Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Tenus à l’exemplarité en matière de verdissement du parc auto, les constructeurs automobiles proposent des solutions pour alléger les émissions de Co2. Mais la démarche n’est pas si simple, entre la difficulté à proposer des véhicules efficients et à les ravitailler pour gagner un large public, vous l’aurez bien compris, électrifier n’est pas toujours gagné.

S’il n’arrive toujours pas en tête des ventes, le véhicule hybride rechargeable s’impose de plus en plus face à ses homologues thermiques et ce nouveau Peugeot 3008 HYBRID4 pourrait se profiler comme une pièce de choix. Car ses avantages fiscaux et ses performances de premier plan ont sur le papier tout pour plaire.

Ce que notre équipe rédactionnelle se propose de vérifier à travers cet essai, dans sa déclinaison la plus huppée du catalogue, la version GT HYBRID4 forte de 300 chevaux.

DESIGN :

On ne présente plus le 3008, star de son segment depuis son arrivée sur le marché en 2016. L’occasion pour le SUV du lion de se refaire une petite beauté pour ce millésime 2021.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Le nouveau Peugeot 3008 gagne ainsi en agressivité et en sportivité. Et force est de constater que les designers de chez Peugeot ont réussi un beau tour de force en remaniant leur SUV.

Ainsi, cette version restylée voit sa face avant complètement modifiée, afin de donner plus de caractère à l’ensemble.

Le dynamisme s’inscrit à travers la nouvelle grille de calandre sans cadre, ainsi que l’adoption de nouveaux blocs optiques Full LED comme sur notre version d’essai GT. 

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Notons également que ces nouveaux blocs optiques adoptent la nouvelle signature visuelle de la marque, en forme de crocs. 

Les feux arrière ont également subi un traitement de faveur, en adoptant la technologie Full LED affichant les griffes en 3D, accentuant de fait l’aspect distinctif et high-tech du modèle. Enfin, modernité oblige, ce 3008 restylé succombe à son tour aux clignotants à défilement. 

Sur notre version d’essai dans sa livrée GT, notons également l’arrivée de nouvelles jantes de 18 pouces noires diamantées. 

Par ailleurs, deux nouvelles teintes sont désormais disponibles au catalogue, le Bleu Célèbes & Bleu Vertigo. Pour notre version d’essai, nous nous contenterons d’un gris platinium, chic et classique. 

Enfin pour les puristes, on dit souvent que le diable se cache dans les détails, aussi une nouvelle option « Black pack » fait son apparition au catalogue du 3008. Moyennant 300 euros sur les versions GT & GT Pack, la calandre et le lion adoptent un aspect dark chrome, tels que : les barres de toit ou le bandeau de bouclier arrière qui s’habillent de noir brillant. Une option abordable et qui permet d’offrir encore plus de cachet à son véhicule, à méditer lors de la commande…

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Pour conclure ce chapitre, force est d’admettre que le remaniement de ce 3008 phase II est plutôt bien réalisé. Le véhicule se veut ainsi plus consensuel, sans pour autant relayer la première version au rang des antiquités. 

VIE A BORD :

C’est toujours avec plaisir que l’on prend place dans l’habitable du 3008, où l’on retrouve toutes les qualités intrinsèques qui ont fait le succès du modèle (espace de vie à bord, nombreux rangements, position de conduite, etc.). 

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

La position de conduite à bord du 3008 frise le sans-faute, grâce à l’amplitude des réglages et la colonne de direction ajustable sur les deux plans. Les sièges en cuir nappa rouge de notre version d’essai (option à 2 700 euros) distillent un parfait maintien et un confort de premier plan.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Mention particulière pour la fonction de massage multipoint fort agréable durant les longues heures d’embouteillages franciliens. Une fois activé, le système démarre un cycle de massage d’une heure, avec une nette préférence pour le mode « cat paw », fort efficace sur les veilles vertèbres de votre serviteur. 

La planche de bord reçoit un nouveau traitement en bois tilleul foncé, tandis que le rétroviseur intérieur adopte le design frameless, comprenez « sans entourage ».

La présentation et la qualité perçue semble avoir légèrement évolué par rapport aux versions précédentes. Sans réellement parler de « gap » en la matière, le 3008 gagne un peu d’esprit scandinave où l’emploi d’inserts en tilleul n’est certainement pas étranger à cette ambiance.

Confortablement installé dans le siège massant, le conducteur fait désormais face à un nouveau combiné numérique de 12,3 pouces. Ce dernier adopte une nouvelle dalle numérique à la technologie « normally black » pour une restitution des couleurs et des contrastes de qualité supérieure.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Et force est de reconnaître que la lisibilité de l’écran ainsi que les différentes informations relayées dans l’odomètre ne souffrent d’aucune critique, une très bonne chose ! L’écran multimédia passe quant à lui sur un format de 10 pouces.

A noter, que les versions hybrides rechargeables disposent d’une touche spécifique située au niveau des toogles switch permettant un accès direct des données de consommation sur l’écran central. En outre, les informations relatives à la consommation d’énergie pour les moteurs électrique (en kWh) et de carburant pour le moteur thermique (en L/100km) sont parfaitement accessibles et lisibles.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Au niveau de volume du coffre, notre version HYBRID4 perd 125 litres de capacité, soit 395 litres contre 520 litres pour ses homologues thermiques. Si le seuil de coffre est assez haut dans l’optique d’offrir un espace sous plancher au rangement des différents câbles de charge, le volume de coffre nous paraît parfaitement exploitable au quotidien. Astucieux, le compartiment sous plancher de 25 litres permet de ranger le câble de recharge.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Equipement :

Le nouveau Peugeot 3008 apporte sa touche de nouveauté avec le système de vision nocturne « Night Vision » facturé 1 400 euros en option. En outre, il s’agit d’une caméra infrarouge située à l’avant de l’auto qui détecte la présence de piétons ou d’animaux jusqu’à 200 m devant le véhicule et permet de vous avertir par un signal d’alerte. Ainsi, le freinage automatique d’urgence pourra se déclencher si des piétons ou des cyclistes sont localisés aux abords du véhicule. 

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

A l’usage, nous avons trouvé ce système très efficace pour la détection des piétons ici et là, notamment en agglomération et dans des zones très mal éclairées. Cependant, la meilleure vigilance est avant tout l’attention du conducteur, car la projection de l’image située au niveau de l’odomètre implique de quitter la route des yeux…

MOTORISATION : 

Sous le capot de cette version badgée HYBRID4, le groupe motopropulseur est composé d’un moteur thermique Pure Tech  4 cylindres de 1 598 cm3 de cylindrée, délivrant une puissance de 200 ch din à 6 000 tr/min, ainsi que deux moteurs électriques de respectivement 81 kW pour le moteur couplé à la transmission automatique et 83 kW pour le second moteur, positionné sur le train arrière. 

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Ce nouveau Peugeot 3008 HYBRID4 est donc la version la plus puissante de la gamme. A noter, qu’une version HYBRID225 en version deux roues motrices est également disponible au catalogue.

Ainsi, le 3008 HYBRID4 offre une conduite à la carte, le conducteur peut opter entre 4 modes de conduites (électrique, hybride, sport ou 4WD). D’une simple impulsion depuis la commande située au niveau de la console centrale, le conducteur peut ainsi choisir entre différents modes de conduite.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

En mode 100 % électrique, le 3008 GT HYDRID4 peut atteindre une vitesse maxi de 135 km/h, de quoi s’insérer sereinement sur les voies rapides. A vive allure ou sur les pentes escarpées, le véhicule passe automatiquement en mode thermique.

Véritable spécificité du modèle, ce 3008 HYBRID4 dispose d’une batterie lithium-ion de 13,2 kW/h. 

Cette batterie se charge de différentes manières : 

Par récupération de l’énergie pendant la marche, lorsque vous retirez le pied de la pédale d’accélérateur et lors des phases de freinage. La technologie transforme l’énergie cinétique du véhicule en énergie électrique et l’accumule ainsi dans la batterie lithium-ion.

En mode stationnaire : sur une source d’alimentation (borne de recharge, wallbox & prise secteur renforcé).

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Bien évidemment, le temps de charge, dépend du système d’alimentation électrique. 

De série, le nouveau Peugeot 3008 embarque un chargeur monophasé de 3,7 kW ou bien, un chargeur monophasé de 7,4 kW (option à 300 euros). Comprenez que le chargeur embarqué est un élément particulièrement important sur un véhicule hybride rechargeable, puisqu’il conditionne le temps de recharge.  

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8 et charge sur une borne ENSTO EVC100

Pour mener à bien notre essai, nous avons procédé aux différentes recharges via notre borne de recharge (ENSTO EVC100). Ainsi, les différentes recharges se sont réalisées sans le moindre problème et nous avons pu récupérer 100 % de la capacité de notre batterie en à peine 03h30. A titre d’information, avec l’option chargeur 7,4 kW à 300 euros, seulement 1h30 aurait été nécessaire pour recharger la batterie sur notre borne.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Peugeot met à disposition des utilisateurs, l’application sur smartphone MyPeugeot qui permet entre autre, de lancer ou programmer un pré-conditionnement thermique. Au-delà du confort, cette fonctionnalité permet lorsque le véhicule est en charge d’optimiser l’autonomie et d’atteindre la température optimale de fonctionnement de la batterie. Par ailleurs cette fonctionnalité permet de consulter, programmer, lancer ou différer la charge de la batterie, astucieux.

