Hausse des ventes de 20% pour General Motors

GM

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé mercredi avoir vendu 1,94 million de véhicules au deuxième trimestre, soit près de 20% de plus qu’au premier, grâce aux performances de ses activités dans la zone Asie-Pacifique.

Par rapport à il y a un an, ses ventes ont reculé de 15%, sous l’effet de la forte dégradation du marché nord-américain, selon son communiqué.

GM a souligné que ses ventes réalisées en dehors des Etats-Unis représentent désormais 72% de ses ventes totales. En Amérique du nord, le premier constructeur américain n’a vendu que 656.000 véhicules (-32%).

Selon Jonathan Browning, vice-président en charge des ventes mondiales et du marketing, la chute des ventes américaines n’est pas aussi marquée qu’elle aurait pu l’être, étant donné la publicité négative ayant accompagné le dépôt de bilan du constructeur.

“Nous avons déjà subi l’impact du pire des nouvelles négatives (…) Nous sommes en train d’évoluer rapidement pour répondre aux nouvelles opportunités de marché, et aux besoins des clients en véhicules économes en carburant dotés de technologies avancées”, a-t-il commenté lors d’une conférence téléphonique.

Les ventes à l’international du géant de Détroit ont été peu affectées par ses déboires judiciaires: sa part du marché mondial (12%) a reculé de 0,3 point sur un an, mais a progressé de 0,8 point sur trois mois.

Le niveau atteint par les ventes à l’international sur ses ventes totales “est probablement un plafond. Si la Chine continue à progresser, nos ventes (en-dehors des Etats-Unis) devraient évoluer entre 65 et 70% du total, mais la fourchette de 60 à 65% est probablement la plus naturelle”, a observé Mike DiGiovanni, directeur des analyses marché de GM, lors de cette conférence.

Au deuxième trimestre, GM a vendu 472.000 véhicules en Europe (-20%), 274.000 véhicules en Amérique latine (-21%) et 534.000 véhicules en Asie-Pacifique (+38%).

Dans cette dernière région, le groupe américain a commercialisé 114.000 Buick (+74%), 96.000 Chevrolet (+17%) et 262.000 Wuling (+67%).

GM a indiqué avoir enregistré des ventes particulièrement solides en Chine (+62%), où il contrôle désormais 13% du marché (en progression de 2 points) et des ventes record au Brésil.

Sur les six premiers mois de l’année, GM a vendu au total 3,55 millions de véhicules, soit 22% de moins qu’au premier semestre 2008 (AFP).