Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD : tenue de route, motorisation, sécurité

TENUE DE ROUTE :

La nouvelle S60 se veut être la Volvo la plus dynamique jamais construite !
Les ingénieurs châssis du constructeur suédois devaient répondre à un cahier des charges bien précis, à savoir : concilier un châssis sportif et équilibré tout en préservant un certain niveau de confort. Les suspensions arrière multi-bras et les suspensions avant à jambes de force McPherson sont montées sur une caisse rigidifiée et dotée d’un centre de gravité abaissé.

Châssis actif à suspensions pilotées Four-C :

Il s’agit d’un châssis actif à suspension pilotée qui offre trois choix dynamiques de conduite : Confort, Sport & Advanced. Ce système analyse 500 fois par seconde les différents paramètres de la voiture, de la route et du type de conduite.
Le mode Confort permet de gommer les irrégularités de la route.. Notre préférence en conduite dynamique ira pour le mode « Advanced » qui durcit les amortisseurs et permet d’adopter une conduite plus dynamique.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

Cerise sur le gâteau, notre version d’essai disposait de la transmission intégrale AWD avec la fonction « Instant Traction ». Cette technologie associée au coupleur Haldex accroît la stabilité ainsi que la motricité sur tous types de revêtements. Son système de gestion électronique surveille en permanence la vitesse des roues, l’ouverture du papillon des gaz, le couple moteur, le régime et les freins. Aussi, dès que les conditions d’adhérence deviennent précaires, les roues qui bénéficient de la meilleure adhérence reçoivent le couple maximum. Lorsqu’une roue commence à patiner, la puissance qui lui était attribuée est réduite et aussitôt transférée aux roues plus adhérentes.

Dans les faits, le bilan est plutôt convaincant nous mettant en main une voiture plaisante à conduire. Lisse et docile en agglomération, elle sait se montrer joueuse et conciliante sur les tracés tortueux.

Sur grands axe l’auto fait preuve d’une belle stabilité et révèle un équilibre proche de la neutralité. Un caractère qui confère au conducteur un sentiment de grande confiance.

Niveau amortissement, la S60 préserve un bon confort de route. Les percussions de chaussée et les remontées vibratoires sont par ailleurs éradiquées.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

FREINAGE :

On apprécie la progressivité du système de freinage qui par le fait apparaît toujours facile à doser. De quoi favoriser des décélérations franches et progressives.
En conditions normales le système de freinage de la S60 ne présente guère de faiblesse.

MOTORISATION :
Côté moteur, Volvo n’a toujours pas délaissé son architecture cinq cylindres. D’une cylindrée de 2 400 cm3, ce bloc délivre un couple maximum de 420 Nm de 1 500 tr/min à 3 250 tr/min et une puissance de 205 ch à 4 000 tours/min.
Ce moteur bénéficie des dernières avancées technologiques en matière de turbo grâce à des injecteurs piézoélectriques à haute pression. A l’instar de la motorisation D3 de 163 ch, le D5 fait ici appel à un bi-turbo séquentiel. A bas régimes, un turbocompresseur basse pression entre en jeu afin de maintenir une puissance et des reprises d’un bon niveau. A mesure que le régime moteur s’élève, le second turbo (haute pression) prend progressivement le relais.
Sur route, cet ensemble moteur/transmission offre velouté et docilité pour la conduite coulée. En regard du plaisir de conduite dispensé et des performances, c’est ce cinq cylindres qui se profile comme l’offre diesel la plus séduisante de la gamme S60. Même si le D3 devrait générer le plus gros volume des ventes.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

Accouplé à la transmission automatique Geartronic à 6 rapports, cette boîte de vitesse sait se faire oublier au quotidien. Cette transmission permet également les changements de vitesses de façon manuelle via le sélecteur de vitesse mais à l’usage les changements ne s’opèrent pas assez rapidement. Comme le bon vin, cette transmission se bonifie avec le temps, elle se montre rapide et douce à la fois. Dès 80 km/h la transmission sélectionne automatiquement le dernier rapport.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

CONSOMMATION :

Le moteur D5 répond aux normes Euro 5. Il dispose en outre d’un filtre à particules et de la technologie de récupération d’énergie qui permet de limiter les émissions de dioxyde de carbone. Ce système fonctionne dès que vous relâchez l’accélérateur ou freinez alors qu’un rapport est engagé, l’alternateur capte l’énergie cinétique de la voiture et la transfère à la batterie ce qui réduit la consommation d’environ 3%.
Avec une moyenne normalisée annoncée par le constructeur à 7,3 L/100 km et un rejet de CO2 situé à 179 g/km, la S60 D5 AWD ne peut échapper au malus de 750 euros.

