Economies Renault : 15000 emplois en moins !

La Renault Clio de cinquième génération

Renault traverse une très mauvaise passe, et joue même sa survie selon le ministre de l’économie Bruno le Maire, mais aussi selon le président de Renault Jean-Dominique Senard.

Un vaste plan d’économies a été présenté, qui se traduit par la suppression de 15000 emplois dans le monde. En France, cela représenterait 4600 emplois en moins. Plusieurs fermetures d’usine avaient même été évoquées par un article du Canard Enchaîné, et ne sont pas formellement annoncées aujourd’hui. Mais plusieurs sites sont bien menacés en termes d’emploi. L’usine de Choisy-le-Roi sera fermée et ses activités de réparation de moteurs transferées dans l’usine de Flins. Celle-ci ne devrait pas fermer, mais pourrait bien voir disparaitre l’assemblage des voitures de catégorie B qu’elle fabrique aujourd’hui : Micra, et ZOE. La Clio a en effet migré en Turquie, et la Micra pourrait même disparaître sans être renouvelée. Les faibles volumes de la ZOE sont insuffisant pour sauver une usine.

La fonderie de Bretagne ( Caudan ) est également concernée, et l’avenir de Dieppe n’est pas assuré. Ce qui pose aussi la question de la survie d’Alpine…

Le sites de Douai et Maubeuge sont concernés par le véhicule du futur, avec l’assemblage de futurs SUV électrifiés. Une fusion est annoncée, qui ferait disparaître le site de Maubeuge, distant d’une heure de route avec Douai.

Renault communique surtout sur des suppressions de postes, en jouant sur la mobilité interne, les départs volontaires et la reconversion. Mais à une telle échelle on voit mal comment des licenciements pourront être évités.

Nissan a également annoncé un programme d’économies équivalent hier, qui conduira à la fermeture de son usine de Barcelone. Ce qui entraînera la suppression de 3000 postes en Espagne.

A l’heure actuelle l’Alliance Renault-Nissan souffre d’une capacité de production trop grande par rapport à ses volumes de vente, d’où un besoin de réajustement rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *