Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

C’est le retour de Tom Clancy : dans cet épisode intitulé Ghost Recon Wildlands, Ubisoft vous entraîne aux manettes d’un groupe de 4 hommes de la CIA en mission en Bolivie. L’objectif des missions est de déstabiliser un gigantesque cartel de drogue présenté comme un narco état : la Santa Blanca. Un cartel également soutenu par une faction de l’armée, l’Unidad. Seuls alliés possibles : une armée de rebelles.

Tom Clancy’s Ghost Recon propose de jouer en solo, mais aussi en multi avec possibilité de coopérer sur les missions. Même en solo, votre personnage ( personnalisé au niveau apparence avant la première partie ) sera accompagné de 3 autres acolytes, qui sont gérés automatiquement par l’IA mais peuvent aussi répondre à des ordres sélectionnables dans la roue d’ordres.

Les véhicules dans Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Le gameplay façon GTA dans un gigantesque open world apporte une vraie sensation de liberté : vous pouvez en effet emprunter tous les moyens de locomotion qui tombent sous la main : voitures, camions, motos, bateaux, hélicopères, avions…

Côté voitures, les pick-up et les 4X4 dominent largement et se révèlent particulièrement utiles pour sortir des sentiers battus. Dans les zones non rocheuses, on aura plus vite fait de couper à travers champs que de suivre la route. Si les paysans du coin utilisent de simples pick-up, les rebelles installent des tourelles de tir à l’arrière ! On peut aussi retrouver dans le registre des tout-terrains une voiture proche du Hummer militaire, parfait pour une entrée en force dans avant-poste. Plus efficace encore : le gros blindé à 4 essieux utilisé par l’Unidad, qui permet de dégommer tout ce qui bouge alentour sans se faire la moindre égratignure. Seul petit bémol : il reste sensible à la crevaison.

Vous trouverez également de sages berlines ou des breaks, agiles et moyennement performants mais qui ne rechignent pas aux dérapages quand on opère du frein à main dans les nombreuses épingles des tracés routiers. La conduite dans Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands est dans l’esprit d’un GTA : très arcade et à l’opposé d’une simulation. Malgré tout on apprécie le fait qu’une explosion à proximité d’un véhicule génère un souffle et peut entrainer avec lui incendie et une seconde explosion.

Les véhicules en feu sont assez spectaculaires, et bien mieux que dans un GTA. Petit bug en revanche quand il s’agit de récupérer un camion citerne pour les rebelles ou un camion de transmission : même si le véhicule explose à l’issue d’une course poursuite, on peut quand même le baliser et réussir la mission. Comme si la carcasse aller servir à quelque chose…

Au vu de l’immensité de la carte, on aura tendance à profiter de l’hélicoptère quand on en a l’occasion. Un excellent moyen pour gagner du temps entre deux missions, même si la route réserve toujours son lots de surprises et de découvertes.

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Les missions dans Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

En mission principale, vous opérez dans différentes zones de la Bolivie toutes dirigées par une tête de réseau qui lui est propre. Chaque région possède ainsi son pack de missions, mais aussi ses missions secondaires.

Mettre des labos de drogue hors service, infiltrer des stations radio, émettre des émissions de propagande anti-Santa Blanca, voler des véhicules pour les rebelles : la Bolivie est un vrai terrain de chasse où le premier paysan venu peut pendre au bout d’une corde à chaque coin de route.

Plusieurs approches sont possibles : foncer dans le tas et se mettre à couvert quand la pluie de balles ou les attaques de mortier deviennent douloureuses, ou dégommer les ennemis un par un en sniper, le tout en profitant d’un drone de reconnaissance parfait pour positionner les cibles et les marquer. En mode solo, vous pouvez effectuer des demandes de tirs synchro aux co-équipiers : une fonction indispensable qui permet de dégommer 2, 3, 4 ennemis en simultané. Ce qui évite les risques d’alerte et d’envois de renforts…

Ce drone rappelle fortement celui de Watch Dogs 2, également édité par Ubisoft !

Les missions secondaires peuvent viser à soutenir les rebelles qui luttent avec vous contre le cartel Santa Blanca, à enquêter, à ramasser des médailles qui permettent d’augmenter les points de compétence, ou encore à trouver de nouvelles armes ou des améliorations de son arsenal. De façon assez systématique : il y a des choses à faire à peu près dans chaque village rencontré, et même très souvent sur les routes empruntées. Ce gigantesque open word n’est donc pas une coquille vide, et les explorateurs en auront pour leur argent.

De nuit, le réalisme est poussé à se retrouver presque dans le noir : on ne conduit qu’à la lueur des phares, ou on active la vision nocturne, vite indispensable.

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Notre avis :

Conçu comme une sorte de GTA axé sur des missions para-militaires, Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands permettra aux amateurs de tirs de se défouler. Pas de perte de temps avec de longues cinématiques : les vidéos ne se chargent pas automatiquement et peuvent être facilement passées.

 

Nous avons aimé : 

-Un open word immense

-de très beaux décors et des régions variées

-un mode coop bien sympa

-une durée de vie solo assez longue

Nous n’avons pas aimé :

-des bugs sur certaines missions secondaires

-des capacités limitées en escalade qui auraient été utiles au vu du relief

-scénario sans grande surprise et trop linéaire

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands sur PS4

Test Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands sur PS4


Mots clés pour ce billet :