Peugeot 208 : la révolution mécanique

Peugeot 208
Peugeot 208

Mine de rien, la Peugeot 208 opère une véritable révolution sous le capot par rapport à la 207.

A sa sortie en 2006 et jusqu’à la fin de sa carrière, la Peugeot 207 a uniquement été motorisée par des 4 cylindres. En entrée de gamme, le TU3 1.4 l 75 ch a été remis aux normes Euro 5, mais ne brille pas par sa sobriété avec 6,3 L de consommation moyenne pour 145 g de rejets. ( 150 g de rejets en 2009 )

Ce vieux bloc essence TU3 a débuté sa carrière en 1988, avec un simple carburateur ! Autant dire que la Peugeot 207 était vraiment dans la continuité des 205-206 et non dans un grand bouleversement mécanique.

En revanche la 207 a été la première petite Peugeot a adopter les nouveaux moteurs EP6 conçus avec BMW, développant de 120 à 175 ch. Mais là encore le bilan carbone n’est pas très favorable : dans la gamme 2010 les Peugeot 207 essence VTI 120 et THP 156 BVM rejettent de 139 à 159 g !

La Peugeot 207 paye un lourd tribut à son format XL pour la catégorie B, et à son poids imposant.

La nouvelle Peugeot 208 sera plus courte que la 207 de 7 cm et moins haute d’un cm, avec une aérodynamique travaillée. ( Cx de 0,29, SCx de 0,61 ) Côté poids le régime a été payant : la Peugeot 208 la plus légère affiche moins d’une tonne sur la balance avec 975 kg. C’est un gain de poids de 110 à 173 kg qui est annoncé par rapport à la 207.

Pour son lancement, la nouvelle Peugeot 208 débutera sa carrière avec une nouvelle génération de moteurs 3 cylindres. Ainsi motorisée, la Peugeot 208 1.0 VTi consommera seulement 4,3 L pour des rejets de 99 g soit 2 L de moins aux 100 km par rapport à une 207 1.4 75 ch et 46 g de rejets de moins ! Les chiffres de la Peugeot 208 1.2 VTi n’ont pas encore été dévoilés.

La 208 devrait aussi bénéficier de 4 cylindres EP6 revus, avec une puissance qui pourrait grimper à 200 ch sous le capot de la 208 GTI ! Le rapport poids-puissance pourra tout simplement enterrer celui de feu la 207 RC…

Peugeot 208
Peugeot 208

A propos de l'auteur

Sébastien Rabatel

Rédacteur en chef de Actu-Automobile.com depuis 2009, après plusieurs années en tant que journaliste reporter d'images en télévision. Passionné de voitures, il en a déjà eu une soixantaine et essayé plusieurs centaines.

One thought on “Peugeot 208 : la révolution mécanique

  1. Nouveaux moteurs veut-il dire problèmes de fiabilité au début ?

    Et si oui, d’après vous Sébastien, quel délai faut-il laisser au constructeur avant d’acheter ce nouveau modèle sans « essuyer les plâtres » de la mise en route ?
    D’autant que les problèmes de jeunesse peuvent peut-être aussi venir d’autres éléments que le moteur (électronique par exemple…)

    Dès lors, si comme moi, on est très intéressé par cette voiture : est-il plus prudent d’attendre 3 mois, 6 mois, un peu plus, avant de l’acheter ?
    Où, au contraire, les pré-séries actuellement en production suffisent-t-elles à résoudre 99% des éventuels pépins ?

    Merci Seb pour votre point de vue (où d’autres !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *