Essai détaillé Renault Mégane Coupé R.S : à conduire, budget

A conduire

Au démarrage, la Renault Mégane R.S surprend par la discrétion de son moteur et de son échappement. Même avec la vitre baissée, la sonorité est discrète. Peut-être un peu trop, surtout face à une Focus RS !

Renault Mégane Coupé R.S

Renault Mégane Coupé R.S

Heureusement, même si le son n’est pas son point fort, le nouveau 2.0 Turbo de 250 ch pousse fort, et ce sur tous les rapports. Le moteur de l’ancienne génération a été revu en profondeur, pour passer les normes Euro 5. Il gagne 20ch par rapport à l’ancienne Mégane R26R, 30 Nm et descend en consommation et en rejets de Co2.

Sans le différentiel à glissement limité du Châssis Cup, le couple pourra faire légèrement patiner les roues. Le couple maximal de 340 Nm est atteint à 3000 tr / min, mais 80% du couple est disponible à 1900 tr / min ! Le turbo Twin-scroll fait de ce 2.0 16V de 250 ch un moteur très plaisant au quotidien.

Le couple n’arrive jamais de façon brutale comme sur la Focus RS. L’ensemble est beaucoup plus progressif, et civilisé.

Le compte-tours possède un indicateur de changement de rapport, qui s’allume lorsque le régime moteur atteint plus de 6000 tr/min. Il est couplé à un signal sonore.

Renault Mégane Coupé R.S

Renault Mégane Coupé R.S

Pour surveiller les performances, l’option RS Monitor permet de disposer d’informations précises façon télémétrie en formule 1, mais nous n’avons pu tester cet équipement sur notre version d’essai.

Comme la précédente génération, la Mégane R.S dispose d’un train avant à pivot indépendant. La précision est diabolique. Et la motricité est bien meilleure que celle d’une Focus RS.

Par rapport à la Mégane Coupé TCe 180, la raideur anti-roulis de la voiture a été augmentée de 12,5%. Le châssis Cup ajoute à son tour 15% de raideur anti-roulis en plus…

Le système de correction de trajectoire ESC est totalement déconnectable pour un usage sportif, sur circuit donc !

Très fortement dimensionné, le freinage assuré par des étriers 4 pistons Brembo à l’avant permet à la Mégane RS de freiner très fort. L’endurance des freins n’est pas non plus perfectible.

Les pneumatiques Dunlop SP Sport Max TT en 225/40 R18 Y sont efficaces. Ils ne nous ont montré leurs limites que sur un sol enneigé, logique !

Renault Mégane Coupé R.S

Renault Mégane Coupé R.S

En ville, le diamètre de braquage est acceptable. La direction assistée électrique est douce et précise. Le guidage de la boîte de vitesses est également à saluer.La nouvelle Mégane R.S. adopte la boîte PK4 . Par rapport à la version TCe 180, la démultiplication a été réduite, la précision de guidage améliorée et les passages de rapports sont plus fermes. Un régal au quotidien.

Sur autoroute, le niveau sonore à 130 km/h est réduit, ce qui permettra d’envisager de longs parcours. La raideur de la suspension secouera évidemment davantage les occupants que dans une version classique du Coupé Mégane. Mais le confort du châssis sport couplé à la monte 18″ est globalement très acceptable pour une sportive !

Sur route, le Coupé Mégane R.S enroule les virages avec fougue, et procure un réel plaisir de conduire. Les reprises bien qu’inférieures à celles de la Focus RS, sont loin devant celles de la Clio RS, et permettent des dépassements éclairs.

Au final, l’absence de brutalité du moteur et le niveau sonore toujours contenu de cette Mégane Coupé R.S ne laissent pas toujours entrevoir les performances, qui sont pourtant excellentes : le 0 à 100 est donné en 6,1 s, et le 1000 mètres départ arrêté est abattu en 25″7. Des chiffres très proches de la Focus RS qui dispose pourtant de 500 cm3 et 55 ch de plus !

Incontestablement, cette Renault Mégane Coupé R.S 2.0 16 V s’avère facile à prendre en main, et elle s’accomode parfaitement d’une conduite coulée, ce qui peut surprendre pour un tel engin.

Renault Mégane Coupé R.S

Renault Mégane Coupé R.S

Budget :

La première finition de la Renault Mégane R.S commence à 28900 €. Un prix d’appel compétitif au vu de la puissance du véhicule ! Au vu de la puissance et des performances, la malus de 750 € est plutôt raisonnable. Ses concurrentes sont frappées par le malus de 1600 €…

La version Luxe de la Mégane Coupé R.S gagne la sellerie cuir, avec sièges chauffants et électriques, ainsi que le pack RS visibilité qui comprend à la fois les phares au xénon et les feux diurnes à LED.

En utilisation mixte, la consommation réelle tournera autour de 10 L/100. En ville, elle grimpera autour de 12 L/100. La consommation reste raisonnable au vu des performances.

Renault Mégane Coupé R.S

Renault Mégane Coupé R.S

LIRE EGALEMENT :

Essai Renault Mégane R.S châssis sport : bilan, galerie photos, caractéristiques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

4 × 3 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>