Connectez-vous avec nous

Essai SUV

Essai Mercedes GLE Coupé 400d 4MATIC AMG Line (2021)

S’il est un genre automobile qui a su prendre le dessus sur la grande berline de luxe traditionnelle, c’est bien le SUV premium.

Modèle allemand produit outre-Atlantique, le Mercedes GLE Coupé est le SUV haut de gamme à la mécanique très efficace et à l’équipement généreux.

Entre réquisitoire et plaidoyer, le nouveau Mercedes GLE Coupé ne laisse personne indifférent. Certains y voient le SUV dans sa plus grande démesure, d’autres y verront là, « le fin du fin » dans la catégorie.

Notre équipe rédactionnelle a eu cœur de tester la version 400d sur les petites routes du Luberon.

DESIGN :

Contrairement à l’actuelle génération de voitures usurpatrices et frimeuses qui se donnent des airs de quatre-quatre, mais ne sont en réalité que d’aimables urbaines, le Mercedes GLE Coupé est résolument polyvalent avec la clé, un design percutant.

Il faut dire que le nouveau GLE Coupé affiche des dimensions pour le moins généreuses : 4,93 m de long et 2,01 m large, soit respectivement 39 mm et 7 mm de plus que la précédence génération.

Un coup d’œil furtif suffit à associer ce nouveau modèle à un véritable 4×4 et non pas comme un de ces cross-over aux mélange des genres ! D’emblée, le Mercedes GLE Coupé affiche des lignes très saillantes tout en intégrant les codes stylistiques du SUV.

Si bien que dans le trafic, le nouveau GLE Coupé se hiérarchise sur le seul rapport de force, la meute motorisée a trouvé dans notre GLE Coupé un nouveau chef.

Sur le plan du design, l’évolution avec l’ancienne génération est sensible. Ainsi, les lignes générales du nouveau GLE Coupé gagnent en fluidité grâce à l’inclinaison prononcée du pare-brise et à l’assouplissement des surfaces. Tandis que les flancs situés juste en dessous sont sciemment épurés, ce qui permet de mettre en valeur les très belles jantes 22 pouces à 5 doubles branches de notre version d’essai siglées AMG.

Des détails comme la majestueuse grille de calandre octogonale confèrent à ce GLE Coupé, personnalité et dynamisme. Son pare-brise très incliné et sa ligne de toit plongeante dessinent une silhouette des plus élégante. Parce que ses volumes sont subtilement proportionnés, les traits du GLE Coupé disposent d’une joliesse dans ses lignes qui ont gagnées en douceur par rapport à l’ancienne génération.

A la base des montants C, on trouve des épaulements larges qui prennent naissance sur les portes arrière et englobent les feux arrière, conférant au GLE Coupé une allure imposante.

Sciemment plus fuyante que celle du GLE (SUV), la ligne de carrosserie de ce coupé quatre portes apporte dynamisme et sportivité au véhicule, les designers de la marque ont réalisé du beau travail.

Par ailleurs, les typiques rapports de volumes qui donnent sa personnalité au véhicule sont parfaitement respectés avec des portes-à-faux contrastés abrégés à l’avant et allongés à l’arrière induisent toujours ce dynamisme créé par le recul de l’habitacle.

Le kit AMG Line du nouveau GLE Coupé sublime sa présence, tandis que les marches pieds extérieurs abaissent visuellement le véhicule et lui donne un profil encore plus dynamique.

Enfin moyennant 500 euros, le pack Sport Black permet d’intégrer la grille de calandre diamant avec des pastilles chromées et lamelle noir brillant, le spoiler avant et arrière avec un traitement noir brillant ou bien le contour des vitres latérales noir du plus bel effet.

Pour conclure ce chapitre, force est d’admettre que ce nouveau GLE Coupé ne manque pas de cachet et de dynamisme, avec l’atout supplémentaire de pouvoir continuer sa route lorsque le bitume s’arrête.

A l’intérieur :

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

Le GLE a beau offrir une ligne sculpturale, il ne sacrifie pas pour autant les qualités pratiques ou de polyvalences. A l’ouverture, ce qui « en jette » le plus, ce sont bien évidement ces deux tablettes numériques juxtaposées en guise de combiné d’instruments et d’écran central, le fameux Widescreen Cockpit.

