Range Rover SV coupé : il restera un prototype

Range Rover SV Coupé

Range Rover SV Coupé

Le Range Rover SV Coupé restera un prototype et ne passera pas à la production de série. Présenté comme un futur modèle exclusif et destiné à une production en petite série, le Range Rover SV Coupé rendait hommage à son aïeul avec sa carrosserie trois portes.

Land Rover avait présenté ce modèle comme une petite série de 999 exemplaires qui serait fabriquée à la mains dans les ateliers SVO en Angleterre. Son prix était annoncé à 290.000 euros ! Le département SVO de Land Rover est en charge des véhicules spéciaux, qu’il s’agisse de modèles exclusifs ou de véhicules destinés au tournage d’un épisode de James Bond.

Mais la situation n’est pas au beau fixe pour Land Rover. Jaguar Land Rover a programmé une semaine de chômage technique début avril, et les incertitudes liées au Brexit pèsent lourd. Autres difficultés pour le groupe britannique propriété de la société indienne Tata : une gamme peu adaptée aux nouvelles normes WLTP avec une dominante de gros blocs diesel soumis à des malus écologiques.  Du côté de la Chine les ventes ne sont pas non plus florissantes avec un recul inquiétant.

Au-delà de cette déception pour les centaines de clients qui auraient pu se pavaner au volant d’un Range Rover SV Coupé, cela ouvre surtout un chapitre qui pourrait être douloureux pour Land Rover. Le constructeur ainsi que Jaguar ne seront pas présents au Salon de Genève début mars, qui correspond pourtant en tous points au type de voitures de luxe proposées par les deux marques anglaises.

Après une période de fermeture de 15 jours fin octobre dans l’usine de Solihull, le groupe Jaguar-Land Rover a annoncé début janvier la suppression de 4500 postes, un peu plus de 10 % de ses effectifs. Un plan d’économies sur 18 mois devrait permettre à JLR d’éviter 2,76 milliards d’euros de dépenses.