Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Ford Puma ST Line X Ecoboost Hybrid 155

Essai Ford Puma ST Line X Ecoboost Hybrid 155
Essai Ford Puma ST Line X Ecoboost Hybrid 155

Certains se souviendront de l’ancien Ford Puma, un petit coupé dans l’esprit de l’Opel Tigra…Mais ça c’était avant. Avec le boom des SUV, Ford a ressuscité cette appellation sous la forme d’un petit SUV urbain. Avec un design aguicheur, ce Ford Puma est prometteur : tout est présent pour nous faire oublier l’Ecosport…

Design : un Ford Puma affûté

Opération séduction : Ford a bien retenu la leçon après une Ecosport qui n’aura jamais excellé dans ce domaine. Cette fois-ci le Puma a bénéficié de toutes les attentions des designers. Comme les blocs optiques, inspirés de ceux de la Ford GT !

Il faut dire qu’il est presque devenu indispensable d’afficher une belle plastique pour se faire une place dans ce segment très convoité. Et le succès remporté par les récents 2008, Captur et C3 Aircross le prouve.

Les finitions ST line sont apparues sur le Puma dès son lancement, avant même l’arrivée de la version sportive ST forte de 203 ch. Et leur succès a même conduit Ford a proposer 3 versions : ST Line, ST Line X et ST Line Vignale. La version présentée dans cet essai est une ST Line X, déjà très bien équipée comme nous allons le voir.

Le profil du Puma est très réussi
Le profil du Puma est très réussi

Extérieurement la présentation sportive est renforcée par le coloris Gris Matter facturé 1250 euros. Neuf autres teintes sont proposées au catalogue : Bleu Abysse, Blanc Glacier, Rouge Racing, Gris Solar, Noir Agate, Rouge Lucid, Bleu Island, Gris Magnetic et Blanc Metropolis.

Jantes alliage 18″ noir mat et diamantées, antenne de toit requin, feux arrière à LED, calandre avec cerclage noir : les détails sont soignés.

Le bouclier avant est redessiné par rapport à la finition Titanium, ainsi que la calandre. Vous remarquerez également les passages de roues couleur caisse.

Cette version d’essai dispose du toit panoramique qui rend le toit noir, mais vous pouvez aussi sélectionner le pack noir qui peint à la fois le pavillon de toit et les montants de pare-brise.

Les jantes 18" bi-ton sont réservées à la finition ST Line X
Les jantes 18″ bi-ton sont réservées à la finition ST Line X

En comparaison avec la finition ST Line, la version X ajoute les jantes alliage 18 pouces, les vitres arrière surteintées et la finition Black Matt.

Sur ce chapitre, le nouveau Ford Puma attire les clients en concession : on comprend qu’il devance même les Fiesta et Focus au niveau des ventes en France !

Vie à bord : de l’espace et des astuces pour le nouveau Puma

La présentation intérieure est dans le même esprit avec une sellerie semi-cuir avec surpiqûres rouges. Dès l’entrée dans l’habitacle, on se sent à l’aise aux places avant avec un aménagement moderne et agréable. Au volant, le conducteur profite d’une dalle d’instrumentation numérique de 12,3″ qui vous accueille avec une animation sympathique. La prise en main du volant est parfaite avec une jante épaisse comme il se doit, recouverte d’un cuir perforé sur une partie.

Le poste de conduite du Puma participe à l'ambiance sportive
Le poste de conduite du Puma participe à l’ambiance sportive

Côté finition, l’ensemble est plutôt réussi. Dans le détail cependant, les plastiques utilisés pour les contre-portes ne sont pas exceptionnels. L’assemblage des plastiques au niveau des poignées des contre-portes n’est pas non plus à sa place dans une voiture de plus de 30.000 euros…

Au centre de la planche de bord, le système multimédia joue sur la connectivité avec SYNC3 et une compatibilité Android et iOS dont il serait difficile de se passer. Les concepteurs ont aussi pensé à l’emplacement de recharge par induction, utile si vous avez un téléphone compatible !

Si le toit ouvrant nécessite une rallonge de 1000 euros, le système Hifi Bang Olufsen est de série !

L'instrumentation est numérique sur ce niveau de finition
L’instrumentation est numérique sur ce niveau de finition

Petites lacunes : l’absence de baguettes de seuils de portes, et d’un pédalier en aluminium.

Aux places arrière, attention à la garde au toit : avec l’option toit ouvrant, elle sera insuffisante pour les adultes de plus d’un mètre 75.

