Essai Renault Mégane GT Line dCi 110 boîte EDC

Renault Mégane GT Line

Renault Mégane GT Line

A l’occasion de la présentation de la nouvelle Mégane CC, nous avons pu prendre en main la Mégane berline avec deux nouveautés : le pack GT Line, et surtout la fameuse boîte automatique à double embrayage EDC.

Autres essais Mégane GT :

Depuis ce premier essai de la Mégane GT Line, nous avons également réalisé un essai de la Mégane GT dCi 160, ainsi qu’ un essai de la Mégane Coupé GT TCe 180.

Le Pack GT Line

La Mégane GT Line présentée à Genève en mars dernier est arrivée. Elle est disponible sur toutes les carrosseries de la famille Mégane, à l’exception des Scenic. Il s’agit non pas d’une version à part entière, mais d’un pack d’équipements proposé sur la version Dynamique.

Les motorisations concernées vont du petit 1.5 dCi 85 au 1.9 dCi 130 en diesel, et du 1.6 16V 110 au 2.0 16V 140 en essence. La version GT dispose de son côté des motorisations TcE 180 et dCi 160.

Selon Renault, Les GT et GT Line visent à combler le trou entre les versions coeur de gamme et la Mégane Renault Sport.

Renault Mégane GT Line

Renault Mégane GT Line

A l’avant, le boulier est spécifique, avec une nouvelle entrée d’air, et une traverse noir brillant. Des écopes de couleur “dark metal” entourent les antibrouillards. Les projecteurs avant sont à fond noir. A l’arrière, le bouclier intègre un diffuseur aérodynamique.

Les rétroviseurs reprennent la teinte Dark Metal des jantes alliage 17″ Celsium. La griffe GT Line se retrouve sur la calandre et le hayon.

Le style de cette Mégane Dynamique équipée du pack GT Line est plus sportif, et donne une belle assise à la voiture vue de derrière. Pour ceux qui sont portés sur les détails, ce pack GT Line est une aubaine, cela leur permettra de se distinguer de la Mégane berline que l’on croise à chaque coin de rue.

Renault Mégane GT Line

Renault Mégane GT Line

A l’intérieur, le compte-tours est analogique, sur fond noir, avec une zone rouge et non jaune comme sur les autres Mégane. La sellerie est en cuir et tissu, avec un maintien renforcé pour l’assise et le dossier. Il s’agit tout simplement des mêmes sièges que la Mégane R.S ! Même sur route sinueuse, le maintien est idéal.

Le pédalier en aluminium est également de la partie, tout comme des seuils de porte avant griffés GT Line.

On remarque également un bandeau gris anthracite laqué spécifique sur la planche de bord, un revêtement repris sur les poignées intérieures et les aérateurs.

Renault Mégane GT Line

Renault Mégane GT Line

Au niveau du châssis, l’assiette a été abaissée de 12 mm. Les réglages sont repris à la Mégane Coupé, gage de sportivité. Le comportement est donc différent d’une Mégane dCi 110 classique, comme la version Privilège que nous avons pu essayer dernièrement. Le confort d’amortissement est en baisse, avec une raideur certaine qui ne déplaira pas aux amateurs de sportives. Cela profite à la rigueur du châssis, notamment pour l’inscription en virage.

La monte pneumatique en 205/50 R17 garantit une prise de roulis limitée. Il s’agit de Continental ContiSportContact 3. Elle grèvera cependant les performances et la consommation des petits moteurs tels que les 1.5 dCi 85 et 90 FAP.

Côté tarif, le pack GT Line est proposé à 1500 €, avec tous les équipements cités ci-dessus. Un prix raisonnable, puisque cette version gagne en sportivité à la conduite, à l’intérieur, et au niveau du design.

LIRE LA SUITE :

La nouvelle boîte automatique à double embrayage EDC, bilan et photos