Enfin comme tout véhicule hybride, le 3008 HYBRID4 est doté d’un réservoir d’une de contenance minorée de 43 litres de carburant, soit 10 litres de moins que les versions thermiques.

A CONDUIRE :

En digne sochalienne, cette Peugeot 3008 HYBRID4 conserve une excellente agilité et surtout un confort de suspension qui gomment littéralement les aspérités de la route, de quoi offrir à son conducteur une conduite relaxante.
Au volant, le surpoids du système hybride reste malgré tout contenu, tandis que le mode 4WD offre une motricité améliorée lorsque les conditions de route deviennent délicates.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8ENSTO EVC100)

En sélectionnant le mode « Electric », idéal pour les trajets quotidiens en milieu urbain, seul les deux moteurs électriques fonctionnent sur une distance théorique de 59 kilomètres.
En réalité, après de nombreuses charges, l’odomètre du véhicule nous indiquait une autonomie en mode 100 % électrique située entre 42 et 44 kilomètres…

Ainsi avec la charge complète, nous avons réussi à parcourir une distance de 43 kilomètres en mode zéro émission, comprenez 100 % électrique. Par ailleurs, soulignons que l’autonomie en tout électrique indiquée par l’ordinateur de bord était vraiment cohérente avec la réalité de nos différents parcours quotidiens.
Pourtant, les conditions météorologiques déplorables durant notre essai n’ont aucunement contribué à optimiser la consommation d’énergie (pluie, grand froid, utilisation de la climatisation, etc.).

A l’usage le mode électrique permet d’emprunter sans mal les voies rapides, le 3008 répond à la moindre sollicitation de l’accélérateur et la puissance est amplement suffisante pour se fondre dans la circulation urbaine et péri-urbaine.

Là réside la magie des moteurs électriques qui apportent puissance et vigueur dès que l’on appuie sur l’accélérateur. Rappelons que la vitesse maximale en mode électrique est limitée à 135 km/h. 

Bien évidemment, le défi pour le conducteur est de doser raisonnablement la pédale d’accélérateur pour ne pas imputer trop rapidement l’autonomie de la batterie et voir le moteur thermique prendre le relais. 

Mais l’autre spécificité de ce Peugeot 3008 GT HYBRID4 est de pouvoir bénéficier de différents modes spécifiques de conduite et ainsi personnaliser les caractéristiques de son propre véhicule en fonction de ses envies ou besoins du moment.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Le conducteur peut ainsi opter pour une conduite sportive avec le mode « sport » et son effet boost renforcé, ou au contraire le mode « hybride » qui privilégie de fait les fonctions hybrides intelligentes.

Le mode sport enclenché, le visage du 3008 est transfiguré, avec un couple maxi de 520 Nm, cette version hybride se transforme en véritable sprinteuse, avec des performances de tout premier plan.

A pleine charge, la fonction sport catapulte le 3008 et permet d’effectuer des dépassements éclairs.

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Ainsi, le 1 000 m départ arrêté est expédié en 25,9 secondes et les reprises de 80 à 120 km/h réalisées en 3,6 secondes, tandis que l’exercice du 0 à 100 km/h est plié en 5,9 secondes, soit des valeurs dignes des sportives les plus affutées du moment. 

Eu égard à ses performances, les qualités dynamiques de ce SUV se devaient d’être royales. En digne Peugeot, ce 3008 HYBRID4 perpétue la tradition d’un comportement serein et d’un grand confort de roulage. Sur voie rapide, ce SUV offre un comportement routier de premier ordre, sûr et agile.

Le confort de suspension nous a littéralement séduits, préservant aux occupants une qualité d’amortissement d’excellent niveau. Quel que soit le type de parcours emprunté, notre véhicule d’essai s’est toujours montré très confortable.

Sur routes sinueuses, le châssis se révèle très efficace, faisant preuve d’une belle neutralité. La direction est précise, ce qui permet à la voiture de réagir avec fidélité aux injonctions du conducteur.  

