Le Citroën ë-Berlingo 2024 change de face avant

Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo 2024

La gamme Citroën change de visage : deux nouveautés 2024 sont déjà présentées avec un style inspiré du dernier concept car OLI. Après la nouvelle ë-C3, c’est au tour du ë-Berlingo 2024 d’arborer un nouveau faciès. S’agit-il de l’essentiel des nouveautés du modèle ?

Les changements esthétiques du Citroën ë-Berlingo 2024

Dérivé du Berlingo Van classé en utilitaire, le Citroën ë-Berlingo 2024 va s’en démarquer avec une face avant reprise à la nouvelle ë-C3. Il dispose à son tour du nouveau logo ovale Citroën, placé au centre d’une calandre fermée. Ce sont surtout les projecteurs inédits qui font la différence, avec une signature lumineuse revisitée. Celle-ci dispose de trois segments, deux horizontaux et un vertical.

Sur cette version haut de gamme, le ë-Berlingo dispose du Pack Advanced Comfort XTR. Le bouclier avant est muni d’un sabot de protection effet aluminium, qui rappelle les codes des SUV. Des notes de rouge sont placées dans les éléments latéraux, ainsi que sur les protections latérales des portes arrière.

La présentation comprend également des barres de toit, ainsi que des jantes alliage en 16 ou 17″.

Citroën ë-Berlingo 2024
ë-Berlingo 2024

Une autonomie en hausse

Citroën a maintenu la seule motorisation électrique de 100 kW, soit 136 ch, qui entraine les roues avant. En revanche l’autonomie progresse, avec une nouvelle batterie LFP de 50 kWh. Le niveau d’autonomie progresse ainsi à 320 km, soit 20 % de plus qu’avant.

De série, le chargeur embarqué 7,4 kW peut aussi être remplacé en option par un chargeur de 11 kW. Le temps de charge est donné en 5h avec une wall-box de 11 kW.

Mais sur une borne rapide de 100 kW, la charge de 0 à 80 % ne prend que 30 minutes. De quoi faciliter les grands trajets, même si l’autonomie mesurée devrait tout de même calmer les ardeurs !

Si en Europe, seule la motorisation électrique est disponible, sur d’autres marchés Citroën proposera aussi des moteurs BlueHDI allant de 90 à 130 ch, et des moteurs essence Puretech en 110 et 130 ch.

La planche de bord du Citroën ë-Berlingo 2024
La planche de bord du Citroën ë-Berlingo 2024

Ce qui change à l’intérieur du Citroën ë-Berlingo 2024

A l’intérieur, le nouveau Berlingo reprend la même planche de bord, mais reçoit un nouvel écran central ainsi qu’un volant redessiné. Celui-ci permet d’afficher le nouveau système multimédia My Citroën Drive Plus, avec navigation 3D connectée. L’équipement peut aussi comprendre le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go, la caméra de recul avec Top Rear Vision, le le Grip Control avec Hill Assist Descent, le chargeur de smartphone à induction….

Autre équipement inédit : les sièges Citroën Advanced Comfort, pour la première fois sur ce modèle. Et ce ludospace peut embarquer jusqu’à 7 personnes sur trois rangées dans sa version rallongée XL (longueur 4,75 m), soit 35 cm de plus que la version M.

Arrivée prévue en concessions au printemps 2024 : les prix ne sont pas encore officialisés.

Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo 2024
La signature lumineuse arrive sur plusieurs modèles Citroën
Citroën ë-Berlingo 2024
Le nouveau logo Citroën
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo 2024
Les trois sièges arrière individuels
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo restylé
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo restylé
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo restylé
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo restylé
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo restylé
Citroën ë-Berlingo 2024
Citroën ë-Berlingo restylé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *