Essai Renault Scénic dCi 110 FAP contre Peugeot 3008 HDi 110 FAP : sur route, à conduire

Sur route
Nos deux modèles d’essai bénéficient de mécaniques diesel associées à un filtre à particule. Sous le capot de 3008, le 1.6 HDi développe une puissance de 110ch à 4000 tr/mn et un couple de 240 Nm (260 en overboost) à 1750 tr/min. Le Scenic quand à lui dispose du 1.5 dCi 110 FAP apparu fin 2008 sur la Nouvelle Megane. Ce dernier délivre une puissance de 110ch à 4000tr/min et un couple de 240 Nm à 2000 tr/min. Comme vous le constatez ces deux motorisations sont très proches sur le papier, en est-il de même à l’usage ?

Le 1.6 HDi 110, malgré la presque 1,5t à déplacer, se montre très volontaire. Son couple généreux disponible très tôt sur une plage très large permet une conduite apaisée et économique. Il sait également se montrer vigoureux lors des dépassements avec l’aide du surcouple temporaire délivrant 20 Nm de plus. Mais attention, les performances s’effondrent très vite lorsque le véhicule est très chargé. Le 1.6 HDi est plutôt discret face au 1.5 dCi. Ce dernier est particulièrement sonore au ralenti ainsi que dans une moindre mesure à vitesse stabilisée. En revanche, il fait jeu égal avec le bloc HDi en ce qui concerne l’agrément et les performances.
Sur nos deux modèles, les moteurs sont accouplés à des boîtes de vitesses manuelles à 6 rapports. L’étagement nous a paru très bien adapté que ce soit sur 3008 ou Scenic. Les commandes de boîte sont précises avec un léger avantage pour celle du Scenic qui accroche un peu moins.

Au chapitre consommation, nous avons trouvé le 1.5 dCi un peu plus gourmand que le 1,6 HDi. En moyenne comptez un litre de plus aux 100 km pour le Scenic.

Offrant tous deux un comportement très sûr, Scénic et 3008 surprennent par leur agilité sur route. Peugeot 3008 dispose d’une suspension plus ferme ainsi que d’une bonne maîtrise du roulis. Même à allure soutenue sur route sinueuse et bosselée, le comportement reste imperturbable. La facilité du 3008 à enrouler les virages est déconcertante compte tenu de son gabarit. Malgré un châssis typé assez ferme et des jantes 17 pouces, 3008 reste assez confortable même à basse vitesse.

renault-scenic-peugeot-3008-38

De son côté, Renault Scenic a beaucoup progressé depuis les premières générations. Le comportement routier est plus rigoureux et le roulis moins présent. Malgré tout, il ne peut guère rivaliser avec le savoir faire de Peugeot en matière de liaison au sol. Sur chaussée déformée, les enchaînements de virages engagés à vive allure engendrent d’importants mouvements de caisse (pompage, roulis,…). En revanche, au chapitre du confort nos deux modèles sont au coude à coude. Scenic prend même un léger avantage grâce à sa monte de pneumatiques de 16 pouces. Grâce à ceux-ci, le bruit de roulement est plus faible que sur 3008.
La direction, quant à elle, s’avère nettement plus communicative et précise sur 3008, mais un rien trop ferme à basse vitesse. Pour autant, Scenic ne démérite pas et dispose d’une direction en net progrès par rapport à l’ancienne génération.

renault-scenic-peugeot-3008-37

A l’aise sur route, nos deux modèles le sont également en ville. Malgré leur gabarit imposant, 3008 et Scenic n’ont aucun mal à évoluer en milieu urbain. Le monospace Renault tire son épingle du jeu grâce à son rayon de braquage un peu plus court et une meilleure visibilité arrière. Les manœuvres de stationnement sont facilitées par la position de conduite haute et la présence de série de capteur de recul à l’arrière. Enfin, nous avons pu apprécier l’ouverture en deux parties du coffre du 3008 qui se révèle fort pratique lorsqu’un véhicule est stationné derrière.

Note “A Conduire”

Performances : égalité

Agrément : égalité

Maniabilité : Renault Scenic

Budget

Les clients qui hésitent entre 3008 et Scenic devront inévitablement comparer le rapport prix/équipement. En revanche, les tarifs diffèrent sensiblement. Renault Scenic Dynamique dCi 110 FAP eco2 est affiché à 26 950,00 € (27 440€ avec Carminat Tomtom) tandis que Peugeot 3008 Premium Pack 1.6 HDi 110 FAP est à 28.050 €. A équipement égal, avantage donc au monospace Renault.

Note “Budget”

Prix d’achat : Renault Scenic

Consommation : Peugeot 3008

Revente : égalité

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai face à face Renault Scénic dCi 110 FAP contre Peugeot 3008 HDi 110 FAP : bilan, galerie photos, caractéristiques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 + sixteen =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>