Connectez-vous avec nous

Essai Peugeot

Essai Peugeot 208 GTI : sportivement votre

Peugeot 208 GTI

Peugeot 208 GTI

 

Moderne et sportive, la Peugeot 208 GTI est une icône parmi les citadines au sang chaud.

Véritable porte-drapeau de la gamme 208, cette version sportive endosse de lourdes responsabilités sur ses épaules, ne serait-ce que par son appellation pour le moins mythique.

Avec une bande-annonce si alléchante, notre équipe a décidé d’en prendre le volant afin de vérifier si l’appellation d’origine contrôlée « GTI » est bien respectée ?

 

DESIGN :

D’emblée, le dessin de la 208 a convaincu un large public. Un design dont on a vu immédiatement qu’il allait se prêter à merveille à un habillage plus agressif.

Bien sûr, ce n’est pas le genre de Peugeot de tomber dans l’ostentatoire, pour preuve cette 208 GTI est on ne peut plus sobre. Cependant, la 208 GTI gagne donc en expressivité sans en faire trop, surtout sous cette robe « Blanc Banquise » de notre modèle d’essai.

Ses voies élargies (1 cm à l’avant, 2 cm à l’arrière) lui donnent déjà une position plus athlétique sur la route, tout comme ses jantes 17 chaussées en 205/45/17.

Design 208 GTI

Design 208 GTI

Mais en dehors de touches de chromes supplémentaires, d’un double échappement trapézoïdal et de coques de rétros look alu, le design de base était si réussi qu’il n’a pratiquement rien fallu modifier.

De la calandre spécifique à la double sortie d’échappement, la 208 GTI se différencie subtilement du reste de la gamme 208.

Ces feux encadrent une calandre spécifique avec un jonc chromé légèrement élargi qui donne de l’assise à la calandre, tandis que la maille contribue au dynamisme.

L’avant se révèle au final à la fois technologique et sophistiqué avec une grille noire brillante qui focalise les regards avec ses inserts chrome brillant, sorte de rappel en 3D du damier sportif.

208 GTI Design

208 GTI Design

Dans l’ensemble et d’un point de vue stylistique, l’esprit « GTI » est bien respecté.

 

A L’INTERIEUR :

Dans l’habitacle non plus, Peugeot n’a pas épargné sa peine. Traitée avec goût et avec tout le soin qu’on attend d’une citadine sportive, la 208 GTI reçoit un traitement spécifique, avec : des sièges sport, un pédalier alu et des inserts de portières et de console au dégradé allant du noir au rouge. Juste ce qu’il faut pour que l’ambiance y soit, sans que qu’on tombe dans l’excès.

Sièges 208 GTI

Sièges 208 GTI

Mention particulière pour la présentation du combiné qui est du plus bel effet de jour comme de nuit. Les fonds de cadrans façon carbone disposent d’un cerclage rouge lumineux qui  donnent le ton.

Un souci de l’accueil que la Peugeot 208 GTI soigne jusqu’à la position de conduite, sans oublier ses rangements malins et son ergonomie aboutie.

Le volant estampillé « GTI » offre une prise en main très agréable pour ne pas dire : « naturelle ».

Loin d’être la voiture la plus spacieuse de sa catégorie, la 208 optimise l’espace disponible offrant à ses occupants une habitabilité très correcte.

ODB Peugeot 208 GTI

ODB Peugeot 208 GTI

D’ailleurs les deux passagers arrière disposent d’un espace confortable pour voyager dans de bonnes conditions.

Le coffre affiche une contenance très correcte pour une auto de ce rang avec une capacité de 285 dm3 et modulable jusqu’à 1 076 dm3 : un bon point pour les bagages.

 

EQUIPEMENT :

La Peugeot 208 GTI jouit d’une dotation d’origine très complète, avec : l’aide au stationnement arrière, la climatisation automatique bizone, le Pack Leds, le régulateur de vitesse, l’allumage automatique des feux, l’essuie-vitre automatique, le rétroviseur intérieur photosensible, l’écran tactile multifonction, le système audio 4x25W, la connexion Bluetooth, et les prises Jack, USB.

Bref, un équipement pour le moins pléthorique qui n’impose pas de devoir recourir à une liste d’options pour se configurer une auto dans l’air du temps.

 

TENUE DE ROUTE :

Avec 200 ch sur le train avant, on pourrait craindre que le contrôle de traction ait du pain sur la planche pour calmer le jeu dans les virages serrés. Un contrôle qui, comme l’ESP, peut être entièrement désactivé. Même sans ces garde-fous électroniques, la 208 GTI demeure parfaitement prévisible.

Il convient de rappeler que cette GTI bénéficie de liaisons au sol efficaces et dispose d’une assiette et d’un centre de gravité abaissés.

Soulignons également, le travail réalisé par Peugeot concernant la masse contenue du véhicule : avec seulement 1 160 kg sur la balance, la 208 GTI réalise une véritable prouesse.

Structurellement, l’auto bénéficie d’une excellente rigidité torsionnelle qui contribue au confort vibratoire du véhicule et permet une exploitation optimale des trains roulants.

Tenue de route 208 GTI

Tenue de route 208 GTI

Résultat, cette Peugeot 208 GTI présente un comportement routier au demeurant excellent.

Le train avant est incisif et s’accompagne d’une direction précise et consistante. Fidèle au savoir-faire de la marque en la matière, cette direction assure une précision optimale, ainsi qu’une excellente remontée d’information, au profit d’une bonne prise en main.

