Essai Audi S5 Sportback : à conduire, budget

A CONDUIRE :

Tenue de route :

Eu égard à ses performances, les qualités dynamiques de cette Audi S5 se devaient d’être au diapason. Et il faut admettre qu’en matière d’équilibre entre efficacité routière et confort, la S5 Sportback remplit parfaitement sa mission.

Audi S5

Audi S5

Aux allures courantes, la capacité de filtrage s’avère étonnante surtout lorsqu’on sait que l’auto est généreusement chaussée (235/35/19) dans le cas de notre version d’essai. Même sur des routes au revêtement imparfait, on n’a jamais l’impression d’être au volant d’une super sportive. Force est de reconnaître que les excellents sièges participent également à ce bon bilan.

Nous avons été agréablement surpris par le comportement routier et surtout le dynamisme de cette Audi S5 Sportback. L’auto parait toujours légère et brille par son agilité même en milieu urbain.

Audi S5

Audi S5

Sur routes sinueuses l’Audi S5 Sportback se révèle on ne peut plus efficace faisant preuve d’une belle neutralité. La direction est précise, ce qui permet à la voiture de réagir avec une fidélité rare aux injonctions du conducteur.

Cerise sur le gâteau, l’Audi S5 Sportback dispose de la fameuse transmission « Quattro » si chère à la marque. Cette technologie accroit sensiblement la stabilité ainsi que la motricité sur tous types de revêtements.

Aussi dès que les conditions d’adhérence deviennent précaires, l’Audi S5 peut profiter en toute sécurité des aptitudes de son moteur. Durant notre essai la motricité ne s’est jamais retrouvée mise en défaut.

MOTORISATION :

L’audi S5 Sportback, dispose d’un moteur V6 d’une cylindrée de 2 995 cm3 à suralimentation mécanique.

La suralimentation, installée dans l’angle droit formé par les rangées de cylindres, génère une pression de 0,8 bar. Deux refroidisseurs abaissent la température de l’air comprimé de l’admission en aval pour un meilleur remplissage des chambres de combustion.

Résultat : ce bloc développe une puissance de 333 Ch DIN à 5 400 tr/min et un couple de 440 Nm de 2 900 tr/min à 5 300 tr/min. Il répond aux normes Euro 5 (2011).

Audi S5

Audi S5

Prometteur sur le papier, ce moteur tient ses engagements dans la réalité. Particulièrement coupleux, ce bloc se signale surtout par sa remarquable disponibilité dès les très bas régimes, une caractéristique qui accroit sensiblement l’agrément de conduite. D’autant que ce V6 affectionne les hauts régimes, où il s’exprime dans une sonorité superbement sensuelle.

Silencieux à bas régime, le V6 s’illustre par son aptitude à grimper très facilement dans les tours. En tout cas son agrément est bien réel et cette mécanique suffit amplement pour donner un caractère sportif à la hauteur de son label.

Le moteur est parfaitement secondé par la boîte S-Tronic à sept rapports, favorisant les bas régimes (6ème rapport enclenché dès 60 km/h). Cette transmission automatique fait également preuve de brio dans la rapidité des passages en usage sportif.

S-Tronic : 7 rapports pour une amplitude maximale : premiers rapports courts pour un maximum de vivacité, derniers rapports longs pour abaisser le régime. Avec son double embrayage, la boîte S-tronic conjugue dynamisme, confort et efficacité ; les passages de rapports s’effectuent en quelques centièmes de seconde et dans la plus parfaite douceur, sans rupture de charge.

Audi S5

Audi S5

 

 

 

BUDGET :

 

Avec une consommation moyenne normalisée annoncée par le constructeur à 13,8 L/100km et un rejet de CO2 situé à 224 g/km, la sanction est sans appel : l’heureux propriétaire d’une Audi A5 Sportback devra s’acquitter d’un malus de 1 600 euros.

En réalité lors d’une utilisation dynamique la consommation grimpe vite à plus de 15L/100km.

Autant dire que les quelques 64 litres que peut contenir le réservoir ne seront pas de trop pour rassasier l’appétit du six cylindres.

Proposée à partir de 64 900 euros, l’Audi S5 n’est guère donnée, mais c’est le tarif à payer pour disposer d’une berline polyvalente, puissante et à la qualité irréprochable.

Enfin, le rapport prix/équipements peut être qualifié de correct par rapport aux rivales de marques plus exclusives.

 

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Audi S5 Sportback : bilan, galerie photos, caractéristiques techniques

Une réflexion au sujet de « Essai Audi S5 Sportback : à conduire, budget »


  1. Euh pour les routes sinueuses, vous vous seriez pas trompé de photo par hasard ! Parce qu’habitant en Ardèche j’en connais qui tournent un peu plus.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

nine + six =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>