Essai Renault Talisman Estate TCe 150 EDC7 et dCi 130 EDC6

Essai Renault Talisman Estate TCe 150 EDC7

Essai Renault Talisman Estate TCe 150 EDC7

Si la Talisman berline remplace à la fois les Laguna et Latitude, la Renault Talisman Estate remplace un seul modèle : la Laguna Estate. L’enjeu est pourtant majeur, car cette carrosserie est désormais la plus vendue de tout le segment D en Europe, devant les berlines et les crossovers.

 

Pas le droit à l’erreur

 

N’ayant pas le droit à l’erreur, les designers Renault ont obtenu de ne pas avoir à dessiner un break déménageur. Cette concession faite au détriment du volume de chargement permet à la Talisman Estate d’être tout aussi dynamique que la berline, avec une ligne séduisante. ( lire notre essai de la Renault Talisman dCi 160 Initiale Paris )

La face avant est rigoureusement identique à celle de la berline et conserve donc la nouvelle signature lumineuse en forme de C. Quasiment de même longueur  que la berline ( à 16 mm près ), la Talisman Estate se démarque de profil par son pavillon plus horizontal agrémenté de barres de toit argent satiné. Les proportions verticales calibrées avec 2/3 de surface tôlée et 1/3 de surface vitrée allègent la silhouette d’un break qui mesure quand même 4,86 m de long !

 

Renault Talisman Estate Intens

Renault Talisman Estate Intens

Les feux arrière totalement dans l’esprit de la berline se démarquent dans la production actuelle par leur éclairage feux de jour arrière à led, ce qui n’est pas obligatoire et seulement autorisé depuis l’année passée. Les designers Renault ont imposé ce choix pour rendre la Talisman plus visible dans le trafic.

 

 

Feu arrière de la Renault Talisman Estate

Feu arrière de la Renault Talisman Estate

 

 

Vie à bord : une Talisman Estate à vivre et surtout à charger

 

Avec sa carrosserie berline, la Renault Talisman dispose d’une belle habitabilité, notamment aux places arrière. Si l’empattement demeure identique pour le break, le pavillon plus horizontal fait gagner 3,2 cm de haut pour les passagers arrière en garde au toit. Les côtes généreuses s’accompagnent des équipements les plus appréciables : rideaux pare-soleil, prises USB, aérateurs, aumônières…

Places arrière de la nouvelle Talisman Estate

Places arrière de la nouvelle Talisman Estate

Mais tout l’enjeu de la Talisman Estate se situe bien évidemment derrière le hayon. Les concepteurs ont prévu non seulement la motorisation mais aussi l’ouverture et la fermeture sans les mains. Il suffira d’un rapide mouvement du pied sous le bouclier arrière pour activer l’ouverture du coffre.

Coffre de la Renault Talisman Estate

Coffre de la Renault Talisman Estate

Sous le cache-bagages enroulable, le volume du coffre est annoncé à 572 dm3, légèrement moins que dans la berline. Mais la possibilité de ne pas utiliser le tendelet amovible autorise un chargement jusqu’au toit. Il faudra alors prévoir l’acquisition d’un filet de charge hautes au rayon des accessoires.

Rabattre la banquette arrière peut s’effectuer très rapidement que ce soit depuis les places arrière ou directement depuis le coffre. Le réglage du plancher permet ensuite d’obtenir un plancher plat pour faciliter le chargement. En configuration deux places, la Talisman Estate offre une volume de près de 1700 dm3.

 

Petite modification pour la planche de bord : Renault s’est rendu compte que la surface noir mat autour de la tablette R Link était salissante. Sur la Talisman Estate mais aussi sur les berlines produites à partir de maintenant, le grand écran vertical de 8,7” est désormais encadré par un entourage noir laqué moins salissant, et plus classe.

La qualité de finition de la Talisman peut rivaliser avec celle d’une Peugeot 508, mais aurait mérité un plastique plus qualitatif pour la partie basse de la planche de bord.

 

Planche de bord de la Renault Talisman Estate

Planche de bord de la Renault Talisman Estate

Cette finition Intens très plébiscitée par les acheteurs particuliers est dotée de série d’une sellerie mixte cuir-tissu agréable. Les sièges avant sont larges et offrent un excellent maintien : le confort est au rendez-vous.

Parlons un peu des rangements pour terminer sur la vie à bord de ce grand break. Les concepteurs ont prévu de multiples espaces : 8 L dans la boîte à gants, 4,6 L dans les portières avant, 2 L dans les portières arrière, et un rangement réfrigéré accessible depuis l’espace sous l’accoudoir avant sur les versions EDC.

Confortable, spacieuse et très bien pensée au niveau du chargement, la Talisman Estate marque de nombreux points.

 

A conduire : les Talisman Estate TCe 150 EDC7 et dCi 130 EDC6

 

L’entrée de gamme essence de la Renault Talisman Estate bénéficie d’une puissance de 150 ch, contre seulement 110 ch pour la gamme diesel.

