Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda agrandit sa famille de crossovers en plaçant un inattendu CX-30 entre le CX-3 et le CX-5. Ce petit CX-5 lui rend 15 cm en longueur, et s’en inspire assez fortement esthétiquement.

Mais sur le plan technique, Mazda s’est basé sur la plate-forme utilisée pour la nouvelle Mazda 3. Cela laisse augurer d’un certain dynamisme, marque de fabrique du constructeur nippon. Les moteurs Skyactiv seront des blocs essence atmosphériques, mais Mazda promet aussi l’arrivée de son nouveau moteur Skyactiv-X très attendu. Ce moteur atmosphérique se distinguera par son allumage par compression.

Esthétiquement, les designers Mazda restent fidèle à l’équilibre Kodo avec des surfaces fluides et sans angles. Les blocs optiques se font de plus en plus fins, et la calandre est toujours soulignée par un bel insert chromé qui s’étire jusqu’au bout des phares. Le look crossovers est assuré par la présence de protections noir mat au niveau des ailes. La version présentée fait l’impasse sur des skis de protection sur les boucliers, ou encore sur les barres de toit. Le design est axé sur le dynamisme, avec une lunette arrière inclinée. Les non initiés auront cependant du mal à distinguer le nouveau CX-30 d’un CX-5 !

De par son gabarit et son coffre de 440 litres, le Mazda CX-30 viendra affronter les ténors de la catégorie comme le Peugeot 3008 II ou le Renault Kadjar. Mais la diffusion Mazda reste forcément plus limitée, la faute à un réseau de distribution restreint et à des tarifs un peu élevés.

Il faudra patienter jusqu’à l’été 2019 pour voir arriver le nouveau CX-30 sur nos routes.

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30

Mazda CX-30


Mots clés pour ce billet :