Le Puma n’oublie pas le compartiment du coffre, malgré son penchant pour le design. Le volume est déjà plus que conséquent pour la catégorie avec 456 litres.

Originalité dans le coffre avec un espace dédié à l’accueil d’éléments pouvant être sales comme des bottes par exemple. Il sera facile de le nettoyer avec de l’eau : un bouchon va en effet permettre d’écouler l’eau sale. Ford a baptisé cette trouvaille « Mega box ». Ce compartiment est spacieux, avec une capacité de 80 litres.

La fameuse Mega Box dans le coffre, avec fond lavable et écoulement de l'eau !
La fameuse Mega Box dans le coffre, avec fond lavable et écoulement de l’eau !

A conduire : juste une Fiesta réhaussée ?

Basé sur la même plate-forme que la Fiesta, le Puma présente un poste de conduite réhaussé d’environ 6 cm. Une différence qui se ressent au volant, mais ne s’accompagne pas d’une prise de roulis marqué : les suspensions sport sont bien réglées.

Le moteur Ecoboost de 155 ch ne pourra pas masquer son architecture, ou sa cylindrée. Sa sonorité reste similaire à celle du moteur 3 cylindres 1.0 Ecoboost de 125 ch. L’hybridation est légère, du type MHEV avec un alterno-démarreur 11.5 kW et une batterie 48V. Elle permet de renforcer le couple à bas régime, mais aussi de réduire la consommation lors des accélérations.

Avec 155 ch, les relances sont plus que suffisantes et l’agrément est au rendez-vous. L’écart de performances n’est pas non plus énorme avec le 125 ch : le 0 à 100 est réalisé en 9 s, contre 9,8 s pour le 125 ch. Si le couple passe de 170 Nm à 190 Nm, la souplesse est renforcée par la micro-hybridation.

Juste en dessous de la version ST, on trouve cette motorisation de 155 ch avec hybridation
Juste en dessous de la version ST, on trouve cette motorisation de 155 ch avec hybridation

Les ingénieurs Ford déçoivent rarement sur la partie châssis : ce Puma est réactif et bien suspendu, avec une direction ferme et précise. Cela donnerait même envie d’avoir encore plus de puissance….ou de passer sur la version ST !

Si notre version d’essai est en boîte manuelle, une boîte automatique à 7 rapports est également proposée. Dès que vous changez de mode de conduite, l’instrumentation numérique change de couleur : vert pour le mode eco, rouge pour le mode sport, bleu en normal…

En matière d’aides à la conduite, le nouveau Puma propose tout un arsenal, mais tout n’est pas en série.

Il faut en effet cocher le pack Sécurité intégrale facturé 1000 euros pour disposer des éléments suivants : Active Park Assist (système de stationnement semi-auto avec aide au stationnement avant et latéral), BLIS (surveillance des angles morts avec alerte de véhicule en approche), caméra de recul 180°, régulateur de vitesse adaptatif et l’aide à l’évitement d’urgence et système de prévention de collision Niv 2. Sauf que…le régulateur de vitesse adaptatif n’est pas proposé sur la finition ST !

Le 3 cylindres Ecoboost bien connu chez Ford est ici boosté à 155 ch
Le 3 cylindres Ecoboost bien connu chez Ford est ici boosté à 155 ch

Budget : des tarifs bien placés mais pas sabrés

Alors que les prix d’une Fiesta débutent à moins de 17000 euros, ceux du Puma sont moins accessibles. Mais restent compétitifs face à la concurrence.

Les prix du Ford Puma débutent à 26300 euros avec la finition Titanium et le moteur 1.0 Ecoboost Hybrid de 125 ch, en prix remisé affiché directement sur le configurateur. Le prix catalogue est de 26400 euros pour cette version.

Les deux finitions Titanium et ST Line sont placées exactement au même tarif. Juste au-dessus, nous avons cette version ST Line X vendue à partir de 28400 euros ( 25600 euros en prix remisé ). Ford est même allé encore plus loin en proposant une finition supérieure ST Line X Vignale. Quand à la version ST, il s’agit de la version sportive exclusivement proposée avec le 3 cylindres boosté à plus de 200 ch.

Sur la finition ST Line X, trois motorisations sont proposées : 125 ch Powershift, 125 ch E85 BVM, et 155 ch Powershift.

Le surcoût pour passer de 125 à 155 ch est raisonnable, il suffit d’ajouter 1250 euros.

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection