroën n’aura pas su tirer son épingle du jeu sur notre marché. Lancée en 2016, elle est loin de présenter la polyvalence et le confort d’une Renault ZOE et son prix reste pourtant très élevé : 25500 euros pour l’entrée de gamme !

Mais la e-Mehari pouvait se targuer d’être la seule voiture électrique découvrable proposée, et d’avoir une approche un peu plus fun….

En 2018 comme nous le mentionnent nos confrères dans Le Point, seulement 228 exemplaires ont été vendus ! On comprend mieux cette décision d’arrêter aussi vite un tel modèle.

Cette année Citroën fête son centenaire, et se concentrera sur le lancement de son C5 Aicross.