Essai Audi TTS roadster 2.0 TFSI S-Tronic : vie à bord, budget

Vie à bord

Point fort du roadster Audi TT : la vitesse d’ouverture et de fermeture de la capote réalisée en X secondes. La manoeuvre peut se faire en roulant jusqu’à 50 km/h : vous ne bloquerez pas les autres automobilistes lorsque le feu passe au vert !

La capacité du coffre est de 250 litres et reste fixe : les bagages ne peuvent empiéter sur le compartiment dévolu au rangement de la capote.

Audi TTS roadster

Audi TTS roadster

Celle-ci est très bien insonorisée et comporte une lunette arrière en verre.

Pour réduire les mouvements d’air, le filet anti-remous placé derrière les arceaux en aluminium se déploie électriquement via une commande sur le tunnel central.

A bord, l’ambiance est sportive et de qualité. L’intérieur en cuir bicolore noir et orange fait un rappel très appréciable de la teinte de carrosserie. Le volant à méplat reprend d’ailleurs la teinte orange pour les surpiqûres.

Audi TTS roadster

Audi TTS roadster

La qualité de finition du TTS est excellente, et l’option pack cuir étendu ajoute encore un vrai plus. Admirez la sellerie cuir orange et noir, parfaitement assortie à la caisse du TTS. Les deux sièges avant maintiennent bien et se sont révélés assez confortables, y compris pour les longs parcours.

Audi TTS roadster

Audi TTS roadster

On retrouve le sigle S sur le compte-tours, les seuils de portes et le dossier des sièges. De nombreux éléments sont en aluminium et se marient à merveille avec le cuir. L’ensemble respire le haut de gamme : Audi soigne les détails.

Budget


Le tarif de l’Audi TTS roadster avec boîte S-Tronic est de 56 270 euros ( 53 900 euros avec boîte mécanique ). L’équipement de cette version S est très complet et il n’est pas nécessaire de cocher beaucoup d’options pour avoir une belle configuration. Dommage que le radar de recul soit en option, et que le GPS Plus soit si cher ( 2500 euros ).

Il faudra acquitter en plus sur la carte grise de 17 CV un malus écologique de 750 euros, en raison de rejets de CO2 à 184 g.

Si le tarif paraît justifié au vu des prestations, il est toutefois supérieur à celui d’un Porsche Boxster de 255 ch facturé à partir de 48057 €. Un tarif plancher qui ne comprend pas les jantes 18″, la sellerie cuir, le GPS, et la boîte PDK….Mais à 58.283 euros le Boxster devient S avec une puissance de 310 ch. Il reste une propulsion, sans possibilité d’opter pour une transmission intégrale. La boîte de vitesses double embrayage PDK est facturée 2960 euros…

De son côté, Mercedes propose le nouveau roadster SLK 3, dont seule la version V6 de 306 ch est à même de rivaliser en performances. Le SLK 350 est facturé 55150 euros avec la boîte 7G-Tronic, un tarif là aussi compétitif face au TT 4 cylindres.

Côté consommation, la moyenne de notre essai aura été de 9,5 litres. Un chiffre au final raisonnable pour un modèle sportif et performant comme le roadster TT-S.

Audi TTS roadster

Audi TTS roadster

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Audi TTS roadster 2.0 TFSI S-Tronic : bilan, galerie photos

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

13 + twenty =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>