En réalité, un trajet routier aux allures normales se solde par 7,7 l/100 km, ce qui reste raisonnable au vu de l’agrément général. Cependant, il convient de rappeler que notre version d’essai disposait d’une transmission intégrale qui ne favorise pas les valeurs de consommation.
Enfin, le réservoir d’une contenance de 67,5 litres offre à la S60 une autonomie confortable (environ 900 kilomètres) : un bon point.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

SECURITE :

C’est la marque de fabrique du constructeur suédois et avec cette nouvelle S60, Volvo va encore plus loin en termes de sécurité active.

L’artillerie lourde :

City Safety : Cette technologie active est active jusqu’à 30 km/h et fait appel à un capteur laser qui calcule en permanence la distance et la force de freinage à exercer pour stopper le véhicule à 40 cm de la voiture qu’il précède.
Efficace, il est juste regrettable que ce système ne fonctionne pas jusqu’à 50 km/h soit la vitesse limite réglementaire en agglomération.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

LDW : Cette alerte de franchissement de ligne vous prévient si vous sortez des marquages routiers sans raison apparente. Ce système vous prévient de façon sonore et visuelle. Il est également appréciable sur longues distances et nous a donné pleine satisfaction car il prend parfaitement en considération les commandes de clignotants au moment du changement de file.

BLIS : (détection des véhicules dans les angles morts). Ce système s’avère très efficace lorsque vous roulez sur des axes encombrés où les deux roues surgissent à tout moment. Ce qui permet au conducteur de maintenir une vigilance renforcée dans les angles morts de la voiture.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

ACC : Régulateur adaptatif de vitesse et de distance. Ce système maintient automatiquement la vitesse ainsi que la distance prédéterminée par rapport au véhicule précédent. Nous avons utilisé ce système tout au long de notre essai et il devient difficile de s’en passer par la suite tant il est efficace et facile d’utilisation. La conduite est beaucoup plus reposée et souple.

CWAB : Anticipation de collision avec freinage automatique, ce système vous indique si vous suivez de trop près le véhicule qui vous précède quelle que soit la vitesse. En cas de collision imminente le système déclenche automatiquement le freinage. Heureusement nous n’avons pas eu le loisir d’essayer ce système qui s’avère un atout supplémentaire au niveau de sécurité. Toutefois en ville le signal visuel projeté sur le pare-brise devient rapidement trop répétitif.

Pedestrian Safety ou l’avertisseur anticollision et détection des piétons : La nouveauté !

Un capteur radar situé derrière la calandre associée à une caméra numérique dissimilée derrière le pare-brise balaye en permanence la route sur une distance de 150 m devant le véhicule. De jour, le système est capable de détecter un piéton en mouvement ou à l’arrêt. Si un piéton fait irruption devant le véhicule ou si un véhicule freine brutalement ou est à l’arrêt le système vous alerte par un signal sonore et lumineux. Dans le cas où le conducteur ne réagirait pas à l’arrêt et où le choc devienne imminent, la Volvo S60 freinerait instantanément et automatiquement à pleine puissance.

En définitif vous l’aurez compris, point n’est utile de lister le nombre d’airbags de cette S60, tant son niveau de sécurité active la place en outsider de la catégorie.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD : conclusion, galerie photos, caractéristiques techniques

2 réflexions au sujet de « Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD : tenue de route, motorisation, sécurité »


  1. je roule depuis plusieurs mois dans la S60 Xenium D5 AWD c’est la voiture la plus inconfortable que je j’ai eu depuis longtemps avec des trépidations sèches à toutes les allures . J’ai essayé un modèle semblable et j’ai retrouvé le même défaut .Il serait nécessaire que les journalistes essaient réellement les modèles pour devenir crédibles


  2. Je roule depuis 6 mois en S60 D5 AWD R Design (chassis sport et jantes de 18), et je reste bluffé par le confort de cette voiture, quels que soient le rythme de conduite ou le type de parcours emprunté. Le caractère de l’auto correspond parfaitement au descriptif de l’essai

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 − 5 =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>