Connectez-vous avec nous

ACTUS

Quel avenir pour les voitures autonomes ?

Voiture autonome selon Bosch

Les voitures du futur n’auront ni volant, ni pédale d’accélérateur ou de frein. Elles n’auront pas non plus de conducteur, seulement des passagers. Bref elles seront entièrement autonomes. Une utopie de plus ? En réalité, ces véhicules étonnants roulent déjà sur nos routes car plusieurs fabricants planchent depuis quelques années sur ce projet futuriste.

Une voiture autonome, c’est quoi exactement ? C’est un véhicule qui peut se conduire avec ou sans chauffeur. Pour rouler, elle est équipée d’un ensemble de capteurs numériques qui détectent en continu les informations provenant de son environnement. Ces informations sont traduites en données informatiques qui sont ensuite analysées par des logiciels embarqués. Les capteurs utilisés peuvent être des caméras, des radars, des sonars, un lidar (télédétection par laser) dotés d’un champ de vision à 360° dans les 100 m alentour.

Des programmes qui agissent sur les commandes du véhicule 

Le système embarqué utilise une technologie de reconnaissance de formes qui reconstitue en temps réel les conditions de la route et les événements qui s’y produisent. Exemples de données ainsi traitées : les limites des chaussées, la dimension des carrefours, celle des autres véhicules, la taille et la forme des obstacles, la densité du trafic, les feux de signalisation, la vitesse des véhicules… Ces informations sont captées par des fréquences émises en permanence qui rebondissent sur les objets environnants. Quant au déplacement du véhicule, il est assuré par des logiciels utilisant des programmes d’intelligence artificielle. La technologie du GPS est également utilisée pour piloter le véhicule. Ces programmes sélectionnent les actions à effectuer sur les commandes du véhicule : volant, accélérateur, frein, embrayage… La voiture possède aussi un système de freinage d’urgence prédictif. Le passager a ainsi la possibilité de reprendre la main sur la conduite de son véhicule en cas de danger.

Voiture autonome selon Bosch

A quoi ressemble une voiture autonome ?

En principe, la silhouette d’un véhicule selfdrive ne se différencie pas de celles des voitures qu’on a l’habitude de croiser dans les rues. Mais il y a une différence. Installés sur le toit ou sur les ailes, les capteurs sont plus ou moins visibles. Dans certains modèles, une caméra rotative reconstitue une image 3D de la position de la voiture pendant son déplacement. Pour l’instant on se dirige surtout vers la conception de voitures de ville, donc de dimensions modestes.

Un système de conduite loin d’être infaillible

Bien que la technologie soit en pleine évolution, la majorité des conducteurs restent encore plutôt réticents face ces innovations. Ils souhaitent en effet pouvoir garder le contrôle de leur voiture. L’idée de lâcher le volant ou les pédales de frein et d’accélération ne les séduit pas trop, ce qui semble parfaitement légitime. Nous ne sommes donc pas encore prêts à confier le volant de notre voiture à un système totalement automatisé. D’autant que les piétons ont leur mot à dire !

L’expérience a montré que les accidents sont inévitables et sont parfois mortels comme ceux qui se sont produits avec la Google Car et une des voitures autonomes d’Uber. Aussi les constructeurs ont-ils pour l’instant décidé de se concentrer sur la conception de véhicules semi-autonomes dont la liberté de manœuvre varie en fonction de la nature des dispositifs embarqués. Parmi de nombreuses interrogations, certaines concernent le type du système de pilotage à mettre à la disposition du conducteur : faut-il plutôt privilégier l’emploi d’écrans tactiles ou celui de commandes vocales ?

Voiture autonome selon Bosch

Plusieurs pionniers sur les routes

Des startups comme Drive.ai ou Voyage se sont lancées dans l’aventure aux côtés de géants comme Waymo, la filiale de Google, Tesla, Uber ou Cruise. Elles expérimentent des services de navette ou de livraison autonome dans des villes américaines. Nissan Leaf EV, BMW 5-series, Cadillac SRX sont des modèles en expérimentation. Il y en a d’autres. Des ingénieurs se penchent également sur le concept du « Road Trains » où une file de camions semi-autonomes serait pilotée par un seul conducteur. Installé dans un véhicule leader, un chauffeur expérimenté guide d’autres véhicules qui le suivent à la file via des systèmes automatisés embarqués. Ce dernier projet de recherche est financé par les fonds publics européens.

Il faudra sans doute encore attendre de nombreuses années avant de croiser sur nos routes de véritables voitures autonomes entièrement sûres.

Cet article vous a été proposé par Adesa

Nous espérons que cet article vous a plu. Chez Adesa, nous sommes passionnés par l’automobile et surtout par le commerce de véhicules d’occasion de qualité. Découvrez les différents types d’enchères en ligne pour l’achat de voitures d’occasion. Adesa, le nouveau site en ligne pour les vendeurs professionnels de voitures.

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Essai Mercedes Classe E Coupé 350 CDI : haut standing

ESSAIS

Publicité
Connection