Essai Renault Mégane GT 2.0 dCi 160 : à conduire, budget

A conduire

Avec un châssis revu par Renault Sport, la Mégane GT s’annonce comme la plus sportive des berlines Mégane. Montée en Dunlop 225/40 R18, la Mégane GT fait ressentir chaque détail de la chaussée à ses occupants. Le châssis est particulièrement raide et la monte pneumatique également. Les liaisons au sol ont en effet été travaillés par Renault Sport, et ça se sent!  Les butées de choc arrière sont identiques à celles de la Mégane R.S. pour un meilleur équilibre avec la monte en 18’’. La raideur de ressort de suspension et tarage des amortisseurs avant et arrière spécifiques est identique à celle des Mégane Coupé.

Ceci profite à l’efficacité et à la précision de conduite. Les amateurs de Mégane RS forcés de passer à la berline pour le côté pratique des portes arrière seront ravis.

Renault Mégane GT

Renault Mégane GT

Avec 160 ch et 380 Nm, le 2.0 dCi 160 est particulièrement vaillant sous le capot de la Mégane berline. Reprises canons et accélérations franches sont au programme, avec une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports pas désagréable.

Le couple généreux permettra de ne pas avoir à rétrograder souvent, y compris sur route. Les reprises en 6 ème du type 80 à 120 km/h sont en effet très convaincantes.

Renault Mégane GT

Renault Mégane GT

Avec des disques de frein ventilés de 296 mm à l’avant, de 260 mm à l’arrière ainsi que l’adoption du maître cylindre de Nouvelle Mégane R.S., cette Mégane GT dCi 160 bénéficie d’un freinage performant.

Renault a oublié de mettre le clignotant impulsionnel dans la Mégane. C’est particulièrement agaçant sur autoroute.

Budget

A 28500 €, la Mégane GT dCi 160 n’est toutefois pas la plus chère de la gamme. Ce titre revient à la version Privilège dCi 150 FAF BVA affichée à 28700 €.

Renault Mégane GT

Renault Mégane GT

L’équipement comporte certaines lacunes qui ne peuvent être comblées par des options. Ainsi, le radar avant, le rétroviseur intérieur photosensible sont indisponibles. La liste des options est assez réduite : le pack xénons est proposé à 850 €, le pack premium ( toit ouvrant panoramique et vitres arrière surteintées ) est à 900 €, le Carminat Tomtom à 490 €, le Bose Sound System à 600 €…

Lors de notre essai, nous avons réalisé une consommation moyenne de 7,0 L, supérieure aux 5,9 L annoncés mais très raisonnable au vu des performances de l’engin.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI:

Essai Renault Mégane GT 2.0 dCi 160 : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four × three =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>