Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Mini Paceman Cooper SD ALL4

Mini Paceman Cooper SD ALL4

Mini Paceman : et le septième modèle de la gamme Mini est un SUV. Non, un coupé ! En fait les deux non ? Sur base du Countryman qui est à ce jour la Mini la plus familiale, la marque anglaise crée un nouvelle déclinaison orientée vers le plaisir des sens. Un nouveau véhicule image, qui souhaite répondre à un besoin particulier : celui de s’offrir un modèle irrationnel. Attention : clôtures de livrets A en vue !

Style : très Mini, et innovante malgré tout

Les hybrides ont le vent en poupe ! Mais pas seulement sous le capot, puisque les croisements de carrosseries se multiplient de plus en plus. Les designers se lâchent, encouragés par des marques qui veulent séduire des clients parfois endormis sur leur livret d’épargne…

Mini ne relâche pas ses efforts pour développer le sex-appeal de ses modèles. Après des Mini Coupé et Roadster deux places très réussis, la marque enchaîne avec le Paceman. Les célibataires auront donc l’embarras du choix.

Mini Paceman Cooper SD ALL4

De face, le Mini Paceman emprunte de nombreuses pièces au Countryman. Le profil est plus inédit, avec deux grandes portes de coupé, et un pavillon fuyant. De l’arrière, le Paceman se démarque de toute la gamme Mini avec un dessin qui privilégie les lignes horizontales : il s’agit du premier modèle de la marque à adopter des blocs optiques horizontaux. Une révolution est en marche…

L’ADN Mini demeure bien présent, surtout avec une harmonie bi-ton comprise de série sur toutes les version Cooper, donc toute la gamme Paceman. Le pavillon peut être de couleur carrosserie, ou bien blanc ou noir. Le rouge reste l’apanage de la version John Cooper Works.

incontournable. L’inscription Paceman est écrite en grand : cette appellation inédite doit s’imprimer dans l’esprit des automobilistes !

Vie à bord

Dérivé du Countryman, le Paceman reprend la même planche de bord, avec ses qualités et ses défauts. L’ambiance Mini est au rendez-vous, avec un large compteur de vitesses au centre duquel on retrouve l’écran du système de navigation.

Pour surveiller son allure, le conducteur aura heureusement l’oeil sur un affichage numérique au niveau du compte-tours.

Mini Paceman Cooper SD ALL4

Les plastiques utilisés dans le Paceman ne sont pas au niveau d’une BMW, et on pourrait en attendre un peu plus pour un véhicule de ce prix. Globalement l’ambiance à bord monte en qualité perçue lorsque le Paceman est équipé d’une sellerie cuir. Une option presque indispensable, surtout avec une cuir de qualité agréable, à l’anglaise !

Le Paceman se dispense de banquette arrière : c’est exclusivement une quatre places, avec un esprit coupé haut de gamme « lounge », alors que le Countryman peut emmener cinq personnes à bord. Pour accéder aux places arrière, les sièges avant coulissent mais ne reprennent pas leur position ensuite, ce qui est bien dommage. Le premier cran d’ouverture des portières est assez généreux : les passagers risquent de laisser partir la porte au risque qu’elle aille taper dans une voiture stationnée à côté…

Mini Paceman Cooper SD ALL4

A l’arrière un rail sépare les deux sièges arrière. Il peut être plus long, en option, et s’éclairer avec des LED qui changent de couleur.

Le coffre est presque aussi grand que celui du Countryman : il est chiffré à 330 litres, contre 350 litres pour le Countryman. Un célibataire ou un couple sans enfants devrait donc largement y trouver son compte. En rabattant les sièges arrière, la contenance peut grimper à 1080 litres : de quoi envisager une virée chez Ikea le samedi…

Mini Paceman Cooper SD ALL4

A conduire

Le possesseur d’un Paceman Cooper SD n’oubliera pas qu’il a choisi un moteur diesel : l’insonorisation moteur n’est pas aussi poussée que dans une BMW Série 1 par exemple.

Sur le Countryman, la version Cooper D de 112 ch est la plus vendue. Comme le Paceman est plus vendu comme une voiture plaisir, Mini s’attend à le vendre davantage en Cooper S. En diesel, ce moteur 2.0 de 143 ch d’origine BMW est à son aise sur le Paceman, même dans cette version à transmission intégrale ALL4. Ce bloc est puissant et coupleux, et emmène le Paceman Cooper SD à une vitesse proche des 200 km/h en vitesse de pointe.

Mini Paceman Cooper SD ALL4

Malgré sa hauteur de caisse conséquente, le Paceman parvient à ne souffrir d’aucune prise de roulis avec un amortissement ferme, et une monte pneumatique ad hoc. La stabilité est assurée par un train arrière à bras multiples.

Le mode Sport permet de modifier la réponse à l’accélération et les réglages de la direction, avec une fermeté appréciable, pour gagner en précision de conduite.

Pour préserver le confort, il sera préférable de ne pas aller au delà d’une monte pneumatique 18 pouces. La monte 19 pouces testée sur un Paceman Cooper S le rend très sec sur la première irrégularité de la chaussée venue.

Mini Paceman Cooper SD ALL4

La transmission intégrale est permanente et fonctionne en temps normal à 50/50 pour la répartition du couple sur les deux trains.

Très sûr, le Paceman ne surprend jamais son conducteur, même en désactivant l’ESP.

Budget : un tarif façon allemande premium

Le Paceman devient le modèle le plus onéreux de la marque Mini, car ses tarifs sont supérieurs de 1000 euros à ceux du Countryman.

La gamme diesel du Mini Paceman démarre à 26650 euros pour une version Cooper D de 112 ch.  Le moteur 2.0 de 143 ch est proposée avec la version Cooper SD à 30600 euros, et 32300 euros avec la transmission intégrale.

Avec le pack red hot chili, le prix passe à 34550 euros : c’est le Paceman diesel le plus cher de la gamme.

Le pack Red Hot Chili comprend la sellerie cuir-tissu, le volant sport gainé cuir 3 branches, les jantes alliage 18 pouces, le ciel de pavillon anthracite, les projecteurs antibrouillard, la climatisation automatique, les clignotants blancs, le pack éclairage, le détecteur de pluie avec allumage automatique des feux, le bouton mode Sport, les projecteurs bi-xénon et les tapis de sol en velours.

Mini Paceman Cooper SD ALL4

Les 2250 euros réclamés pour cette dotation supplémentaire semblent donc indispensables pour bénéficier d’un confort et d’une présentation en rapport avec le prix de la voiture.

Si le GPS vous tente, le pack Connected avec autoradio Mini Visual Boost, interface bluetooth et navigation est proposé à 1900 euros.

Le Mini Paceman est donc plutôt onéreux pour un petit coupé citadin…

Pas de malus écologique sur cette version Cooper SD, avec des rejets de CO2 de 130 g.

En consommation mixte, nous avons réalisé une moyenne proche des 7 L/100 km lors de notre essai en Italie.

Mini Paceman Cooper SD ALL4

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Mini Paceman Cooper SD : conclusion, galerie photos

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

BMW X1 restylé BMW X1 restylé

BMW X1 restylé : les photos !

ACTUS

Publicité
Connection