Cette motorisation TCe 150 utilise le même bloc de 1618 cm3 que le TCe 200, mais avec une pression de turbo réduite et une cartographie différente. C’est également le même bloc moteur que…la Clio RS ! Autre différence avec le TCe 200 : des disques de freins plus réduits en raison d’une vitesse de pointe inférieure ( 209 km/h contre 231 km/h ).

Renault Talisman Estate Intens

Renault Talisman Estate Intens

Suffisamment souple, le TCe 150 impose la boîte à double embrayage EDC à 7 rapports. Une boite mécanique aurait permis d’abaisser le prix d’entrée, mais serait moins recherchée par la clientèle selon Renault. Et le fait que 85 % au moins des Talisman vendues carburent au gazole ne permet pas d’étoffer la gamme essence par souci de rentabilité.

Heureusement, la boîte EDC7 n’a rien d’une punition. Le conducteur pourra sélectionner une des modes de conduite proposés par le menu MultiSense, via la touche marguerite. Pas besoin de sélectionner le mode sport pour voir la boîte EDC monter les régimes jusqu’en zone rouge avant de passer le rapport supérieur : le style de conduite est largement pris en compte. Nous avons pu constater que même en mode confort neutre, la boîte à double embrayage respecte le rythme du conducteur. Voilà qui n’est pas toujours le cas avec une boîte automatique, c’est donc particulièrement appréciable.

Sur l’exercice du 0 à 100 km/h, la Talisman Estate TCe 150 met 9,9 s, soit deux secondes de plus que le moteur TCe 200, mais 2,3 s de moins qu’un dCi 110, 1,3 s de moins qu’un dCi 130 EDC et seulement 0,3 s de plus qu’un dCi 160.

En reprises, la Talisman Estate TCe 150 met 8 s pour passer de 80 à 120 km/h ( en Drive ), soit mieux que tous les modèles diesel ! Une belle preuve de souplesse.

Ce moteur a donc tout pour convaincre les allergiques au diesel, avec un niveau sonore contenu et des performances tout à fait suffisantes au quotidien.

 

Renault Talisman Estate Intens

Renault Talisman Estate Intens

Nous avons pu également tester lors de cet essai la nouvelle Talisman Estate dCi 130 EDC6. Cette motorisation coeur de gamme devrait être la plus diffusée, et elle a effectivement tout pour plaire. Vendu 800 euros de moins que le dCi 160, ce dCi 130 bénéficie de la même cylindrée de 1.6 L et d’un couple de 320 Nm déjà largement suffisant pour un agrément de conduite digne de ce nom. Pour 1300 euros de plus que le 1.5 dCi 110, le 1.6 dCi 130 s’impose en performances sans pour autant ridiculiser le petit bloc.

La sobriété est au rendez-vous avec une consommation mixte de 4,4 L, contre 5,8 L pour le TCe 150 EDC. En cycle urbain, la différence est encore plus marquée avec 5,0 L pour le dCi 130 EDC, et 7,6 L pour le TCe 150 EDC ! Les gros rouleurs et les familles souhaitant réduire leur budget carburant n’auront donc pas trop le choix…

Faut-il craquer pour le châssis 4Control ? Livrées de série sur la finition Initiale Paris, les roues arrière directionnelles déjà connues des possesseurs de certaines Laguna 3 sont proposées dans un pack optionnel sur la Talisman Estate Intens. Ce pack 4Control associe également l’amortissement piloté et les jantes alliage 19 pouces, pour un prix de 1700 euros.

En configuration deux roues directionnelles, la Talisman Estate demeure très plaisante et parfaitement saine. Le châssis 4Control n’est donc pas indispensable, et l’amortissement classique est très confortable avec une monte pneumatique en 18 pouces.

Les roues arrière directionnelles 4Control ajoutent de l’agilité en ville avec un diamètre de braquage plus réduit  ( -80 cm pour le diamètre de braquage entre deux trottoirs ) et un nombre de tours de volant entre butées moindre. Au-delà de 60 km/h, les roues arrière braquent cette fois-ci dans le sens inverse des roues avant pour une meilleure stabilité en courbes.

Pour profiter du 4Control, il faudra donc faire soit de la ville, soit des routes départementales. Sur autoroute, l’intérêt est réduit.

 

Budget : une carrosserie Estate facturée entre 1200 et 1400 euros

 

Les prix de la nouvelle Renault Talisman Estate sont calqués sur la berline avec un supplément allant de 1200 à 1400 euros suivant le niveau de finition.

Phare avant de la Renault Talisman Estate

Phare avant de la Renault Talisman Estate

Notre Talisman Estate Intens correspond au troisième niveau, le coeur de gamme supérieur pour Renault. La dotation est complète : jantes alliage 18 pouces, sellerie mixte cuir et tissu, tablette R Link 2, pack Visio System…

Il faut ajouter 4500 euros pour accéder à la finition Initiale Paris, ce qui se justifie notamment par le pack 4Control de série ( 1700 euros ) et une sellerie cuir de qualité.

LIRE LA FIN DE L’ESSAI DE LA RENAULT TALISMAN ESTATE

Essai Renault Talisman Estate TCe 150

Essai Renault Talisman Estate TCe 150