Connectez-vous avec nous

ACTUS

Louer sa voiture sur Ouicar : ça peut vous coûter cher !

Accident auto
Accident auto

Nous avions présenté il y a quelques années la solution Ouicar pour louer une voiture entre particuliers. Ce système d’autopartage est très intéressant dans son principe : le locataire peut trouver une solution abordable et de proximité, et le propriétaire d’une voiture peut gagner un peu d’argent pour financer par exemple ses frais d’entretien et d’assurance.

J’ai personnellement loué une voiture sur Ouicar en 2018, 2019 et 2020. Et même si l’expérience aura été globalement intéressante, j’ai décidé de l’arrêter suite à une mauvaise expérience qui m’a servi de sonnette d’alarme.

Les points positifs quand on loue sa voiture

Commençons donc par le positif : vous pouvez légalement louer votre voiture sur ouicar sans avoir besoin par exemple de créer une micro-entreprise. Il faudra cependant déclarer le montant de ces revenus chaque année lors de votre déclaration d’impôts. Louer une voiture du type citadine peut vous rapporter jusqu’à 300 euros par mois, voire plus pour des voitures récentes. J’ai aussi apprécié la plupart des rencontres avec les locataires. Il s’agit parfois de touristes venus visiter ma région, ou bien d’une famille qui au contraire part quelques jours en vacances, ou encore de quelqu’un qui est en panne de voiture….Les profils sont variés, et la grande majorité des locataires s’est révélée sympathique et ne m’a pas posé de problème.

En contrepartie, bien évidemment si votre voiture est tout le temps louée, vous n’en disposerez pas vous même. Vous pouvez donc envisager d’acquérir une seconde voiture dédiée à cette activité, par exemple une citadine.

Les points négatifs quand on loue sa voiture

Si vous êtes maniaque : ne louez pas. Il arrive très régulièrement, voire parfois à chaque location, qu’une petite dégradation survienne. En général ce ne sont pas des dégâts importants, et vous pourrez souvent ne pas vous en rendre compte immédiatement. Une rayure par ci, un coup de porte par là…Difficile dans la pratique de scruter sa voiture au millimètre lors de l’état des lieux, et de facturer au locataire sans que l’expérience de location ne tourne au vinaigre.

Si vous louez votre voiture en continu ou presque, car certains locataires la louent ou la renouvellent plusieurs semaines, elle va également prendre beaucoup de kilomètres.

Dans le cas d’une Peugeot 206+ HDI que je louais en 2019, le kilométrage grimpait en moyenne de 2500 km par mois. Vous pouvez donc imaginer que les fréquences d’entretien augmentent, et aussi que la valeur de la voiture chute plus rapidement.

Du point de vue financier, même si votre voiture louée disons 3 semaines et demi sur 4 vous rapporte 300 euros par mois, elle va dans le même temps perdre de la valeur du fait des dégradations de carrosserie inévitables et du kilométrage à la hausse. Enlevez à cette décôte les factures d’entretien et la quote part des impôts, pas de quoi faire fortune évidemment.

Car sur le prix des locations, Ouicar prélève une large part : 30 % de commission !

Autre point à considérer également : le temps passé pour répondre aux demandes mais surtout pour faire les état des lieux, et éventuellement récupérer les locataires en gare ou à l’aéroport. Il faudra parvenir à concilier votre agenda avec le leur pour effectuer la remise des clés, ce qui n’est pas toujours facile, notamment le week-end lorsque vous avez vos occupations familiales et vos loisirs.

Louer sur Ouicar : le désert en cas de problème

Je vais maintenant vous raconter l’expérience négative qui m’a conduit à stopper les locations sur Ouicar.

J’accepte une location un samedi après-midi, avec une petite Renault Twingo que je viens tout juste de mettre en location. Comme c’est une voiture à petit prix, pour une journée de location la somme qui me revient est dérisoire : 13,30 euros. J’accepte tout de même, car c’est un service que je choisis de rendre, sans me focaliser avant tout sur le niveau de gain. Fin d’après-midi, un jeune couple me retrouve près de la voiture. Il fait sombre, froid, de la pluie tombe : c’est l’hiver. Les jeunes sont venus de loin, on pris soit disant un train et un bus pour parvenir jusqu’à moi. Au moment de l’état des lieux, le locataire n’a pas son permis mais une photo du permis sur son smartphone. Comme ils viennent de loin, je ne me vois pas les renvoyer chez eux à pied. Le permis est délivré en 2015, donc il date de 5 ans. C’est d’ailleurs ce que m’indique l’application Ouicar.

Retour le lendemain, dimanche soir : je reçois un simple texto pour me dire que la voiture a été déposée sur un parking pas très loin, la clé sur la roue ! Aucun état des lieux possible dans ces conditions. Je récupère la voiture, dépité, et constate qu’il manque du carburant, et surtout que la voiture est endommagée avec une aile arrière enfoncée et un phare cassé.

Le lendemain, je contacte Ouicar qui ne montre pas d’empathie concernant le retour désastreux qui a été fait par le locataire. Ils me demandent de compiler plusieurs documents et photos des dommages afin d’ouvrir un dossier. Très rapidement cependant, ils me renvoient vers les conditions générales car bien que le permis ait été délivré en 2015, il n’a été validé qu’en 2019.

Est-ce que Ouicar vous présente un locataire avec une copie de son permis et la date de l’obtention ? La réponse est non.

Est-ce que Ouicar vous indique à côté de la date d’obtention du permis du locataire qu’il faut la vérifier impérativement ? La réponse est non. Mais c’est noté dans les conditions générales…

C’est donc au propriétaire de vérifier scrupuleusement le permis du locataire, puisque Ouicar se dispense de tout contrôle.

Certains penserons que je suis en tort dans l’histoire, et pour le fait d’avoir fait confiance à Ouicar et au locataire la réponse est oui. Pour louer une voiture sur Ouicar, il ne faut donc ni faire confiance à ce qu’indique Ouicar concernant le locataire, ni à ce que vous dit le locataire. Ce qui revient à dire qu’il faut louer sa voiture en n’ayant aucune confiance. Est-ce possible ? Avez-vous envie de prendre des risques financiers tout en doutant de tout le monde ?

Cette mésaventure m’a bien mis en évidence les limites du système Ouicar. Comme écrit dans leurs conditions d’utilisation, ils se contentent d’être une « plate-forme technologique ». Et surtout, ils ne sont pas partie prenante du contrat de location ! De ce fait, vous louez votre voiture tout seul à un inconnu, que vous ne pouvez même pas sélectionner sur des éléments tangibles. La plupart des locataires ont un nouveau profil, sans aucun avis et sans aucune photo. Et vous n’aurez aucune info sur leur permis avant d’accepter le paiement…

En cas de problème, peut-être que l’assurance de Ouicar interviendra. Peut-être, car il faut respecter les conditions….Imaginons par exemple que le locataire fasse un tour en Autriche ( seulement 3h de route depuis Mulhouse par exemple ). Ce pays ne fait pas partie des pays couverts, donc l’assurance de Ouicar ne fonctionnera pas ! Comment ferez-vous pour obtenir la réparation de votre voiture en cas d’accident ?

Ouicar vous répondra certainement comme dans mon cas « Nous vous informons que vous êtes libres d’engager toute démarche que vous jugerez utile contre votre locataire ».

Car en cas de problème, Ouicar se décharge de toute responsabilité et ne fournit même pas de médiation entre locataire et propriétaire pour parvenir à régler le problème ! Quand à demander un geste commercial de leur part, cela n’est pas possible. Ils vont donc sans sourciller GAGNER de l’argent sur une location où votre voiture a été endommagée.

Dans mon cas, je suis encore en attente d’un dédommagement du locataire, Ouicar ne fera rien. Ce qui est inquiétant, c’est leur façon de traiter ce type de problème. Car si cela avait été une voiture bien plus récente et gravement accidentée, leur réponse aurait été identique. Cela revient donc à louer sa voiture pour une poignée d’euros, à déclarer aux impôts, en sachant qu’en cas de problème cela pourrait vous coûter des milliers d’euros ! C’est un peu l’inverse du loto…vous gagnez peu, mais vous pouvez perdre beaucoup.

Vous pourrez trouver d’autres témoignages de ce genre, par exemple sur le forum 60 millions de consommateurs. On peut par exemple lire certains cas où la caution de 1000 euros n’a pas pu être débitée au locataire qui a fait annuler sa CB : du coup c’est au propriétaire de payer cette franchise s’il veut que l’assurance fonctionne !

Louer sur Ouicar : gagner peu, avec le risque de perdre beaucoup

Louer sa voiture sur ouicar est donc simple, avec la motivation de gagner de l’argent régulièrement. Je vous conseille néanmoins de bien mesurer les faibles gains au regard des risques élevés en cas d’accident ou de problème grave avec un locataire. Car même si vous êtes optimiste et motivé, dites vous bien qu’à un moment donné en multipliant les locations il finira bien par survenir un sinistre. Ce n’est malheureusement qu’une question de temps…

Ouicar devrait prendre ses responsabilités, afin de vérifier les profils et permis des locataires. De la même façon ils devraient aussi contrôler les cartes grises et contrôles techniques des voitures à louer : car au final n’importe qui peut louer une épave rafistolée de 300.000 km sur Ouicar ! Il n’y a aucun contrôle de leur part…Tout est bon pour engranger le maximum de locations, et ensuite en cas de problèmes, locataires et propriétaires sont renvoyés aux conditions générales d’utilisation.

Je vous laisse également consulter plusieurs centaines d’avis très mitigés sur TrustPilot : avis sur Ouicar

2 Commentaires

2 Comments

  1. Thomas de OuiCar

    19 juin 2020 at 11 h 28 min

    Bonjour Monsieur,
    Nous sommes absolument désolés pour cette mauvaise expérience. Cependant, nous insistons sur le fait que si les conditions de location sont respectées, l’Assurance fait son travail.
    Il est absolument capital, et nous le disons à plusieurs reprises, que le propriétaire vérifie les documents du locataire. Ce qui n’a pas été le cas ici. Si cela avait été le cas, et même si le locataire venait de loin, il aurait bien sûr fallu annuler la location, le locataire ne remplissant pas les conditions de OuiCar, empêchant l’assurance de couvrir la location.
    Le locataire aurait d’ailleurs eu à payer une pénalité d’annulation (l’annulation étant de son fait), pour compenser le fait que vous ayez bloqué votre véhicule pour lui et soyez passé à côté d’autres locations.

    Nous sommes, encore une fois, désolés de cette mauvaise expérience. Mais le traitement de votre dossier a bien suivi la procédure normale.

  2. Sébastien Rabatel

    19 juin 2020 at 13 h 03 min

    Bonjour,
    Vous ne faites que vous cacher derrière des conditions générales qui ne sont pas connues sur le bout des doigts par vos locataires et loueurs, qui ne sont pas des juristes mais des particuliers.
    Nous ne pouvons que regretter qu’en cas de problème comme cela a été le cas, vous ne faites aucun geste commercial malgré les nombreuses autres locations effectuées. De la même façon vous n’assurez aucune médiation entre les deux parties.
    Les conditions générales vous couvrent légalement, maintenant assurer un vrai service commercial requiert également de l’humain avec des efforts pour que toutes les parties y trouvent leur compte.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Publicité
Connection