Essai Audi Q5 Ambition luxe 2.0 TDI170 (BV6) : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques

BILAN :

On retrouve dans le Q5, les qualités de la marque, à savoir : une qualité de finition haut de gamme, un châssis rigoureux et surtout un bon confort de suspension.

Quant aux performances, elles sont convenables mais nécessitent de souvent rétrograder pour relancer la machine. Dans ces conditions, la transmission automatique S-tronic s’impose comme un choix judicieux.

Enfin, le Q5 bénéficie d’une habitabilité très appréciable et d’une malle de très bonne taille : critères indispensables pour une auto familiale.

Audi Q5 2.0 TDI 170

Audi Q5 2.0 TDI 170

Ce que nous avons aimé :

  • Confort routier,
  • Position de conduite,
  • Qualité de finition,
  • Bon compromis habitabilité/dimensions extérieures,
  • Bilan consommation/autonomie,
  • Système audio de haute qualité.

Ce que nous avons moins aimé :

  • Système de frein de stationnement peu convivial,
  • Performances un peu justes.

A lire également :

Essai Mercedes Classe GLK 220 CDI 4 MATIC : SUV chic hors des sentiers battus

Essai Volvo XC60 D5 AWD R-Design Geartronic 6 : L’ange gardien

Performances chiffrées constructeur :

- 0 à 100 : 9,5 secondes

- Vitesse maximale : 204 km/h

Consommations chiffrées constructeurs :

- Urbaine : 8,2 L/100km

- Extra urbaine : 6,0 L/100km

- Mixte : 6,8 L/100km

Moyennes enregistrées lors de notre essai : 7,6 L/100km

Motorisation :

Cylindrée : 4 cylindres 1968 cm3

Puissance : 125 kW (170 ch)

Couple : 350 nm

Rejet CO2 : 179 g/km (malus 750 euros)

Puissance fiscal : 10 CV

Dimensions :

Longueur : 4,62 m

Largeur (rétroviseurs dépliés) : 2,08 m

Hauteur : 1.65 m

Empattement : 2.807 m

Masse à vide : 1 755 Kg
TARIF :

Audi Q5 Ambition Luxe – TDI 170 Quattro à partir de 45 810 euros
Prix de la version essayée : 47 680 €

Dont options :

- Peinture nacrée : 910 euros,

- GPS Advanced : 860 euros.

Une réflexion au sujet de « Essai Audi Q5 Ambition luxe 2.0 TDI170 (BV6) : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques »


  1. Un peu surpris par vos commentaires sur quatre points:

    le confort
    c’est agréable sur route de qualité mais dès qu’il y a des irrégularités on ressent le moindre noyaux de cerise même avec les jantes en 17, bref c’est du “tape cul” à l’allemande mais certainement pas confortable.

    Le start & stop
    Absolument pas au point, il remet le moteur en marche avec de belles et génantes vibrations mais, pire, le moteur se remet vite en marche si on a la climatisation en marche car il n’y a pas de batterie dédiée pour le redémarrage. On a vite fait d’arrêter ce système désagréable et pas vraiment abouti.

    Le coffre
    Il ne fait que 100 /110 cm de large au niveau du passage de roues, ce qui est plutôt nul pour une voiture aussi large et rend problématique le transport des objets conséquents.

    Les pédales de la boite mécanique
    Il faut enfoncer la pédale d’embrayage sur une énorme distance pour embrayer ( modèle TFSI essence) donc avancer le siège de telle façon que l’on a alors la jambe droite complètement repliée en permanence puisque cette pédale est, elle, à course normale. Ergonomie donc lamentable à ce niveau.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

seventeen − 15 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>