Essai Audi R8 V10 5.2 FSI : à conduire, budget

A conduire

Voilà le chapitre le plus intéressant avec la R8 V10 ! La R8 à moteur V8 était déjà très réussie, mais les ingénieurs ne se sont pas arrêtés là dans la course aux armements. La R8 a ainsi récupéré le moteur V10 de la Lamborghini Gallardo…

Dans cette version adaptée par les ingénieurs allemands, le V10 FSI développe 525 ch à 8000 tr/min pour une cylindrée de 5,2 L. La zone rouge est située à 8700 tr/min, de quoi faire chanter dignement les 10 cylindres !

Audi R8 V10

Audi R8 V10

Les performances sont exceptionnelles, avec une vitesse de pointe donnée pour 316 km/h, un 0 à 100 km/h réalisé en 3,9 s : des chiffres qui parlent d’eux-mêmes.

La puissance est transmise aux quatre roues par l’intermédiaire de la fameuse transmission Quattro. Les pneumatiques de taille imposante donnent une extraordinaire assise à la R8 vue de derrière. Il s’agit de 235/35 R19 à l’avant et de 295/30 R19 à l’arrière.

Même à des vitesses raisonnables, les sensations sont très plaisantes, puisqu’on est assis très près du sol. Sur autoroute, cela donne l’impression d’avaler les kilomètres de bitume ! Le pédalier très rapproché ravira les adeptes du talon-pointe. Mais malgré sa puissance démoniaque, la R8 V10 est très facile à prendre en main. Sa conduite est rassurante, avec un châssis prévenant et qui pardonne beaucoup. Sur route ouverte, avec des revêtements gorgés d’eau et des gommes arrière à mi-usure, nous n’avons pas tenté de désactiver l’ESP…

En effet dans ces conditions plus délicates, le train arrière est plus sensible à un léger glissement : sensations fortes garanties ! La largeur des pneumatiques arrière a de quoi participer à un effet d’aquaplaning. D’autant plus que la transmission intégrale privilégie la transmission arrière.

Audi R8 V10

Audi R8 V10

La répartition des masses est excellente, et l’équilibre du châssis vous fera rarement des frayeurs. Train avant et direction concourent à une excellente précision de conduite.

Pour profiter de la sonorité du V10, les tunnels de la région parisienne sont un régal ! Il faut alors choisir entre une sonorité rauque sur le cinquième rapport, ou une sonorité aigüe sur le troisième rapport en montant dans les tours…

Le freinage optionnel en céramique est impressionnant et très direct : il suffit d’effleurer la pédale pour ralentir très fortement.

Audi R8 V10

Audi R8 V10

Budget

Pour 149100 €, la R8 V10 est complète au niveau équipement. Il comprend le GPS Audi Navigation Plus, la climatisation automatique, la sellerie cuir nappa, les sièges électriques et chauffants, le système audio Bang & Olufsen, le régulateur de vitesse, l’alarme, le rétroviseur intérieur à réglage jour/nuit automatique, avec détecteur de lumière/pluie, le pack éclairage, les projecteurs à diodes, les jantes 19″, la suspension Magnetic Ride…

Les suppléments obligatoires seront la peinture métallisée et les coloris argent ou carbone du Slideblade latéral. Pour le reste, les options concernent le freinage en céramique à 9800 €, et plusieurs possibilités de personnalisations Audi Exclusive pour la finition intérieure et la présentation extérieure.

La boîte R-Tronic est facturée 7450 € de plus. Le prix d’achat sera accompagné d’une carte grise au tarif prohibitif, la faute aux 60 chevaux fiscaux et au malus écologique de 2600 €.

Côté consommation, nous avons relevé sur un parcours mixte une moyenne de 15,6 L / 100 km. Ce chiffre est très raisonnable au vu des conditions de roulage, comprenant notamment la traversée de Paris… On pourrait en effet s’attendre à un chiffre dépassant les 20 L pour un V10 de cette puissance.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Audi R8 V10 5.2 FSI : bilan, caractéristiques, galerie photos

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

two × two =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>