Connectez-vous avec nous

ACTUS

Scooters électriques : l’alternative

Scooters électriques : l'alternative

Scooters électriques : l’alternative

On parle beaucoup de la sortie de nouveaux modèles de voitures électriques, qui trustent en effet l’actualité des premières mondiales du dernier salon de Genève. Mais dans le domaine des deux roues, l’offensive électrique est également en marche. Et elle commence avec les scooters électriques, ce qui semble parfaitement logique au vu de leur utilisation essentiellement urbaine. De nouveaux modèles électriques sont régulièrement proposés, de quoi proposer des alternatives intéressantes pour une mobilité urbaine verte !

Comme pour la voiture électrique, le scooter s’apprécie pour son silence, l’absence de vibrations, et aussi de pollution.

A part BMW, plusieurs fabricants de scooters électriques sont installés dans les pays asiatiques, en Chine et à Taïwan notamment. L’italien Vespa propose aussi un modèle électrique, logiquement bien plus cher que les modèles venus de Chine. Mais on est encore loin du prix du scooter BMW, proche d’une prix d’une Clio neuve !

Les fabricants français ne sont pas en reste avec la marque 2 Twenty Scooter électrique Français . Ce fabricant français propose un modèle au look très rétro ! Il s’agit d’un équivalent de scooter 50 cc, étant donné qu’un moteur électrique de scooter ne possède pas de cylindrée. Le moteur électrique permet de propulser un scooter 2 Twenty à 45 km/h, avec une autonomie donnée pour 50 km. La batterie lithium-ion de 20 Ah peut même être doublée afin de porter l’autonomie à 100 kilomètres. Voilà qui pourrait séduire les entreprises, et notamment pour des livraisons. 50 % de la charge de batterie se récupère en 2h, et la totalité de la charge est atteinte en 6h.

Les aides financières à l’achat d’un scooter électrique

Comme pour l’acquisition d’une voiture électrique, l’achat d’un scooter électrique est également source d’aides financières. Le montant du bonus écologique national est assez intéressant : jusqu’à 900 euros, selon la puissance du moteur. C’est valable pour un scooter motorisé par un bloc électrique de plus de 2 kW et dans la limite de 27% du prix du scooter.

Les parisiens peuvent ajouter à cela une aide de la ville de Paris de 400 euros. D’autres aides similaires sont proposées dans d’autres villes, comme Aix les Bains avec une aide de 30 % du prix d’acquisition d’un scooter électrique, avec un plafond de 400 euros.

Encore mieux pour les auto-entrepreneurs, PME et professions libérales en Ile de France, une subvention de 1500 euros est proposée ! De quoi grandement faciliter et encourager à l’acquisitions de scooters électriques.

A noter que le bonus écologique est aussi compatible avec la location d’un scooter électrique, une formule de plus en plus proposée par les fabricants.

Excepté l’achat, des économies sont réalisées en circulant en scooter électrique. Le coût kilométrique est 15 fois plus bas qu’avec un scooter thermique, du fait des économies de carburant mais aussi d’entretien mécanique. En moyenne, cela représente plusieurs centaines d’euros par an qui vont permettre de rentabiliser le surcoût de l’achat du modèle électrique.

Un scooter électrique, pour quel permis ? 

En équivalent 50 cm3, un scooter électrique peut être conduit par un adolescent de 14 ans qui a passé son BSR. Les adultes nés avant 1988 peuvent les conduire sns aucun permis, quad aux autres il suffit d’un permis de conduire classique pour pouvoir s’en offrir un.

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

BMW X1 restylé BMW X1 restylé

BMW X1 restylé : les photos !

ACTUS

Seat Mii électrique Seat Mii électrique

Seat Mii Electrique : clonage sous tension

ACTUS

SKODA CITIGOe iV SKODA CITIGOe iV

Skoda CITIGOe iV : la moins chère des électriques

ACTUS

Publicité
Connection