Elle a même la gentillesse d’avertir au bon moment lorsque la limite d’adhérence approche et ne décroche pas du train arrière comme pouvait le faire son ancêtre la 205 GTI dans certaines situations.

Même en haussant le rythme, la 208 GTI demeure imperturbable, comme si elle évoluait sur des rails ! Dans les enchaînements de virages, les mises en appui en virage sont franches et l’auto demeure très agile quel que soit le type de parcours avec un train arrière très stable.

Mais c’est surtout grâce à son confort de suspension exceptionnel, que cette lionne a su gagner une place dans notre cœur, les sièges n’y sont également pas étrangers.

Enfin question freinage, la 208 GTI dispose du système ABS, proposant les fonctions de répartiteur électronique de freinage, d’assistance au freinage d’urgence et de fonction d’antiblocage des roues.

La progressivité et la puissance de freinage se montrent sans faille, le dispositif s’en remet à des disques ventilés de 302 mm à l’avant et 249 mm à l’arrière, refroidis par des prises d’air dynamiques. En outre son système de freinage assure une bonne stabilité même lors de forts ralentissements en virage appuyé.

 

MOTORISATION :

Côté moteur, la Peugeot 208 GTI ne déçoit pas non plus, la 208 la plus véloce du catalogue partage le même bloc moteur qu’une certaine Peugeot RCZ, à savoir : le THP 200 (Turbo High Pressure).

Ce moteur d’une cylindrée de 1 598 cm3 à injection directe délivre un couple maximum de 275 nm à partir de 1 700 tr/min et une puissance de 200 Ch à 6 800 tr/min.

Moteur 208 GTI

Moteur 208 GTI

Par conséquent, les performances de cette 208 sur-vitaminée sont au diapason : avec une vitesse de pointe annoncée pour 230 km/h.

L’accélération est également digne d’une petite bombe avec seulement 6,8 secondes pour plier le 0 à 100 km/h. A titre de comparaison, la version THP 155 réclame 5 dixièmes de plus sur le même exercice.

Enfin, le 1 000 mètres départ arrêté est abattu en 26,9 secondes, soit un temps remarquable pour une traction de cette catégorie.

Les reprises sont également du même niveau, la Peugeot 208 GTI passant de 80 à 120 km/h en moins de 7 secondes sur le 5ème rapport.

Dès que l’on tourne la clé de contact (pas de bouton de démarreur ici), le 1.6 laisse échapper une sonorité bien sympathique qui confirme le travail effectué par les « ingénieurs du son« .

Le bloc THP 200 s’exprime à travers une ligne d’échappement retravaillée. Dès la mise en contact, à tous les régimes, il émet une musique typique, qui ravit les oreilles !

Performances 208 GTI

Performances 208 GTI

Sur route dégagée, « pied dans la tôle » ce moteur THP 200 nous a enchantés par sa vigueur à monter dans les tours. Son caractère bouillant est associé à une sonorité travaillée lorsque le moteur est en pleine charge, mais peut devenir rapidement lassante pour les tympans des non initiés, à partir de 120-130 km/h, sur long trajet.

Il faut admettre que le 1.6 a l’art de faire monter le plaisir. Grâce à son turbo, il commence déjà à bien pousser vers 3.000 tours puis continue crescendo jusqu’à 6.800 tr/min. Et il exécute cette ascension avec un grondement guttural qui met dans l’ambiance.

Dès que l’infrastructure le permet, on adore envoyer la voiture en avant rapport après rapport, d’autant que cette boîte manuelle 6 est un petit bijou à manier.

Cette transmission mécanique à 6 rapports raccourcis pour l’occasion autorise des changements de vitesse rapides et précis. En outre, l’étagement de la boîte ne souffre pas la moindre critique.  Quel que soit le rapport enclenché, on ne retombe jamais sous la zone de travail du turbo. Dès que l’aiguille du compte-tours atteint les 2 000 tr/min, on sent le turbo se mettre à souffler pour envoyer la cavalerie.

 

BUDGET :

Affichée à partir de 24 700 euros, la Peugeot 208 GTI a le mérite d’embarquer un équipement pour le moins pléthorique. Pour une fois dans le monde automobile, point n’est utile de piocher dans une liste d’options longue comme le bras pour configurer une auto avec un équipement digne de ce nom.

Budget 208 GTI

Budget 208 GTI

Officiellement, l’auto consomme 6,9 l/100 km en moyenne mais nous avons eu du mal à nous approcher de ce chiffre.

Sur un parcours mixte en adoptant un style de conduite normale nous avons pu signer une consommation moyenne de 7,4 l/100 Km. Attention en conduite sportive, la consommation montera facilement à 17 l/100 km de quoi calmer les ardeurs du pilote.

Enfin, avec un rejet de CO2 situé à 139 g/km, la GTI écope d’un malus écologique de 100 euros, ce qui reste de nos jours « acceptable » au vu des performances de l’auto.

 

CLIQUER SUR CE TITRE POUR LIRE LA FIN DE L’ESSAI PEUGEOT 208 GTI

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

BMW X1 restylé BMW X1 restylé

BMW X1 restylé : les photos !

ACTUS

Conclusion essai Mercedes Classe C Cabriolet Conclusion essai Mercedes Classe C Cabriolet

Conclusion essai Mercedes Classe C Cabriolet 2019

Suite essais

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Publicité
Connection