Connectez-vous avec nous

Essai Peugeot

Essai nouvelle Peugeot 308 SW Hybrid 225 – 2022

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022
Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022

Quelques mois après l’arrivée de la berline, la nouvelle Peugeot 308 inaugure sa carrosserie Station Wagon. Un renouvellement logique de cette déclinaison qui a connu un grand succès sur la seconde génération de 308.

Et cette fois-ci la marque accentue le potentiel de cette carrosserie, avec un design particulièrement soigné et une offre de moteurs complète. Après vous avoir proposé l’essai de la nouvelle Peugeot 308 hybride 180 en berline, nous vous proposons l’essai de cette nouvelle Peugeot 308 SW avec la motorisation hybride rechargeable 225 ch inédite sur ce modèle.

Design : un break encore plus incisif

Le station wagon 308 a été voulu comme un modèle à part entière avec lui aussi des lignes dynamiques et sophistiquées. Mais cela sans non plus oublier le volume de chargement et l’espace à bord. Cette fois-ci les dimensions de la 308 SW ne prennent que 6 cm en longueur, un peu moins que la berline qui a grandi de 11 cm.

Vue de face, la nouvelle 308 en met plein la vue avec des projecteurs effilés, des « crocs » qui font office de signature lumineuse, et une large calandre. Les projecteurs sont à LED sur toute la gamme, et bénéficient de la technologie Matrix LED sur cette finition GT Pack.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022
Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022

Avec sa teinte Rouge Elixir, la nouvelle Peugeot 308 SW GT Pack ne manque pas d’allure. Notons aussi qu’une nouvelle teinte Bleu Avatar de lancement est proposée sur ce break, en lieu et place du Vert olivine réservé à la 308 berline.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022
Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022

Vie à bord : une 308 SW high-tech et bien pensée

Avec une toute nouvelle planche de bord, Peugeot fait aussi la révolution dans l’habitacle de sa 308 SW. A sa sortie la 308 II n’avait pas totalement convaincu sur ce point en raison d’une ergonomie complexe. Les commandes de climatisation avaient en effet disparu, reléguées dans un menu du système d’infodivertissement. Ce qui apportait un design plus épuré ne s’est donc pas révélé très pratique : retour en arrière sur cette 308 III.

La planche de bord de la 308 SW GT Pack
La planche de bord de la 308 SW GT Pack

Le nouveau Peugeot i-Cockpit comprend une instrumentation entièrement numérique avec effet 3D. La lisibilité n’est pas exemplaire avec des superpositions qui peuvent faire un peu fouillis. Et comme nous l’avons signalé dans notre essai de la 308 berline, le volant peut masquer l’écran selon votre taille et vos réglages de conduite.

Les nouveaux i-toggles virtuels et configurables sont de série dès le niveau de finition Allure. Ils peuvent donner un accès direct aux commandes de climatisation, mais aussi à la téléphonie, la radio, Mirror screen, ou même les flux d’énergie du système hybride.

La planche de bord de la 308 SW GT Pack
La planche de bord de la 308 SW GT Pack

Autre innovation sur cette 308 : la disparition du levier de vitesses pour les boîtes de vitesses automatiques. Une simple commande par impulsion le remplace, et donne accès aux modes Reverse, Neutral et Drive.

L’aménagement intérieur est réussi visuellement et donne une sensation de haut de gamme voulue par Peugeot.

Le coffre de la 308 SW comprend une modularité 40/20/40 chère aux constructeurs allemands.

Le coffre de la 308 SW GT Pack
Le coffre de la 308 SW GT Pack

Peugeot annonce une contenance de 608 L en thermique, et de 548 litres en hybride rechargeable. Un beau volume, qui lui donne l’avantage face à un Peugeot 3008.

A conduire : faut-il choisir la nouvelle 308 SW en hybride ?

La nouvelle 308 SW est proposée pour la première fois avec deux motorisations hybride rechargeable. Contrairement au 3008, elle fait l’impasse sur la version Hybrid4 de 300 ch à quatre roues motrices. Après avoir testé la version 180 ch sur la berline, nous avons pu profiter de la variante 225 ch sur cette 308 SW GT Pack.

Mécaniquement, le dispositif est très proche avec une puissance du 4 cylindres 1.6 Puretech portée à 180 ch ( contre 150 ch sur l’autre version ). Le moteur électrique est rigoureusement identique dans les deux cas : il s’agit d’un moteur synchrone à aimants permanents qui délivre 110 ch et 320 Nm de couple. Autre point identique : le couple moteur délivré par le moteur essence.

Même chose pour la batterie lithium-ion, dont la capacité est de 12,4 kWh pour les deux versions.

Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022
Essai nouvelle Peugeot 308 SW 2022

Vous l’aurez compris : la différence de puissance ne va porter que sur la puissance délivrée par le moteur Puretech 1.6. Sachant que la vocation de ces modèles est surtout d’évoluer le plus souvent possible en électrique et non de signer des chronos, l’intérêt de la version 225 ch est discutable voire nul ou presque.

Car l’activation du mode Sport ne va pas vous transcender au volant, avec une sonorité du moteur essence qui n’est pas formidable.  

De série, cette 308 SW Hybrid 225 intègre un chargeur monophasé de 3,7 kW, mais un chargeur plus rapide de 7,4 kW est disponible en option ( moyennant 400 euros ). Celui-ci permet de réduire le temps de chargement à 1h55 sur une Wallbox 32A 7,4 kW. Avec le chargeur de 3,7 kW et sur une prise renforcée 16A, la durée d’une charge complète passe à 3h50. Avec une prise de base en 8A, la charge prend 7h05 : vous en aurez pour la nuit.

D’où l’intérêt de prendre l’option qui va bien et de s’équiper d’une Wallbox à domicile.

Budget : des prix plus hauts que jamais

Les voitures hybrides rechargeables donnent encore droit à un bonus dont le montant a été raboté à 1000 euros, à condition que leur prix soit inférieur à 50000 euros. Voilà qui concerne donc notre 308 SW, même en finition GT Pack.

Peugeot propose sa nouvelle 308 SW à partir de 26450 euros en finition Active Pack. A l’autre bout de la gamme, la 308 SW de cet essai culmine à 46550 euros sans les options ! Il s’agit de la finition GT Pack, la plus équipée. Il ne vous restera plus beaucoup d’options à cocher, hormis la peinture métallisée, le système Hifi FOCAL à 10 haut-parleurs, le toit ouvrant électrique ou encore le pack inviolabilité.

Cela fait tout de même très cher pour profiter d’une petite autonomie en électrique. Peugeot le sait : l’essentiel des ventes de cette version sera fait par les sociétés, pour ceux qui n’auront pas opter pour la motorisation diesel.

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Connection