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

Une fois installé confortablement dans les sublimes sièges en cuir nappa, les portes du nouveau GLE Coupé se referment avec un son sourd et rassurant. A bord de ce SUV, l’atmosphère est des plus sereine et l’on apprécie l’ambiance particulièrement feutrée de son habitacle. Indéniablement, l’habitacle bénéficie d’une remise technologique profonde par rapport à l’ancienne génération.

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

A l’avant, conducteur et passager sont royalement installés. A l’arrière, la place aux jambes ne manque évidemment pas, ce qui permettra aux passagers du rang 2 de voyager dans d’excellentes conditions. Pour illuminer l’habitable de notre version AMG Line qui profite rappelons-le d’un ciel de toit noir, un toit panoramique est disponible en option (2 100 euros).

Le tableau de bord présente des formes marquantes avec une conception horizontale agrémentée par un insert décoratif assurant de fait une séparation visuelle entre le haut et le bas. Pair ailleurs, le caractère de SUV est mis en valeur par une console centrale haute, où le conducteur fait face à deux écrans de 12,3 pouces (31,2 cm), tandis les poignées centrales de maintien dominent la vue d’ensemble.



Le nouveau GLE ne déroge pas au principe qui prévaut chez le constructeur de Stuttgart : prendre les commandes d’une Mercedes doit s’accompagner de plaisir. Très agréables à l’œil, les sièges en cuir chauffant et ventilés se sont avérés très confortables tout en offrant un maintien très satisfaisant.

Comme toujours chez Mercedes, la finition est au-dessus de tout soupçon, avec des matériaux de qualité et des accostages parfaitement réalisés.

Sur notre version d’essai AMG Line, la plus huppée du catalogue, le tableau de bord et le volant sport 3 branches ont été conçus de façon sportive et finis avec des matériaux de très belle qualité.

Tout est si clair, qu’il devient difficile de se tromper dans les différentes commandes, sans compter que l’assistant vocal MBUX du véhicule veille au grain.

Difficile de ne pas se montrer pratique lorsqu’on mesure plus de 5m de long ! Ce modèle est en plus d’être très accueillant, très pratique grâce à son habitable spacieux et son accessibilité optimale, ce GLE Coupé a assurément la fibre familiale. Au même titre que le confort, ce sujet devrait justifier à lui seul l’existence de pareil véhicule. Les occupants des places avant sont ainsi parfaitement installés et jouissent d’un bel espace de vie.

Les espaces de rangement sont nombreux et généreux, tandis que certaines attentions font plaisir de retrouver sur cette nouvelle génération, à l’image de ce double porte-gobelet central chauffant et refroidissant.

Le hayon à commande électrique s’ouvre très largement sur un espace qui permettra d’envisager de longs voyages en famille ses 655dm3 de capacité. Une fois les sièges du rang 2 rabattus, le GLE Coupé surclasse le modèle précédent avec 1 790 litres, soit 70 supplémentaires, pas mal !

Coupé oblige, le seuil de chargement est relativement haut, peu importe une simple impulsion sur une touche dans le coffre permet d’abaisser l’arrière du véhicule de 50 mm supplémentaires grâce au système Airmatic livré de série.

Le système de navigation MBUX à réalité augmentée que nous avons déjà testé sur bon nombre de modèles de la marque s’avère toujours aussi agréable d’utilisation. Cette technologie permet d’intégrer dans des images en temps réel des informations graphiques sur la navigation et la circulation, un must en la matière.

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

En termes d’équipements, le GLE Coupé coche toutes les cases possibles et imaginables du moment.

Il faut dire que la marque à l’étoile a toujours été pionnière dans la conception d’aides à la conduite et à la sécurité. Sur ce dernier point, le nouveau GLE Coupé se hisse à un très haut niveau de sécurité active.

Ceux qui voyagent beaucoup le savent, ce n’est qu’après plusieurs heures de route que l’on peut véritablement apprécier le confort d’une voiture. Or ce nouveau GLE Coupé fait office de référence dans la catégorie, grâce à ses nombreuses options de conduite active ou autonome ou bien à son poste de conduite entièrement numérique qui pousse encore plus loin la notion de confort.

Désormais, c’est comme si la voiture développait un véritable feeling selon l’humeur et les aspérités du conducteur et de ses passagers. Ainsi, le GLE Coupé vous laisse le choix entre 64 coloris d’éclairage d’ambiance, divers parfums et différents programme de massage.

Mention particulière, pour le système d’affichage tête haute entièrement paramétrable, la lisibilité des différentes informations s’est révélée très efficace d’utilisation et surtout très lisible quelles que soient les conditions de luminosité.

Enfin, le système d’éclairage du véhicule s’en remet à des phares Multibeam LED adaptatifs qui réagissent aux conditions de circulation grâce à ces LED pilotables séparément.

A CONDUIRE :

Voilà bien un chapitre où la légitimé de pareil engin ne souffre guère de contestation. Et comme toute Mercedes qui se respecte, le GLE Coupé se veut avant tout facile à conduire, sûr et sain en toutes circonstances.

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

Nous avons pu tester ce nouveau GLE coupé sur différents types de parcours, des petites routes de campagnes au réseau autoroutier, en passant par la très célèbre montée du Mont Ventoux et ses quelques 21,56 km d’ascension et son dénivelé de 1 600 mètres, de quoi jauger parfaitement la machine.

Posé sur sa suspension pneumatique AIRMATIC, le GLE Coupé dispose d’un toucher de route soyeux et d’un allant assuré. Même juché sur ses grosses jantes AMG de 22 pouces, ce SUV encaisse les cassis, pavés et autres revêtements dégradé avec brio.

A noter, que notre version 400d est associée à la nouvelle transmission 4MATIC avec système « Torque on Demand » et à l’empattement court (60 mm de moins que la version SUV).

Grâce au décalage variable et continu du couple d’entraînement entre l’essieu avant et arrière, la réserve de sécurité sur routes sinueuses est très rassurante, le GLE Coupé bondit d’un virage à l’autre en toute décontraction, belle prouesse pour un engin de cette envergure.

Et pour une voiture qui dépasse allégrement les deux tonnes, il convient également de saluer un roulis parfaitement maîtrisé.

Ce qui frappe surtout, outre la maîtrise parfaite des mouvements de caisse, c’est la vivacité d’inscription en virage d’un tel engin imputable à la transmission 4MATIC avec ce système Torque on Demand. Au volant, sa précision et sa rapidité de réaction se sont même montrées étonnantes sur nos différents parcours sinueux.

Et lorsqu’on décide d’augmenter la cadence, le GLE Coupé demeure imperturbable. Ainsi, le mode Curve, surprend en acceptant de resserrer légèrement sa trajectoire pour favoriser la mobilité du train arrière. Dans tous les cas de figure, la monte pneumatique Pirelli P-Zero de notre version d’essai s’est montrée à la hauteur de sa tâche, en procurant une adhérence optimale quelles que soient les conditions. Néanmoins les 2 m de large du véhicule occupent bien la largeur d’une route de montagne et cela tend à calmer rapidement les ardeurs.

De série, le GLE Coupé est doté d’une suspension pneumatique AIRMATIC optimisée, caractérisée par un réglage plus sportif que dans le SUV dont il dérive.

Notre version d’essai était dotée de l’option E-Active Body Control (7 800 euros), ce train de roulement actif ultra moderne réussit la synthèse entre confort et dynamise tout en ajoutant des aptitudes de tout-terrain uniques. Tandis que la fonction « CURVE » offre 3 niveaux d’intensité permettant ainsi de compenser les effets de roulis et de tangage dans les sinueux.

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

L’efficacité du système de freinage s’est révélée très satisfaisante, avec une puissance et une stabilité rassurante. Pourtant, le dispositif de freinage a parfois eu fort à faire dans les virages serrés de la célèbre montée du Mont Ventoux. Néanmoins ce dernier s’est révélé toujours facile à doser, s’ajoutant à une parfaite stabilité.

Sur chemin dit « non stabilisé » pour reprendre l’expression du système de navigation, comprenez plutôt sur un parcours hors des sentiers battus, le train de roulement peut être relevé de 50 mm grâce au système Air Body Control via une commande située au niveau de l’accoudoir central et un affichage spécifique apparait sur l’écran.


Très pratique à l’usage, cette fonctionnalité nous a permis de franchir avec sérénité les quelques ralentisseurs sur notre chemin.

Enfin sur le réseau autoroutier, l’amortissement adaptatif supprime définitivement les dernières vibrations, permettant de voyager dans un confort absolu. Le GLE Coupé est pourvu de la technologie Road Surface Scan, ainsi une caméra stéréo multifonction filme en continu la surface de la chaussée devant le véhicule. De sorte à régler automatiquement les jambes de suspensions pour limiter autant que possible les mouvements de la carrosserie lors du passage sur les ondulations de la chaussée. Résultat, le train roulant avant réagit avant même de franchir les irrégularités du revêtement.

