Essai Volkswagen Tiguan TDI 110 BlueMotion : à conduire, budget

A CONDUIRE :

TENUE DE ROUTE :

Un comportement routier équilibré et rassurant :

Le Volkswagen Tiguan utilise des jambes MacPherson avec triangle de suspension inférieur à l’avant et une configuration à quatre bras avec ressorts hélicoïdaux, mais précise. Moralité : la direction profite d’une assistance parfaitement calibrée qui régale le conducteur quel que soit le type de parcours. On trouvera même au Tiguan une certaine agilité à se déplacer en milieu urbain.

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110

Sur routes sinueuses, les changements de caps peuvent être enchaînés sans crainte avec une prise de roulis limitée.

Le freinage apporte facilité de dosage et de progressivité. Les distances d’arrêt sont par conséquent sécurisantes.

LE MOTEUR :

Bonne surprise

Le label «BlueMotion », selon le constructeur Volkswagen, a pour mission de répondre à un certain nombre d’exigences en matière de réduction de carburant.

Trois technologies sont donc utilisées à savoir :

- Une nouvelle génération de moteurs Common Rail, un allongement des rapports, des pneumatiques à faible résistance au roulement et des mesures spécifiques en matière d’aérodynamisme,

- Un Système Start-Stop qui permet la coupure du moteur durant un arrêt,

- Récupération d’énergie au freinage : Ce système permet de faire un meilleur usage de l’énergie dégagée durant un trajet, lors d’un freinage ou d’une décélération. Il stocke cette énergie et la restitue lors des phases d’accélération permettant de réduire les consommations.

Notre Tiguan à l’essai est animé par le bloc 2.0 L TDI 110 (1 968 cm3 cylindrée) délivrant une puissance de 81 kW soit 110 ch à 4 200 tr/min et un couple maximal de 280 Nm (constant entre 1 750 et 2 500 tr/min).

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110

Le 0 à 100 est atteint en 11,9 secondes et la vitesse maximale est communiquée pour 174 km/h.

Outre des performances ordinaires sur le papier, il convient de saluer l’agrément de conduite que procure ce moteur : discrétion, souplesse et sobriété sont au rendez-vous.

Les 280 Nm de couple moteur suffisent à prodiguer des accélérations linéaires suffisantes.

En plus de sa souplesse d’utilisation à bas régime, le bloc TDI 110 ne rechigne pas à la tâche et fait montre d’une certaine élasticité appréciable en milieu urbain.

Soulignons également la discrétion de ce moteur qui reste quasiment inaudible même à 130 km/h sur autoroutes.

Seule ombre au tableau : les reprises sur autoroutes qui ne sont pas sa spécialité. L’étagement des rapports oblige à rétrograder fréquemment pour tirer la quintessence du TDI.

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110

La boîte de vitesse à 6 rapports profite d’une commande douce et parfaitement guidée.

La Tiguan Tdi BlueMotion dispose d’un système « Stop/Start » qui arrête et redémarre automatiquement le moteur lors des arrêts. Si le système peut surprendre au départ, il se montre en outre réactif et se fait oublier du conducteur au fil du temps.

Pour conclure ce chapitre, nous avons été agréablement surpris par le confort de ce moteur. Certes, les performances n’ont rien d’étonnantes mais dans la majorité des situations, le Tiguan offre des prestations suffisantes.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Volkswagen Tiguan TDI 110 BlueMotion : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques

VW_Tiguan_TDI_110_16

Une réflexion au sujet de « Essai Volkswagen Tiguan TDI 110 BlueMotion : à conduire, budget »


  1. Le volkswagen Tiguan 110 cv peut il avoir la boite D.S.G.Merci

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four × 1 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>