Essai Audi A1 1.4 TFSi 122 S-Tronic : conduite, budget

En conduite

Sous le capot, on retrouve le 1.4 TFSi qui équipe de nombreux modèles Audi, Volkswagen et Seat. Derrière ce sigle se cache les dernières technologies dans le domaine des motorisations essence. Ce quatre cylindres de 1390 cm3 associe l’injection directe et la suralimentation. Il offre une puissance de 122ch à 5000 tr/min et un couple constant de 200 Nm entre 1500 et 4000 tr/min. Ce moteur est accouplé à une boîte de vitesses S Tronic à 7 rapports. Celle-ci est constituée de deux demi-boîtes et intègre deux embrayages multidisques qui commandent des rapports différents. Un premier embrayage est associé aux rapports impairs tandis qu’un second aux rapports pairs et la marche arrière. Cette technologie autorise des changements de rapport en quelques centièmes de seconde et sans interruption sensible du couple au bénéfice de agrément de conduite et de la consommation.

Audi-A1-TFSi-122-moteur

Voyons maintenant comment se comporte cette Audi A1.

Après avoir mis le contact, le moteur démarre sans à peine troubler le silence de l’habitacle. La boîte de vitesses S-Tronic est facile à prendre en main. Une fois, le bouton de déverrouillage pressé et le mode D enclenché sur le sélecteur, la petite Audi s’élance en douceur. Le 1.4 TFSi se révèle très souple à bas régime ce qui associé à la compacité de l’A1 en font une citadine idéale. Le rayon de braquage de seulement 10,6 mètres est très appréciable et la direction à l’assistance parfaitement calibrée facilite grandement les manœuvres de stationnement. Hors milieu urbain, l’Audi A1 est tout aussi à l’aise. Son moteur TFSi de 122ch et sa boîte S-Tronic à 7 rapports font qu’il est parfaitement envisageable de parcourir de longues distances. Les suspensions sport restent assez confortables et l’insonorisation est très soignée. Seuls les sièges manquent un peu de souplesse en particulier au niveau du soutien lombaire. Mais dans l’ensemble, les qualités routières sont de bon niveau. Lorsque l’on hausse le rythme, l’A1 impressionne par l’agilité de son comportement. Même sur les routes glissantes d’automne, la tenue de route reste sure et l’on s’étonne même de la discrétion de l’ESP. Le châssis sport à voie large et la direction très directe procurent énormément de plaisir de conduite. Mais pour aller plus loin dans l’émotion, il ne faut pas hésiter à sélectionner le mode “Sport” qui autorise des régimes moteur plus élevés ou bien le mode manuel séquentiel. Ce dernier est très réussi avec notamment des palettes au volant qui colle parfaitement à l’esprit de la boîte S-Tronic. En revanche ce qui l’est moins est la gestion de passage des rapports en mode D. La boite de vitesse privilégie beaucoup trop l’économie de carburant. Les rapports montent trop rapidement ce qui occasionne des sous régimes et des vibrations désagréables. Les consommations enregistrés sont très basses pour un modèle essence. Audi annonce 5,2 L/100km en cycle mixte ce que nous avons pu vérifier lors de cet essai. Sur un trajet nord sud en Ile de France d’une centaine de kilomètres (ville, route, autoroute et … bouchons), nous avons enregistré 5,8 L/100km en adoptant une conduite économique. Globalement, la consommation moyenne au cours de notre essai est un peu plus élevé: 6,5 L/100km, en raison de l’utilisation occasionnelle du mode Sport. Cela reste tout de même très faible et la concurrence ne fait guère mieux ! Précisons que l’A1 bénéficie du système Start-Stop qui coupe le moteur à l’arrêt. Ce dispositif assez discret contribue beaucoup aux économies de carburant en conduite urbaine. Enfin, sachez qu’Audi n’a pas sacrifié les performances, bien au contraire. Grace à l’optimisation des masses (emploi d’aciers traités par trempage-formage ), l’Audi A1 affiche seulement 1125 kg sur la balance. Ceci permet à l’A1 de belles performances avec seulement 122ch sous le capot. Le 0 à 100 km/h est réalisé en seulement 8,9 secondes et les reprises sont particulièrement vigoureuses.

Budget

L’Audi A1 1.4 TFSi 122 S Tronic Ambition est affichée à 23.350 €. Tarif plutôt élevé compte tenu des trop nombreuses lacunes d’équipement. La finition Ambition ne dispose pas de série de la climatisation automatique, de l’aide au stationnement arrière ou encore les feux xénon. Pour disposer de ces équipement il faut choisir la finition Ambition Luxe tarifée 26.350 €. Notez que notre modèle d’essai dispose du système MMI Navigation Plus en option à 1280 €. Ce dernier intègre un écran couleur escamotable de 6,5 pouces, deux lecteurs de cartes SDHC et une interface Bluetooth. L’ensemble nous a convaincu par sa facilité d’utilisation, son interface soignée et la richesse des fonctionalités. Enfin, soulignons que cette version n’émet que 122g de Co2/km et donc bénéficie de 100€ de bonus gouvernemental.

Audi-A1-TFSi-122-tarifs

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Audi A1 1.4 TFSi 122 S-Tronic : bilan, galerie photos, caractéristiques

Pour tous vos besoins en location d’Audi et pour louer l’Audi A1 , rendez vous sur www.sixt.fr.

2 réflexions au sujet de « Essai Audi A1 1.4 TFSi 122 S-Tronic : conduite, budget »


  1. Oui c est une superbe auto mais a ce prix heureusement
    Cela dit j ai l A1 122 stronic ambition luxe mais le rétros ne sont ni dégivrants ni repliables!!!!!
    Mais le plus gênant c est la gestion de la boite
    Entre 50 et 90 km/h elle cherche a passer en 7 ieme vitesse et elle le fait.
    Donc impossible de rouler sur un faux plat entre 50 et 70 le moteur souffre et la CONSO aussi affreux
    La conduite en ville sur un filet de gaz est désagréable voir impossible sans intervention en mode manuel
    Et puis tentez la montagne avec cette gestion de boite, un cauchemar
    A suivre donc mais il faudrait qu il revoit vite ce parametrage


  2. Bjr,

    J’ai une Golf+ avec ce même moteur/boite. Et .. j’en suis complètement satisfait. Surement que contrairement au commentaire de JM IDF, j’ai une conduite bcp plus souple. Je trouve trés bien, au contraire, que la 7 passe à 54 km/h sur le plat. Je confirme que le moteur ne peine pas du tout et que la conso est vraiment optimisé. C’est un calculateur qui choisi le bon rapport en fonction de l’appui sur la pédale d’accélérateur. En comparaison de ma Leon TDI 140, je consomme moins d’un litre de plus, à conduite identique.
    Je n’ai jamais utilisé le mode manuel plus de 2 minutes !!
    En revanche pour se faire plaisir sur une petite route de montagne, il faut choisir autre chose. En ce qui me concerne je fais 0.5% de mes km en montagne … Donc c parfait.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

eleven − 5 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>