Bref, ce nouveau GLE Coupé accélère avec assurance, se dirige avec précision et freine au centimètre près, le tout de manière autonome.

MOTORISATION :

Affichant une esthétique sans équivoque, le GLE Coupé se doit  d’afficher de belles prestations face au chrono, sans pour autant ruiner son propriétaire par de trop fréquents passages à la pompe.

Baptisé « 400d » ou nom de code « OM 656 », ce 6 cylindres diesel implanté longitudinalement sous le capot, affiche une cylindrée  de 2 925 cm3 et développe une puissance de 330 ch. à 4 200 tr/min avec un couple de 700 Nm entre 1 600 à 2 400 tr/min, soit des valeurs dignes de considération.

Capable d’atteindre les 240 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 5,7 secondes, le contrat apparait plus que rempli, d’autant que ces chiffres flatteurs se combinent avec un appétit plutôt raisonnable (8,1 L/100km en cycle mixte selon les données constructeur).

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé

A l’usage, ce moteur remplit parfaitement son office et présente un bel allant, ce qui permet de ne pas s’ennuyer derrière le volant de GLE Coupé. Le silence de fonctionnement du 6 cylindres est vraiment remarquable, nous avons même pu profiter de ses vocalises, quand bien même ce bloc est alimenté en gasoil.

Sa disponibilité est intéressante et la gestion du moteur met à profit toute la capacité de la transmission automatique à 9 rapports (9G-TRONIC). Tous les rapports supérieurs sont ainsi surmultipliés, ainsi à 130 km/h sur autoroute, la mécanique semble toujours tourner au ralenti. 

Mercedes GLE 400d 4MATIC AMG Line Coupé


A noter, que cette transmission automatique peut également s’utiliser via des palettes situées derrière le volant, mais on n’a que très peu tendance à recourir à leur usage tellement la gestion des vitesses frise le sans faute. Dans tous les cas, les passages de rapports se font toujours de manière fluide et complètement insensible selon le mode de conduite choisi.

Bien évidement en digne haut de gamme, le 6 cylindres profite d’une isolation phonique qui ne souffre d’aucune critique. La mise en route effectuée, le V6 s’éveille et ne crache aucun staccato, vous faisant presque oublier que nous sommes en présence d’un bloc diesel.

Les premières accélérations lèvent le doute, la poussée est impressionnante et semble inépuisable mais toujours enrobée d’une bonne dose d’onctuosité et d’une mélodie très agréable.

Ce déploiement de force tranquille et la motricité sans faille des quatre roues motrices incitent aux voyages au long cours.

Outre le confort souverain, le niveau de performances et l’autonomie d’environ 1 000 km constituent les points forts de ce SUV.

BUDGET :

C’est à ce moment que nous allons aborder un sujet, comment dirons-nous… un sujet un peu plus délicat. Faut-il vraiment préciser que le GLE Coupé n’est pas donné ? Et pour cause, il vous faudra débourser pas moins de 101 350 euros (options comprises) pour accéder à notre version d’essai.

Cependant, il convient de rappeler que notre version d’essai disposait d’un niveau d’équipement pour le moins princier, en embarquant la bagatelle de 19 650 euros d’équipements optionnels, dont le système E-Active Body Control à 7 800 euros ou le pack Premium Plus à 9 400 euros pour ne citer que ces derniers.

A titre de comparaison, son concurrent direct bavarois, le BMW X6 se monnaie à partir de 79 800 euros dans sa version XDrive 30D de 286 ch., lorsque notre GLE Coupé 400d entame les hostilités à 82 450 euros. Néanmoins le modèle étoilé offre d’emblée, une finition plus avantageuse (AMG Line) et une puissance supérieure par rapport au modèle à l’hélice (+ 44 ch).

Il faut encore savoir que notre version d’essai 400d souffre de rejets de Co2 importants, ainsi qu’en attestent les 212 g/km (norme WLTP). Voilà un chiffre qui fait craindre le pire sur le plan fiscal, avec un malus écologique pour le moins dissuasif, sans parler de la puissance fiscale du véhicule (21 CV).

Enfin sur l’ensemble de notre parcours, nous avons enregistré une consommation moyenne de 8,5L/100km.

Finalement, l’appétit de ce GLE Coupé s’avère plutôt modéré, pour ne pas dire d’une certaine sobriété par rapport à la génération précédente (350d 4MATIC) que nous avions pu essayer à l’époque.

LIRE LA CONCLUSION DE L’ESSAI MERCEDES GLE COUPE

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection