Opel Adam

Opel Adam

Le marché européen est en crise, et chaque constructeur mise sur les segments les plus porteurs. Parmi eux, celui des citadines chic reste un bon moyen pour vendre des petits véhicules tout en améliorant les marges. Opel suit donc le mouvement quelques années après Fiat avec sa fameuse 500, et ses concepteurs ont pris le temps de peaufiner leur copie. Voici l’essai de la nouvelle Opel Adam entre Lisbonne et Cascais, au Portugal.

Un style tendance

L’Opel Adam mise une bonne part de son capital de séduction sur son style extérieur. Les designers ont intégré certains gimmicks d’autres Opel, comme la virgule sur le bas des portières. Cette Adam est loin d’apparaître comme une petite Corsa, et présente un style bien à elle. Ses lignes musclées et sa carrosserie bi-ton attirent les regards des passants : Opel compte bien partir à la conquête d’une nouvelle clientèle.

Cette version d’essai Glam est présentée avec un coloris pourpre nommé ”Purple fiction” ! Les autres coloris sont dans la même veine : Saturday White Fever, James Blonde, I’ll be Black, Buzz Lightgreen, the Greyfather…

Opel Adam

Trois coloris de toit sont disponibles, et le choix de jantes est assez impressionnant : il y en a 30, de 15 à 18 pouces. Plusieurs dessins de jantes sont proposés avec des définitions en deux tons comme celles de l’Adam présentée en photos.

Un habitacle soigné

Souvent austère, l’environnement intérieur d’une Opel n’est généralement pas un des critères d’achat de la marque allemande. Pour l’Adam, le renouveau Opel est clairement visible, avec un peu plus de fun et une qualité de finition positive pour ce segment de petites urbaines. La planche de bord présente un bandeau qui peut revêtir différents coloris, et la coiffe s’harmonise ici avec la teinte pourpre des sièges en cuir, du volant, et de la carrosserie ! Même si un certain nombre d’éléments plastiques restent rigides, il faut saluer le soin apporté aux détails de l’Opel Adam. Le style a depuis inspiré la nouvelle Opel Corsa ici à l’essai, ainsi que la nouvelle Astra.

Opel Adam

L’Adam est une quatre places, comme une Fiat 500 ou une Mini. Aux places avant, les deux passagers manquent un peu d’espace aux coudes mais profitent de sièges confortables et bien dessinés. A l’arrière, ce n’est pas la même chanson. L’espace aux jambes est limité, tout comme la garde au toit. Des adultes de plus d’un mètre soixante-dix seront donc à l’étroit à l’arrière de l’Adam.

Opel Adam

Citadine avant tout, l’Adam ne fait pas de miracle sous le hayon avec un volume de coffre limité et un seuil de chargement élevé. La contenance normale de 170 litres n’est pas énorme, et peut encore être amputée d’une bonne partie par le choix du système hifi optionnel !

Comme dans une Twingo, les possesseurs d’une Adam devront souvent utiliser les dossiers de sièges arrière rabatabbles pour charger les courses de la semaine.

Au niveau multimedia, l’Adam GLAM ou SLAM intègre le nouveau système IntelliLink. A l’instar de certains modèles commercialisés cette année, l’Opel Adam est une voiture connectée. Il suffit de brancher un smartphone Apple ou Androïd en USB pour utiliser des applications, comme par exemple la navigation GPS. Ce système permettra donc d’avoir des fonctionnalités qui évoluent dans le temps, avec des mises à  jour faciles.

Opel Adam


A conduire

Opel ne propose que trois motorisations essence sur l’Adam. En France, la majorité des acheteurs devrait se tourner vers le moteur intermédiaire, qui est aussi le plus économique. Avec 87 ch, le 1.4 EcoFLEX affiche une consommation mixte de 5,1 L et des rejets de CO2 de 119 g.

Plutôt discret dans l’habitacle au niveau du bruit, le 4 cylindres manque un peu de punch pour se jouer du relief. Le couple de 130 Nm est disponible à 4000 tr/min : la souplesse n’est pas son fort.

Pour l’agrément mécanique, le nouveau moteur turbocompressé couplé à une boîte 6 vitesses annoncé pour la suite devrait clairement s’imposer.

L’Adam 1.4 EcoFLEX se mène donc plutôt tranquillement, mais sûrement, grâce à un châssis efficace et un train avant précis.
Opel Adam

Les technologies EcoFLEX comprennent le système Start-Stop, l’indicateur de changement de vitesse, et des pneumatiques à faible résistance au roulement pour les montes 15 et 16 pouces.

Avec un petit gabarit ( 3,70 mètres de long par 1,72 mètres de large ) la nouvelle Adam est maniable en ville et se faufile aisémment. La direction assistée possède un mode City pour faciliter les manoeuvres, les conductrices apprécieront.

De nombreuses aides sont disponibles : park assist, radars avant et arrière, aide au démarrage en côte, alerte d’angle mort…Pour une petite citadine, c’est assez complet !

Budget

Une Adam 1.2 70 ch d’entrée de gamme débute à 10990 euros. Le second moteur 1.4 EcoFLEX réclame ensuite de passer sur l’une des finitions supérieures : JAM à 13390 euros, GLAM à 14540 euros, ou encore SLAM à 15600 euros.

JAM, GLAM ou SLAM ?

Quelle finition choisir sur la nouvelle Opel Adam ? La question n’est pas uniquement portée sur un niveau d’équipements, puisque ces trois finitions ne proposent pas les mêmes ambiances.

En équipement commun supplémentaire au niveau de base JAM, ces trois versions proposent de série le régulateur de vitesse, les appuie-tête arrière, la clé personnalisable couleur carrosserie, le volant cuir multifonction ajustable, l’ordinateur de bord, le système bluetooth, et les jantes alliage 16 pouces.

Une Adam JAM facure 400 euros de plus pour la climatisation automatique, 300 euros le système multimedia Intellilink, 40 euros les sept haut-parleurs, et 30 euros le porte-gobelets sur la console centrale. Ces 770 euros d’options sont de série sur GLAM et SLAM.

La version GLAM se démarque encore par un toit vitré fixe et un pack chrome, alors que le niveau SLAM s’offre le pack LED, une sellerie mixte Morrocana, des seuils de portes, et des jantes alliage 17 pouces, une ligne de toit chromée et des vitres arrière surteintées.

Opel Adam

Notre version d’essai Glam 1.4 EcoFLEX est facturée 15250 euros. Les options peuvent ensuite faire grimper le prix jusqu’à 19000 euros en configuration toutes options, ou presque.

En matière de consommation, l’Adam 1.4 EcoFLEX peut consommer moins de 6 L en usage mixte, à condition d’être très soft sur l’accélérateur. Pour chercher la puissance et le couple dans les tours, on fera dans l’autre cas grimper la moyenne au-delà de 7,5 L.

Essai nouvelle Opel Adam 1.4 EcoFLEX Glam : conclusion, galerie photos


Mots clés pour ce billet :