Connectez-vous avec nous

Essai Peugeot

Essai Peugeot RCZ restylé HDI 160

Peugeot RCZ restylé

Peugeot RCZ restylé

Premier modèle du constructeur sochalien à adopter un matricule à lettres et non la numérotation avec un zéro ou un double zéro central ; la Peugeot RCZ après trois années de commercialisation s’offre un lifting histoire de retrouver une seconde jeunesse.

Côté motorisation le coupé sochalien, s’articule toujours autour de trois motorisations : deux essences de respectivement 156 ch et 200 ch en attendant la version « R » de 270 ch, ainsi qu’une motorisation diesel de 160 ch.

Avec une motorisation diesel, le coupé Peugeot RCZ restylé répond-il également au label de coupé sport auquel il se destine ? Réponse à travers notre essai dans sa version HDI 160.

 

DESIGN :

Le design a été l’objet de toutes les attentions et c’est incontestablement un des points fort du modèle. Comme en témoigne la ligne très dynamique et sculpturale qui offrent des équilibres nouveaux et harmonieux.

Pour conserver sa jeunesse éternelle, le coupé sochalien use de quelques artifices côté « make-up ».

Exit la bouche béante barrée d’un énorme pare-choc, la nouvelle se veut plus discrète, avec une simple calandre soulignée par une deuxième ouverture qui remonte d’une aile à l’autre en se terminant par des feux à LED.

Peugeot RCZ restylé

Peugeot RCZ restylé

Le tout dessine à la RCZ une allure plus consensuelle qui se rapproche des dernières réalisations de la marque au lion.

Le double bossage du pavillon et de la lunette arrière constitue également une signature exclusive.

Visuellement le pare-brise, le toit carbone noir brillant (option à 1 600 euros) et la lunette arrière surteintée assurent une continuité subtilement délimitée par les deux arches de toit.

Avec ses larges épaulements et ses lignes affirmées, on dirait un fauve prêt à bondir.

D’autre part, la rétrovision pour un coupé est très confortable, elle bénéficie à la fois d’une large et grande lunette arrière.

De profil, le décroché en virgule au niveau de la porte permet une jonction inédite entre l’avant plongeant et l’arrière musclé de la voiture.

La partie arrière est particulièrement réussie et mise en valeur grâce aux feux arrière façon « rubis » scindés d’une griffe cristal à LED.

De même les dimensions relativement compactes (1,36 m de hauteur) et les lignes de carrosserie travaillées confèrent au véhicule un certain dynamisme même à l’arrêt.

A noter qu’une série Spéciale baptisée « MAGNETIC » fait son apparition au catalogue avec  de série des jantes alliage 19 pouce Technical White ou bien en option gratuite comme c’est le cas sur notre exemplaire, de très belles jantes Sortilège Mat Black Onyx (facturées 700 euros en options).

D’autre part, pour les personnes soucieuses du détail, la liste des options sur la gamme RCZ permet de personnaliser le véhicule telles que : les barrettes de calandre avant noir brillant, les étriers de frein noirs, les coques de rétroviseurs noir Perla Nera ou encore les arches de toit noir mat.

Enfin, l’aileron arrière mobile contribue également à renforcer cet effet aérodynamique. Ce dernier se déploie en deux positions, en fonction de la vitesse de la voiture, afin d’assurer un appui aérodynamique. Il s’ouvre à 19° à plus de 85 km/h et se replie en deçà de 55 km/h. Tandis que la deuxième ouverte à 34° se déclenche au-delà de 155 km/h.

Le conducteur peut également déployer l’aileron en position 2 grâce à un poussoir placé sur la console centrale.

Peugeot RCZ restylé

Peugeot RCZ restylé

Pour conclure ce chapitre, si le test du «regard des autres» est souvent révélateur, le moins qu’on puisse dire, c’est que la Peugeot RCZ continue en 2013 à faire tourner bien des têtes sur son passage.

 

A L’INTERIEUR du Peugeot RCZ restylé :

Son ambiance intérieure évolue subtilement tout en conservant son ambiance sportive qui peut être personnalisée grâce au choix de 9 intérieurs de la Maille au Cuir Intégral.

Sans atteindre la perfection, la finition à l’intérieur du coupé Peugeot RCZ restylé est une bonne surprise lorsqu’on accède au cockpit.

Les matériaux et la qualité d’assemblage ne suscitent aucune critique. Notons quelques artifices séduisants, comme cette horloge centrale entourée de chrome qui évoque l’univers de la joaillerie.

Horloge RCZ

Horloge RCZ

Un souci de l’accueil que la Peugeot RCZ soigne jusqu’à la position de conduite, sans oublier ses immenses rangements et son ergonomie aboutie.

Cependant, nous épinglons un phénomène pour le moins gênant concernant la lisibilité de la partie haute du compteur qui est masquée par la jante supérieure du volant, cachant ainsi l’indicateur de carburant et de température moteur.

Le volant sport (en option) de petit diamètre offre une prise en main des plus agréables.

Habitacle Peugeot RCZ

Habitacle Peugeot RCZ

L’accessibilité à l’habitacle peut poser problème aux grands gabarits en raison de la hauteur du pavillon.

Les sièges implantés très bas assurent un bon maintien, malheureusement le confort d’assise est tout relatif.

De même l’habitabilité arrière décroche la lanterne rouge.

Effectivement, les deux places arrière sont vraiment « inexploitables », par conséquent mieux vaut considérer dans les faits cette Peugeot RCZ comme étant un véritable coupé 2 places.

Accès Rang 2 Peugeot RCZ

Accès Rang 2 Peugeot RCZ

En revanche, le coffre affiche une contenance très correcte pour une auto de ce rang avec une capacité de 384 dm3 et modulable jusqu’à 760 dm3 : un bon point pour les bagages. La malle s’actionne à distance à l’aide de la télécommande.

 

EQUIPEMENT :

La Peugeot RCZ dispose de série de : l’aide de stationnement arrière, la climatisation automatique bizone, limiteur et régulateur de vitesse, l’allumage automatique des feux de croisement, l’essuie vitre automatique, le rétroviseur intérieur photosensible, la connexion Bluetooth et le système audio WIP Sound (6 haut parleurs).

 

TENUE DE ROUTE :

La Peugeot RCZ bénéficie de liaisons au sol très efficaces issues de la plate forme d’une 308 d’ancienne génération, mais disposant d’une assiette et d’un centre de gravité abaissés.

Structurellement, la RCZ bénéficie d’une excellente rigidité torsionnelle qui contribue au confort vibratoire du véhicule et permet une exploitation optimale des trains roulants.

La direction est on ne peut plus informative et sert aussi grandement à la maniabilité. Son assistance électrique et sa démultiplication offrent à la fois stabilité et directivité.

Même en adoptant une conduite dynamique, le cap se choisit avec précision même quand le pilote d’un jour décide d’en changer rapidement.

Tenue de route Peugeot RCZ

Tenue de route Peugeot RCZ

D’autre part, le châssis de ce coupé reste imperturbable en toutes circonstances. Quelle que la soit la vitesse de passage, la RCZ passe d’un appui à l’autre en conservant une assiette constante.

Résultat : la Peugeot RCZ restylée présente un comportement routier au demeurant excellent. Le train avant est incisif et s’accompagne d’une direction précise et consistante.

Dans les enchaînements de virages, les mises en appui en virage sont franches et l’auto demeure très agile quel que soit le type de parcours avec un  train arrière soudé au sol.

Dans ces conditions, estimer une vitesse de passage en fonction du rayon du virage n’a plus aucune importance, tant la tenue de route de cette sochalienne semble dépasser les lois de la physique : impressionnant !

Les suspensions offrent un confort de route correct, mais le confort tout relatif des sièges assombrit quelque peu le tableau. C’est d’autant regrettable que la version HDI 160 se destine plus volontiers aux longues distances qu’à une spéciale de rallye.

Enfin, fidèle au savoir-faire de la marque en la matière, la direction assure une précision optimale pour ne pas dire « chirurgicale ».

