Essai Citroën DS3 So Chic 1.6 HDI 90 : à vivre, budget

A vivre

L’habitacle de la DS3 se rapproche de très près de celui de la nouvelle C3. La planche de bord est commune, avec des habillages toutefois spécifiques à la DS3.

Notre modèle d’essai disposait de l’option “Kit décor Boticelli”, qui comprend le bandeau de planche de bord et le pommeau de levier de vitesses Bleu Boticelli. Avec une console centrale noir laqué, un insert chromé sur le volant, des compteurs cerclés de chrome et un pédalier en aluminium, la petite DS3 joue la carte de la séduction.

Citroën DS3

Citroën DS3

A l’avant, les passagers disposent d’un espace suffisant. Les sièges bacquet maintiennent bien le dos, mais sur longues distances, le confort reste celui d’une petite polyvalente, et la fatigue se ressent.

Carton rouge pour la lumière d’ambiance : l’unique plafonnier est implanté au-dessus des appuie-tête avant, ce qui est largement insuffisant pour éclairer l’intérieur de la DS3 dans un parking souterrain, ou de nuit !

On retrouve sur les surtapis le motif de l’adhésif du toit, ici Urban tribe : la personnalisation est un des points fort de la DS3.

Le navigateur MyWay monté en option propose la navigation européenne sur carte SD, l’info traffic, les alertes de radars fixes, la téléphonie bluetooth. Cette option est plus chère que ce que propose Renault avec son TomTom à 490 €, et la précision de guidage est régulièrement imprécise.

A noter une meilleure qualité sonore pour les correspondants avec le kit mains libres bluetooth de cette DS3 que sur un C4 Picasso. Sans doute que l’emplacement du micro près du plafonnier, et donc plus près du conducteur dans la DS3 y est pour quelque chose.

Citroën DS3

Citroën DS3

A l’arrière, la banquette peut accueillir trois passagers. L’espace aux jambes n’est pas très généreux et on voit mal comment trois adultes pourraient prendre leurs aises à l’arrière de la DS3. Les custodes sont fixes à l’arrière.

Citroën DS3

Citroën DS3

Côté coffre, le volume est très convenable mais son seuil de chargement est élevé. Il sera possible d’augmenter le volume grâce à la banquette rabattable.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Citroën DS3 So Chic 1.6 HDI 90 : bilan, galerie photos et caractéristiques

2 réflexions au sujet de « Essai Citroën DS3 So Chic 1.6 HDI 90 : à vivre, budget »


  1. A quand la sortie de ce modèle avec boite auto svp ? J’ai écrit à citroen mais aucune réponse…
    La BVA4 proposée sur modèle essence est-elle fiable ?
    Merci de votre réponse


  2. Bonjour,
    Les boîtes automatiques telles que la BVA4 sont énergivores, Citroën ne mettra pas de BVA sur une DS3 HDI. Peut-être qu’une version à boîte robotisée BMP6 pourrait voir le jour lors de l’arrivée des versions e-HDI dotées d’un Stop & Start.
    Patientons jusqu’au Mondial pour en savoir plus !

    Sébastien Rabatel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

six + six =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>