Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD Geartronic 6 : reçue avec mention

Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD – Geartronic 6

Volvo S60 D5

 

La nouvelle Volvo S60 est « LA » nouveauté de l’année 2010 chez le constructeur suédois.
Nouvelle venue sur le segment des berlines familiales. Cette Volvo séduit d’emblée par son design dynamique et bénéficie également de l’arrivée de nouveaux blocs diesels.
En attendant la déclinaison du break V60 qui sera dévoilée dans les prochaines semaines au Mondial, nous vous invitons à un premier galop d’essai dans cette configuration diesel D5 AWD.
Cette version coiffe la gamme S60 en motorisation diesel et se profile comme une concurrente directe des Audi A4, BMW série 3 et autres Mercedes Classe C.
Pour soutenir la comparaison devant une telle concurrence, la suédoise peut compter sur un atout de taille : un niveau de sécurité active jamais inégalé sur ce segment.

DESIGN :

Dès le premier regard, la nouvelle Volvo S60 affiche un bel équilibre et des lignes mieux proportionnées par rapport à sa devancière.
Exit les lignes trop classiques de l’ancienne S60, la rupture de style est désormais consommée ce qui n’est pas pour nous déplaire. Les lignes de la nouvelle berline sont pures et sans esbroufe.

Son équilibre recentré vers l’arrière avec des porte-à-faux réduits à l’avant et légèrement allongés à la poupe offre à l’auto beaucoup de style. De même le capot plongeant et la proue caractéristique des nouvelles Volvo apporte à la S60 du dynamisme.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

D’ailleurs avec son pavillon étiré vers l’arrière, la S60 s’apparente davantage à un coupé quatre portes qu’une berline au design plus conventionnel : tant mieux pour le style.

Longue de 4,63 m soit 3 cm de plus que l’ancienne S60, la jolie suédoise ne manque pas d’élégance.

Sur la version d’essai Xémium, la S60 est agrémentée avec élégance par de petites touches de sportivité (jantes 18 pouces « Sleiper », jupe avant/arrière et bas de caisse en acier brossé) : un sans-faute côté look.

Soulignons sur cette version D5, la double sortie d’échappement ovale qui renforce le caractère sportif de cette S60 dans sa livrée spécifique « Cuivre étincelant métallisé ».

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

Pour conclure ce chapitre, nous dirons que la réussite sur plan stylistique nous semble atteinte.

A L’INTERIEUR :

D’emblée, l’habitacle fleure bon le cuir peau noble dans cette version « Xénium » qui représente il est vrai l’exécution haut de gamme de la S60.
Très méticuleuse dans son approche, la qualité de finition de cette S60 flirte avec les standards d’outre-Rhin.
Le toucher des différents matériaux comme le volant est on ne peut plus appréciable, Volvo s’est une nouvelle fois perfectionnée en ce qui concerne la qualité perçue.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

Epuré, l’habitacle de la nouvelle S60 s’efforce de cultiver sa différence avec une console centrale flottante chère à la marque suédoise, certains y trouveront un manque d’originalité. Il est vrai qu’on s’attendait à un peu plus d’audace quant à la présentation intérieure.

Le volant de dernière génération arbore le logo agrandi de Volvo. Structuré, il facilite la prise en main et regroupe les principales commandes (régulateur de vitesse, radio, gsm).

La console centrale comme à son habitude chez Volvo concentre toutes les commandes utiles (climatisation, téléphone, radio, etc.), de cette manière l’ergonomie est soignée et évite de chercher ou de se tromper lors des manipulations. Un régal pour le conducteur qui peut se concentrer plus facilement sur la route.
L’ensemble des commandes est quant à lui bien disposé et reste relativement simple à appréhender.

Comme à son habitude chez le constructeur suédois, l’interface Bluetooth est très facile d’utilisation. La connexion et la qualité des conversations téléphoniques ne souffrent d’aucune critique.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

Côté habitabilité quatre passagers se sentiront à l’aise à bord de cette nouvelle S60 et profiteront d’une insonorisation soignée. La S60 n’est pas la meilleure de sa catégorie quant à l’habitabilité arrière. Effectivement la forme des sièges arrière est davantage pensée pour deux personnes que pour trois.

Enfin niveau rangement, la partie centrale de l’habitacle abrite plusieurs espaces de rangement : un volet glissant dissimule deux porte-gobelets, l’accoudoir central renferme un double compartiment. Regrettable qu’il soit si reculé ; d’ailleurs on pourrait se demander s’il remplit bien sa mission première à savoir reposer tout simplement son coude.

Le coffre bénéficie d’une contenance de 320 dm3 qui la situe dans la moyenne de la catégorie. Son accessibilité est en revanche réduite du fait de la forme des charnières de la malle.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

EQUIPEMENT :

La dotation d’équipements sur cette version « Xénium » est pour le moins pléthorique : commande impulsionnelle des clignotants, air conditionné automatique bizone, l’alarme, la sellerie cuir, ordinateur de bord, régulateur de vitesse, rétroviseur intérieur électrochrome, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, détecteur d’essuie-glaces automatique, TV numérique, radar avant et arrière associé à une caméra de recul.
Mention particulière pour l’efficacité de la caméra de recul associé aux détecteurs d’obstacle, ce système s’est révélé très appréciable d’utilisation.

La Volvo S60 dispose également du système de renouvellement d’air pur dans l’habitacle AQS qui permet de contrôler l’air entrant grâce à un filtre multi-actif.

Enfin, notre version d’essai disposait (en option) de deux écrans 7 pouces intégrés aux appuie-tête avant. Ces écrans associés à des lecteurs DVD indépendants permettent à chaque passager de visionner le film de son choix. La qualité d’image et audio lors d’un visionnage de DVD en roulant ne souffre d’aucune critique.

Partant d’une bonne attention le système de navigation dispose d’une commande sur la console centrale et non plus derrière le volant comme les autres modèles de la marque. Le GPS indique même sur l’écran la vitesse réglementée sur l’axe emprunté. Malheureusement, nous avons trouvé le menu peu convivial d’utilisation avec de nombreux sous-menus. D’autre part, lors de notre essai la géo-localisation s’est montrée défaillante obligeant à réinitialiser complètement le système. Une mise à jour du logiciel nous semble nécessaire.

Volvo S60 D5

Volvo S60 D5

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD : tenue de route, motorisation, sécurité

Essai Volvo S60 Xénium D5 AWD : conclusion, galerie photos, caractéristiques techniques

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Publicité
Connection