Au niveau du freinage, la version HDI 160 peut être équipée de deux diamètres de disques différents selon la taille des jantes. Si vous optez pour les jantes 19 pouce, la voiture recevra des disques avant de 340 mm et 302 mm pour le RCZ équipé de jantes 18 pouce. Sur notre version d’essai le freinage s’est montré efficace en termes de puissance et d’endurance.

Enfin, la Peugeot RCZ restylée peut compter de série sur : l’ESP, le contrôle dynamique de stabilité, le répartiteur électronique de freinage, l’aide au freinage d’urgence et le contrôle de trajectoire, 2 airbags frontaux, 2 airbags latéraux.

 

MOTORISATION :

Le moteur 2.0 l HDi FAP est un bloc en fonte quatre cylindres qui développe une puissance de 120 kW soit 160 ch à 4 000 tr/min. Il est accouplé à une boîte de vitesses mécanique à six rapports.

Moteur HDI 160 RCZ

Moteur HDI 160 RCZ

Pour obtenir un tel rendement, ce moteur intègre une chambre de combustion nouvelle génération de type ECCS (Extreme Conventional Combustion System), un turbocompresseur à géométrie variable de faible inertie, une pompe haute pression permettant d’atteindre 2 000 bars dans la rampe commune ou encore des injecteurs à solénoïde à huit trous.

Grâce à son couple appréciable de 320/340 Nm (constant entre 2 000 et 3 000 tr/min), le 2 L HDI est disponible dès les bas régimes et évite de rétrograder plus que de raison. A l’usage cette motorisation procure un agrément de choix en ville comme sur route. C’est donc sans mal qu’il propulse les quelques 1 370 kg de l’engin, donnant même l’impression que le bloc dispose d’une poignée de chevaux en plus.

Les performances qui en découlent sont tout à fait en adéquation avec ce que l’on attend d’un coupé sportif qui carbure au gasoil. Le constructeur sochalien annonce une vitesse de pointe de 220 km/h et le 0 à 100 km/h réalisé en 8,2 secondes.

Performances Peugeot RCZ HDI 160

Performances Peugeot RCZ HDI 160

Enfin, le moteur est parfaitement secondé par une transmission mécanique à 6 rapports dont l’étagement ne souffre d’aucune critique.

De ce fait, ce bloc HDI offre une grande douceur de fonctionnement et des performances de bon aloi.

Soulignons également le silence de fonctionnement du bloc qui est remarquablement insonorisé.

 

BUDGET :

Affichée à partir de 32 700 euros dans cette déclinaison HDI, cette Peugeot RCZ restylée HDI 160 profite d’un tarif plutôt attractif pour son segment. Comptez 2 600 euros de moins pour son homologue essence de 156 chevaux tandis que la version THP200 est facturée au même prix que la version HDI.

Cependant, il convient de prendre en considération le malus écologique pour ces versions essence de : 400 euros pour la version THP156 et 1 000 euros pour la version THP200. Alors que cette version HDI 160 se situe dans la zone neutre (135 g/km de CO2).

Avec une moyenne normalisée annoncée à 5,2 l/100 Km, le RCZ HDI 160 se profile naturellement comme le plus économe à l’usage dans la famille RCZ.

Consommation Peugeot RCZ HDI 160

Consommation Peugeot RCZ HDI 160

Sur un parcours mixte en adoptant un style de conduite normale nous avons pu signer une consommation moyenne de 5,8 l/100 Km soit des valeurs tout à fait honorables compte tenu des performances de l’auto. A noter que cette version offre le dispositif « Gear Shift Indicator » qui indique visuellement au conducteur le meilleur moment pour changer de rapport afin d’optimiser la consommation de carburant et les émissions de CO2.

Le réservoir dispose d’une contenance de 55 litres mais le bon rendement du moteur autorisera une belle autonomie.

 

LIRE LA FIN DE L‘ESSAI PEUGEOT RCZ RESTYLE 2013

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Essai Suzuki Swift Sport 2012 1.6 VVT

ESSAIS

Publicité
Connection