Connectez-vous avec nous

Acheter une voiture neuve

Voiture hybride : quelle différence entre HEV, MHEV, PHEV ?

Renault Mégane E-TECH hybride rechargeable

Les voitures hybrides deviennent incontournables : elles sont l’alternative actuelle aux voitures essence et diesel classiques. Car l’hybridation va permettre de faire baisser la consommation, notamment en ville : une chose appréciable au vu des prix à la pompe.

Mais comment différencier les technologies proposées, et notamment les sigles HEV, MHEV et PHEV ?

Voici le détail de chaque technologie, avec des différences qui sont vous allez le voir, importantes.

Voiture hybride MHEV : l’hybridation légère

Depuis quelques années, un certain nombre de constructeurs se sont engouffrés dans la technologie MHEV. Nous pourrions presque parler « d’hybridation du pauvre », dans le sens où on a souvent l’impression qu’elle permet d’apposer un sigle Hybride sur le hayon sans pour autant apporter de gros progrès en efficience.

Il s’agit de micro-hybridation, dite aussi Mild Hybrid. Dans cette configuration, on a affaire à un moteur thermique, qui va bénéficier en appoint d’une petite assistance électrique dans certaines phases d’accélération. Les capacités en électrique sont limitées : la voiture ne peut pas démarrer et manoeuvrer en 100 % électrique, ne disposant pas d’un moteur électrique et d’une batterie de taille suffisante.

Une voiture hybride MHEV est donc légèrement moins énergivore qu’une voiture essence, mais la différence reste faible.

On trouve cette technologie chez de nombreux constructeurs : Audi, Fiat, Ford, Hyundai, Kia, Nissan, Skoda, Suzuki, Volkswagen…

Voiture hybride HEV : l’hybride auto-rechargeable

On attaque les choses sérieuses avec la technologie hybride qui a notamment vu le jour chez Toyota avec les fameuses Prius. Ce type de motorisation comprend un petit moteur électrique capable d’entrainer les roues motrices sans démarrer le moteur thermique. Sa puissance est limitée : au-delà des basses vitesses, le moteur thermique viendra en renfort. La batterie, plus grosse que celle d’une voiture MHEV, se recharge avec la récupération d’énergie au freinage.

Cette technologie est présente chez Toyota, Lexus, Renault, Honda, Nissan, Suzuki.

La motorisation hybride de la Suzuki Swace

Voiture hybride PHEV : l’hybride rechargeable par prise

Cette fois-ci, la technologie est plus évoluée encore avec un moteur électrique plus puissant, souvent capable de mouvoir la voiture jusqu’à une vitesse de 130 km/h sans démarrer le moteur thermique. La puissance du moteur électrique est donc nettement plus élevée, et il s’appuie sur une batterie rechargeable plus conséquente.

La génération précédente des voitures hybrides rechargeables permettait de parcourir jusqu’à 30 km en électrique. Cette autonomie a ensuite grimper à 50 km, puis 80 km…On atteint désormais les 100 km sur de rares modèles.

L’ensembles des éléments embarqués nécessite de la place, ce qui se répercute en général sur la capacité du coffre. Avec une puissance qui va en général de 180 à 400 ch, ce type de motorisation fait augmenter le prix du véhicule concerné.

On trouve cette technologie chez Audi, BMW, Citroën, Cupra, DS, Jeep, Hyundai, Kia, Land Rover, Mercedes, Mitsubishi, Opel, Peugeot, Porsche, Renault, Seat, Skoda, Suzuki, Volkswagen, Volvo…

Facebook

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Connection