Renault annonce le Symbioz, un SUV compact entre Captur et Austral

Renault Symbioz
Renault Symbioz

Evénement chez Renault : un nouveau modèle inédit va bientôt voir le jour ! Renault annonce en effet l’arrivée du Symbioz, un énième SUV compact, qui viendra s’intercaler entre le Captur et l’Austral. La gamme de SUV Renault devient donc tentaculaire : on fait le point sur ce nouveau modèle et son placement dans la gamme.

Que nous promet le Renault Symbioz ?

De nombreuses rumeurs avaient fait état du projet parfois appelé « Grand Captur », qui oscillait selon les théories entre une version rallongée et une version coupé. Ce nouveau modèle prend déjà son envol par rapport au Captur, en ayant son propre patronyme : le Symbioz.

Appelé à se positionner dans la catégorie C qui compte déjà chez Renault les Megane et Scenic E-TECH, mais aussi les Austral et Arkana, le Symbioz devrait être l’un des plus abordables.

Avec une longueur de 4,41 m, il fera en effet 10 cm de moins en longueur qu’un Austral. Et sa plate-forme sera celle du Captur ( plate-forme CMF-B ) : pas question donc pour lui de bénéficier des motorisations Full hybrid de 200 ch et bientôt plus en hybride rechargeable.

Comme les Captur et Arkana, le Symbioz s’en remettra donc à la motorisation E-Tech full hybrid de 145 ch, qui sera aussi sous le capot du nouveau Dacia Duster. Avec un poids contenu sous les 1,5 tonne, ce modèle pourra donc ne pas être surtaxé en stationnement à Paris ( les SUV payeront plus cher en thermique au delà de 1,6 tonne ).

Ces premières images nous montrent la présence d’un habitacle qui profitera d’un grand toit panoramique. Il s’agit du système nouvelle génération Solarbay, qui sera aussi sur le Scenic E-TECH, avec un système PDLC pour l’opacifier sans avoir besoin de déployer un vélum électrique. La photo de profil nous révèle le gabarit de ce nouveau SUV, et la présence de certains éléments comme les nouveaux feux de jour qui reprennent une forme de demi-losange. Le design sera signé Gilles Vidal, et devrait être plus moderne que celui d’un Captur ( qui attend toujours son facelift ).

Révélé au printemps 2024, le Renault Symbioz souhaite répondre à d’autres demandes clients. Mais ne va-t-il pas venir cannibaliser en interne l’Arkana, ou encore le Captur ? Renault souhaite en fait prendre la succession de la Mégane thermique, bientôt arrêtée, tout en prévoyant la fin de l’Arkana qui ne doit pas être remplacé.

La commercialisation de ce nouveau modèle est annoncée pour cet automne.

Renault Symbioz
Renault Symbioz
Renault Symbioz
Renault Symbioz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *