Connectez-vous avec nous

ACTUS

Le traitement céramique, pour quelle voiture ?

Les vertus du traitement céramique

Initialement développée pour l’aérospatial, la céramique s’est fait une place dans le milieu automobile et a récemment donné naissance à un traitement permettant l’entretien et la protection des carrosseries automobiles : le traitement céramique. On l’apprécie notamment pour sa capacité à se lier chimiquement avec le vernis d’origine de la carrosserie pour ensuite former une couche de protection agréablement lisse et dont la résistance va bien au-delà de celle d’une cire synthétique ou de la cire carnauba. Ses qualités en font sans doute un atout sur lequel on peut compter lorsqu’il est question d’entretien de carrosseries. Mais en quoi consiste vraiment un traitement céramique ? Quels sont ses avantages ? À qui se destine-t-il plus particulièrement ? Comment l’appliquer ?

Traitement céramique : en quoi cela consiste-t-il ?

La céramique est avant tout un matériau réputé pour sa grande résistance aux frottements, à l’usure et à la chaleur, mais également pour sa légèreté relative. C’est effectivement ces qualités qui lui ont permis de s’imposer dans l’aérospatial. Dans ce domaine, on l’utilise dans la fabrication des tuiles qui constituent le bouclier thermique recouvrant la face inférieure des navettes spatiales américaines ainsi que le bord d’attaque de leurs ailes. Très vite, la céramique s’est fait une place dans le secteur de l’automobile, puis parmi les traitements les plus utilisés pour l’entretien des carrosseries.

Le traitement céramique se distingue par le fait qu’une fois appliqué sur la carrosserie, il vient réellement épouser le vernis de la carrosserie par une liaison chimique. Dès lors, une couche protectrice aussi dense que solide se forme, laquelle dissimule les imperfections microscopiques de la surface et forme une barrière aérodynamique. Difficilement altérable tout en étant déperlant, ce bouclier céramique se révèle efficace contre les agressions extérieures et pour limiter l’adhérence de l’eau et des saletés. Tout propriétaire qui aime prendre soin de son véhicule et souhaite en savoir plus sur le tarif d’un traitement céramique n’a qu’à se rendre sur les sites spécialisés dans la vente de produits d’entretien pour voiture, ou contacter un professionnel en la matière.

Le traitement céramique, pour quelle voiture ?

Quels sont les avantages d’un traitement céramique ?

En effectuant un traitement céramique, on fait le choix d’entretenir efficacement la carrosserie de son véhicule de façon à renforcer sa résistance aux agressions chimiques (entre autres les excréments d’oiseaux, les shampoings de nettoyeur haute pression, les alcalins…) comme aux agressions physiques (tels que les frottements, les micro-rayures, les abrasions…). Le même traitement préserve le vernis auquel il s’est fixé chimiquement des éléments de l’air et du rayonnement solaire qui pourraient l’oxyder naturellement, ce que ne permettent pas les traitements à base de polymères, de carnauba, ou qui contiennent du Teflon.

Une fois que la protection céramique s’est polymérisée dans le vernis d’origine, ou s’est cristallisée, elle camoufle automatiquement les tourbillons de peinture ainsi que les micro-rayures. En même temps, le traitement accentue significativement la brillance de la carrosserie et la profondeur de teinte, ce qui a pour effet de permettre à la voiture d’afficher en permanence un magnifique effet miroir.

Un autre avantage du traitement céramique est qu’il est complètement hydrophobe, c’est-à-dire qu’il a le pouvoir de repousser l’eau de façon à l’empêcher de stagner sur la voiture. Ainsi, dès qu’une goutte d’eau entre en contact avec un véhicule ayant subi un traitement céramique, celle-ci perle, puis roule loin de la surface. La voiture devient dans ce cas plus facile à entretenir et à laver du fait qu’elle est quasiment auto-nettoyante. Les passages à la station de lavage haute pression se font par conséquent moins fréquents. Soulignons que le pouvoir hydrophobe d’un traitement céramique limite également l’adhérence des résidus de pollution routière occasionnés par le goudron, la graisse, les insectes, les résines…

À quel public s’adresse le traitement céramique ?

Si le traitement céramique se destine à tout type de véhicule, tant neuf que d’occasion, ce produit très novateur est largement plébiscité par les propriétaires de voitures de prestige, ou encore les collectionneurs de véhicules vintage et de voitures de collection.

Offrant une excellente durabilité (pouvant conserver 100% de ses capacités pendant plusieurs années selon le produit utilisé) et une grande résistance aussi chimique que mécanique, mais également à l’oxydation, un bouclier céramique leur permet de conserver dans son état neuf leur bijou tout en faisant briller sa carrosserie. Le traitement céramique est pour eux la protection de carrosserie par excellence, car ce produit beaucoup plus protecteur que les autres traitements du genre Teflon, silicone, polymère, résine et cire.

Un autre point qui explique pourquoi le traitement céramique fait l’unanimité auprès des collectionneurs et propriétaires de voitures de luxe est qu’étant un nano revêtement de silice hydrophobe, il leur permet de rendre entièrement hydrophobe la carrosserie de leur véhicule. Cette dernière étant entièrement déperlante, aucune goutte d’eau et aucun contaminant (saletés, tâches d’insectes, fientes d’oiseaux…) ne peut ni y pénétrer ni être absorbé. Elle ne nécessite alors pas autant d’entretien que celle d’une voiture n’ayant pas bénéficié d’une protection céramique.

Bref, un traitement céramique regroupe à lui seul quasiment toutes les qualités d’un produit d’entretien et de protection carrosserie dont tout propriétaire de voiture haut de gamme a besoin.

Comment réaliser un traitement céramique ?

Le traitement céramique offre une protection complète à la carrosserie d’une voiture certes, mais encore faut-il savoir l’appliquer. Un tel produit est plus difficile à poser qu’une cire du fait qu’il requiert certaines méthodes de pose spécifiques et doit de surcroît se faire dans les conditions idéales de température et d’hygrométrie.

Avant l’application du produit, il convient de préparer au préalable la carrosserie en la nettoyant, en la décontaminant, en la polissant, puis en éliminant les dernières traces de polissage. Une fois la surface à traiter bien propre et préparée, on doit ensuite se munir d’un applicateur en microfibre, puis y déposer quelques gouttes de céramique. On peut maintenant appliquer le traitement en passes croisées : on procède à un premier passage vertical sur la carrosserie, puis un second superposé de manière horizontale. Après une pause de 2 ou 5 minutes (selon la température extérieure), on doit essuyer méticuleusement la carrosserie avec un nouveau chiffon microfibre propre.

Pendant les prochaines 24 h suivant la pose du traitement, on doit s’assurer que le véhicule n’entre en contact ni avec les salissures, ni avec la pluie.

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection