Connectez-vous avec nous

Essai SUV

Essai Audi RS Q3 : un modèle à part

 

Audi RS Q3

Audi RS Q3

Pour la première fois, la gamme ultra-sportive Audi RS accueille un SUV  : le RSQ3. Un nouveau pari pour un modèle inédit destiné à intégrer les versions ultra-sportives d’Audi.

Au programme : le retour du moteur 5 cylindres de la RS3, mais avec une puissance dégonflée à 310 ch. Les ingénieurs Quattro GmbH se sont chargés de développer ce modèle unique en son genre, avec comme toujours la passion en ligne de mire.

Alors, RS ce nouveau modèle ? Pour y répondre, Audi a organisé l’Alpin Tour où ce nouveau venu était à l’essai sur des routes tortueuses, en Autriche et en Italie, avec comme point de comparaison les RS5 Cabriolet, RS6 Avant et RS7 Sportback.

Un style sans équivoque

Le design de cet Audi RS Q3 est incontestablement dans la lignée des modèles RS avec un kit carrosserie qui annonce la couleur. Le label Quattro est particulièrement mis en avant dans la prise d’air inférieure, à condition de ne pas opter pour le pack qui repeint ces éléments chromés et alu en noir. C’est le Bleu Sepang vu entre autres sur la R8 qui habille notre modèle d’essai stické aux couleurs de l’Alpin Tour. Le kit carrosserie RS est surtout marquant pour la face avant, avec un bouclier aux prises d’air suggestives, les phares au xénon avec feux de jour à LED et les coques de rétroviseurs aluminium.

Audi RS Q3

Audi RS Q3

Une seule ( mais très large ) sortie d’échappement est présente à l’arrière, par rapport aux deux sorties d’une S3. Ici, c’est un élément technique qui a empêché d’installer une double sortie, avec la présence de la batterie à l’arrière pour aider à équilibrer les masses.

De profil, les jantes alliage 20 pouces laissent entrevoir les gros disques de freins, taillés pour pouvoir assurer un usage sportif digne de ce nom.

A conduire : un moteur 

Après avoir pris soin d’activer le mode Dynamic sur le Drive Select et enclenché la boîte S-Tronic à 7 rapports sur le mode Sport, nous quittons la région d’Innsbruck pour rejoindre les Dolomites, en Italie.

Le trafic chargé en fond de vallée permet de se familiariser tranquillement avec ce SUV sportif, sans équivalent actuel sur le marché.

Audi RS Q3

Audi RS Q3

Ici pas de sonorité artificielle au niveau de l’échappement ou sous le capot : le moteur des RS3 et TT RS a peut-être perdu un peu de watts mais a conservé sa sonorité particulière et son couple impressionnant. En gros, ça pousse tout le temps, puisque les 420 Nm de couple sont disponibles de 1500 à 5200 tr/min, jusqu’au moment où l’ensemble des 310 ch est délivré jusqu’à 6700 tr/min ! Dès la première ligne droite venue et dégagée, on prend vite plaisir à monter dans les tours.

Plus lourd qu’un TT RS, le RS Q3 est privé d’une trentaine de chevaux, nous allons voir pourquoi dès les premiers parcours sinueux.

Avec son 5 cylindres 2.5 TFSI de 310 ch, le RS Q3 est tout de même annoncé à seulement 5,2 secondes sur l’exercice du 0 à 100 km/h. Un chiffre que nous n’avons pas vérifié chrono en mains, mais qui donne une bonne idée des accélérations de ce petit SUV qui ne compte pas faire de la figuration. Ce bloc moteur est sans doute l’un des éléments qui pourra faire craquer les acheteurs. Il a d’ailleurs été primé meilleur moteur de l’année dans sa catégorie 4 fois depuis 2010 !

Audi RS Q3

Audi RS Q3

Montée d’office, la boîte à double embrayage S-Tronic est bien celle à bain d’huile et non la S-Tronic 7 de l’Audi A1. Elle propose un mode Sport, qui se combine parfaitement avec les commandes un peu petites situées derrière le volant. Chaque rétrogradage s’accompagne d’un petit coup de gaz, qui met bien dans l’ambiance.

Rabaissé de 25 mm, l’Audi RS Q3 demeure malgré tout haut perché, et la prise de roulis est sensible. Les passagers auront donc vite fait de rappeler le conducteur à l’ordre si celui-ci commence à taquiner l’accélérateur et à augmenter le rythme entre deux virages…

Audi RS Q3

Audi RS Q3

Seul à bord, il y aura matière à se faire plaisir, tout en étant un peu freiné dans ses ardeurs par un comportement routier de SUV. La transmission intégrale Quattro associée à une généreuse monte pneumatique de 255/35 R20 apporte tout de même un niveau de sécurité active qui évitera aux optimistes de regretter d’avoir autant attaqué à l’approche d’une épingle. Le RS Q3 pèse tout de même plus de 1,7 tonne !

Heureusement que la monte pneumatique était en 20 pouces pour ne pas en rajouter une couche. Mais d’origine le RS Q3 est livré en 18 pouces : il faudra donc passer par une ou deux surmontes optionnelles…

On comprend donc pourquoi les ingénieurs se sont accordés pour revoir la puissance à 310 ch, afin de bien l’accorder avec le châssis. L’Audi RS Q3 est plutôt bien motorisé, mais le compromis réalisé avec un confort préservé en fait plus un SUV coup de coeur qu’une ultra-sportive. Les performances restent tout de même très sympathiques, et dignes d’une sportive. Le RS Q3 est bien un modèle à part, que ce soit dans les SUV compacts ou dans la gamme RS d’Audi.

Audi RS Q3

Audi RS Q3

 Un habitacle

L’habitacle fait la synthèse entre ambiance sportive et véhicule familial. La position de conduite haute ne conviendra pas à tous les amateurs de sportives, mais plaira sans doute à Madame et aux enfants.

Audi RS Q3

Audi RS Q3

On leur rappellera tout de même avant de partir de mettre le hola sur les bagages. Ok c’est un SUV, mais un petit SUV ! Avec 356 L de contenance, le coffre est plus proche d’une A3 Sportback que d’une A4 berline.

Par rapport à une RS3, le RS Q3 semblera sans doute plus pratique aux parents ayant des enfants à installer dans des sièges auto.

La griffe RS se retrouve sur de nombreux éléments : le volant à méplat dont la prise en mains est très agréable, les dossiers de sièges avant, ou encore la commande de boîte S-Tronic. La présentation spécifique comprend également un ciel de pavillon noir, des sièges sport avec une sellerie cuir nappa fin et des inserts en aluminium de la même qualité que ceux d’une RS7 Sportback. De quoi en mettre plein les yeux !

Audi RS Q3

Audi RS Q3

La plus accessibles des RS

Avec un tarif de 61400 euros, l’Audi RSQ3 devient la version RS la plus accessible en attendant le retour d’une nouvelle RS3. C’est aussi le double du prix d’un Q3 d’entrée de gamme !

L’équipement de série est riche, avec le contrôle de la pression des pneus, le son Bose Surround, Audi Parking System Plus, Audi Tracking System pour immobiliser le RS Q3 et le localiser par GPS en cas de vol, Advanced Key pour éviter de sortir la clé de sa poche, les projecteurs au xénon, une sellerie cuir nappa fin, la colonne de direction électrique, et le système de navigation, entre autres.

Malgré tout, Audi France prévoit une diffusion de moins de 100 exemplaires par an. Les acheteurs auront donc facilement le sentiment de s’offrir une voiture collector !

Malgré la présence d’un septième rapport et d’un Start/Stop, la consommation urbaine est annoncé à plus de 12 L ! Le RS Q3 ne sera donc pas très adapté à un usage de ce type, à moins d’être amoureux d’une caissière de station-service. En usage sportif, le réservoir de 64 L se vide très rapidement. On a bien affaire à un modèle RS !

LIRE LA FIN DE L’ESSAI AUDI RS Q3

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Essai Mercedes Classe E Coupé 350 CDI : haut standing

ESSAIS

Publicité
Connection