Essai Opel Ampera Cosmo Pack : la voiture du futur !

Opel Ampera

Opel Ampera

Si les voitures hybrides et électriques deviennent de plus en plus nombreuses sur le marché, aucune ne peut rivaliser avec la nouvelle Opel Ampera. Celle-ci permet de rouler tous les jours en électrique, et de partir en vacances grâce à un moteur thermique et une autonomie qui dépasse les 500 km ! La voiture du futur, c’est l’Opel Ampera !

Premier contact

Extérieurement, l’Opel Ampera annonce déjà la couleur : ce n’est pas une voiture comme les autres. Son style inaugure sur la face avant les boomerangs qui seront repris sur les prochaines Opel ( Zafira Sports Tourer fin 2011 ). Les dimensions de l’Ampera sont assez imposantes avec 4,49 m de long, 1,78 m de large et 1,43 m de haut. L’Ampera est une berline 5 portes, avec un hayon arrière qui intègre une petite vitre façon Honda CR-Z.

Opel Ampera

Opel Ampera

A l’intérieur, on n’est pas non plus déçu ! L’Opel Ampera inaugure un tableau de bord qui se démarque du reste de la gamme, avec des touches de couleur et deux larges écrans couleur tactiles.

Opel Ampera

Opel Ampera

L’habitacle accueille 4 personnes, séparées par un imposant tunnel de transmission qui donne un effect cockpit. A l’arrière, avec deux sièges séparés et une garde au toit limitée, l’Ampera évoque même une Porsche Panamera !

Opel Ampera

Opel Ampera

La décoration intérieure fait appel à des touches de couleur sur la planche de bord et les contre-portes. Le coloris rouge de notre voiture d’essai peut être remplacé par du blanc, un peu moins voyant.

Opel Ampera

Opel Ampera

Légère déception au niveau du coffre, qui ne propose que 310 L de contenance malgré une vocation familiale et une voiture assez longue. Bien entendu la capacité peut grimper à plus de 1000 L, mais en rabattant les dossiers des sièges arrières…

Opel Ampera

Opel Ampera

Sous le capot

Pour comprendre la technique de l’Opel Ampera, il faut désapprendre ce que l’on a appris ! L’Ampera dispose à la fois de moteurs électriques et thermique, mais ce n’est pas une hybride. La preuve, son autonomie en mode électrique est donnée pour une distance jusqu’à 80 km. Lors d’un parcours réalisé avec un oeuf sous le pied, nous avons effectué 73 km en électrique, et il nous restait 11 km d’autonomie à l’arrivée. Comme les statistiques nous indiquent que 60% des conducteurs européens effectuent moins de 60 km par jour, cette autonomie en zéro émission est suffisante. Le fait de ne pas porter l’autonomie en tout électrique à 160 km comme sur une Renault Fluence ou une Nissan Leaf a permis de réduire la dimensions des batteries et le prix du véhicule.

Mais revenons au groupe propulseur électrique, composé d’un moteur électrique principal et d’un moteur électrique secondaire. Il est couplé à une boîte de vitesse planétaire, sans rapports de boîte.

Opel Ampera

Opel Ampera

De son côté, le moteur thermique est un bloc essence 1.4 Ecotec d’une puissance de 86 ch. Son couple est de 130 Nm à 4250 tr/min. Ce moteur fait office de générateur qui alimente les deux moteurs électriques et maintient un niveau de charge dans les accumulateurs. Même quand la batterie est vide, le moteur essence ne tourne donc pas en permanence.

Résultat : l’Ampera n’est pas à 0 g de rejets de Co2 comme une Nissan Leaf, mais à moins de 40 g avec une consommation constructeur de 1,6 L. ( ces chiffres sont encore provisoires )

Le pack de batteries lithium-ion de l’Ampera peut stocker 16 kWh. Il pèse 198 kg, et peut être chauffé ou refroidi pour un usage en hiver et dans les pays nordiques.

Au niveau de la charge, le câble de 6m de longueur est fourni de série et permet de recharger la batterie sur une prise 220 V 16A en 4 heures.

Opel Ampera

Opel Ampera

A conduire

Comme toute voiture électrique, l’Ampera est très agréable à conduire avec un silence appréciable et des accélérations linéaires. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 9 secondes, de quoi griller pas mal de monde au feu rouge ! En vitesse de pointe l’Ampera atteint 161 km/h, un chiffre supérieur aux voitures toutes électriques du fait de l’appoint du moteur essence Ecotec.

On peut pleinement profiter de la totalité de l’autonomie électrique, car la panne de batterie ne pose pas de problème : le moteur essence prend le relais quand elle est vide.

Opel Ampera

Opel Ampera

Le conducteur a le choix entre plusieurs modes de conduite : Normal et Sport, ou Montagne et Maintien de la charge. Ce dernier mode permet de forcer le passage au moteur essence pour conserver l’autonomie de la batterie pour un usage urbain, notamment dans des zones à émissions restreintes. A côte de l’afficheur de vitesse, le conducteur peut observer l’évolution d’une boule rotative qui donne des indications sur le rendement en fonction de l’accélération, du freinage et de la vitesse. Pour une éco-conduite, le but est de maintenir cette boule au centre de l’affichage afin de solliciter la batterie le moins possible.

Avec une monte pneumatique assez large, un centre de gravité placé bas et une bonne répartition des masses du fait de la batterie placée au centre de la voiture, l’Ampera tient bien le pavé et prend peu de roulis.

Opel Ampera

Opel Ampera

Quel budget pour l’Opel Ampera ?

Rouler dans une voiture écologique, cela se paye encore au prix fort. L’Opel Ampera est annoncée au prix public de 39.500 € en milieu de gamme Cosmo, une fois le bonus écologique de 5000 € déduit ( en France ).

L’électricité n’est pas non plus gratuite, même si elle paraît donnée comparée à l’essence. La charge coûte 3,20 € en moyenne pour 100 km. Une utilisation annuelle de 15000 km en mode électrique reviendra alors à 480 €.

Pour l’entretien, Opel annonce une économie de 15 à 20% sur les factures par rapport à une voiture essence. Bonne nouvelle ! Et si vous vous inquiétez sur la durée de vie des batteries, sachez qu’elles sont garanties 8 ans ou 160.000 km.

Opel Ampera

Opel Ampera

Dans l’immédiat, l’Ampera est disponible en deux finitions : Cosmo et Cosmo Pack. Une version plus abordable appelée Edition sera disponible un peu plus tard. L’équipement de série de l’Ampera Cosmo est déjà riche avec ESP+, régulateur de vitesse, 8 airbags, pédalier rétractable en cas de choc frontal, contrôle de la pression des pneus, climatisation automatique, sellerie cuir, sièges avant chauffants, allumage automatique des phares, 4 vitres électriques, volant cuir, bluetooth, jantes en alliage 17″, et cordon de recharge. Le tarif est alors de 44500 €.

Au-dessus, la finition Cosmo Pack ajoute la caméra de recul et un système de navigation avec audio Bose pour un supplément de 1900 €.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Opel Ampera Cosmo Pack : bilan, galerie photos

Une réflexion au sujet de « Essai Opel Ampera Cosmo Pack : la voiture du futur ! »


  1. Donc par rapport a un diesel qui sirote 6l aux 100, elle coûte quand même 1 bon tiers de “carburant “…
    une fois les 40000€ payés

Les commentaires sont fermés.