Mais c’est surtout dans son mode 100 % électrique ou hybride que ce 3008 HYBRID4 s’apprécie au quotidien. Ainsi, on apprécie de pouvoir évoluer en ville dans le silence absolu. Sur ce point, le 3008 profite d’un bilan acoustique de très haut niveau, seuls quelques légers bruits d’air se font sentir au travers d’un double vitrage qui isole efficacement du tumulte extérieur.

En conduite hybride, il convient de saluer la parfaite fluidité de transition entre les modes électriques et thermiques. Ainsi, la commutation entre le mode électrique et thermique demeure à peine perceptible, le système hybride du véhicule est de toute évidence parfaitement maîtrisé par le constructeur au lion.

Enfin, le dispositif de freinage nous a donné entièrement satisfaction durant notre essai, ce dernier assure progressivité et puissance de freinage quelles que soient les conditions.

BUDGET :

Peugeot 3008 GT HYBRID4 300 E-EAT8

Le nouveau Peugeot 3008 HYBRID4 dans sa version GT s’affiche à partir de 53 300 euros, voir 55 400 euros pour la version GT Pack, il n’est donc pas à la portée de toutes les bourses. 

A titre de comparaison, Volkswagen propose son Tiguan R-Line 1.4 eHybrid DSG6 dès 47 570 euros, avec il est vrai une puissance plus modeste (245 ch). 

Toujours du côté outre-Rhin, mais cette fois-ci côté premium, le Mercedes GLC 300e AMG Line démarre les hostilités à 63 700 euros et propose un niveau de puissance et des performances similaires. 

Par conséquent, force est de constater que le passage à un véhicule hybride rechargeable implique une bonne analyse financière. Il y a d’une part le surcoût entre une motorisation thermique et hybride rechargeable. Sachant que ce dernier n’est pas forcément compensé par une fiscalité avantageuse.

D’autre part, il convient de prendre également en considération le surcoût d’une borne de recharge ou wallbox. Le prix de ces équipements varie en fonction de la puissance délivrée par l’équipement et sa capacité à communiquer.

Alors qu’une grande partie de la fiscalité d’un véhicule, comme la TVS est calquée sur les émissions de Co2, les gestionnaires de flotte autos ont souvent pour mission de se fixer des objectifs drastiques afin de réduire les coûts. Surtout avec les nouvelles règles de malus écologiques établies depuis 1er janvier 2021, ce qui devient un véritable défi dans la mesure où les véhicules affichent désormais des émissions de Co2 en hausse, en lien direct avec l’application de la fameuse norme WLTP en 2020. 

C’est pourquoi, les avantages financiers et fiscaux sont l’apanage des véhicules hybrides rechargeables, du moins à conditions de remplir plusieurs critères…

A savoir, que pour tout véhicule hybride rechargeable d’une autonomie WLTP supérieur à 50 km, le bonus écologique 2021 s’élève à 2 000 euros (si immatriculation avant le 30/09/2021 et si le tarif du véhicule remisé est inférieur à 50 000 euros). Dans ces conditions, seule le Peugeot 3008 dans sa version HYBRID225 affichée à partir de 46 250 euros peut prétendre à ce bonus écologique. A noter, que pour toute nouvelle commande depuis le 1er juillet 2021, le bonus écologique s’est vu fondre comme neige au soleil, passant de 2 000 euros à seulement 1 000 euros.

Mais les autres attraits des véhicules hybrides ne s’arrêtent pas là, de quoi ravir les comptables qui ne s’acquitteront d’aucune TVS (Taxe sur les véhicules de sociétés). De même, une déduction supplémentaire liée aux coûts de la batterie du véhicule est possible. Ainsi, la valeur de la batterie peut être amortie sans limite de déductibilité. 

Enfin, sachez que pour tous les véhicules de la gamme électrifiée Peugeot, les batteries sont garanties 8 ans ou 160 000 km et jusqu’à 70 % de la capacité de charge. Enfin, les opérations de maintenance sur ce 3008 GT HYDRID4 se réalisent tous les 30 000 km/1 an.

Sur des parcours essentiellement périurbains et en respectant scrupuleusement les limitations de vitesse en configuration hybride, nous avons relevé une consommation moyenne de 3,0 L/100 km durant notre essai (1,3 L/100 km selon les données constructeur). 

Par conséquent, les valeurs de consommation restent très cohérentes au vu des performances de l’auto et des mauvaises conditions de roulage durant notre essai.
Cependant, l’honnêteté nous recommande de vous rappeler que nous avons systématiquement rechargé la batterie dès que le véhicule se trouvait stationné. A défaut, de jouer la carte de la recharge quotidienne, la consommation moyenne en mode hybride passera sans problème la barre des 6 L/100 km, voir beaucoup plus… 

Publicité

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection