A conduire :

Dès la mise en contact en appuyant sur le bouton rouge Start, l’ambiance sport apparaît avec une sonorité de l’échappement travaillée. Rien à voir avec les compactes hybrides “traditionnelles”.
Même avec sa puissance combinée des blocs thermique et électrique, le Honda CR-Z ne dispose que de 124 ch, à un régime élevé de 6100 tr/min. Combiné à un poids de 1,2 tonne, cela ne profite guère aux accélérations. D’ailleurs le dossier de presse ne mentionne pas le temps réalisé pour le 1000 mètres départ arrêté ! Pour un coupé sport, c’est étonnant non ?

Le 1.5 i-VTEC dispose de 16 soupapes, ce qui en fait le premier moteur avec 4 soupapes par cylindre à être combiné à un système hybride IMA (Integrated Motor Assist) sur une Honda. Il s’agit d’un moteur de Jazz, avec une distribution modifiée. Digne d’un diesel, le couple maximal est disponible dès 1500 tr/min. Car si le bloc électrique n’apporte que 14 ch, il fournit un couple d’appoint de 78 Nm fort appréciable !
La boîte de vitesses dispose de 6 rapports. Honda annonce fièrement qu’il s’agit de la première hybride au monde à 6 vitesses ! L’Insight qui lui a légué son système IMA est en effet un véhicule automatique.

Honda CR-Z

Honda CR-Z

Une fois installé au volant, le conducteur d’un Honda CR-Z pour choisir entre 3 modes de conduite qui adaptent la direction, la réactivité de l’accélérateur et l’assistance IMA. Le mode sport rendra aussitôt la lumière autour de l’indicateur de vitesse rouge, alors qu’elle est bleue en mode normal. La lumière deviendra verte avec le mode économique ECON. Ces différents modes proposent une interactivité sympathique entre le conducteur et le CR-Z. Pour ma part, j’ai préféré laisser le mode Normal et le basculer en ECON sur certains parcours afin de vérifier les chiffres de consommation avancés par Honda.

La puissance cumulée de 124 ch est bien supérieure à celle de l’Insight, dont le 1.3 VTEC développe 88 ch. Sur le CR-Z, l’agrément de conduite est au rendez-vous, avec un couple intéressant, y compris sur le 6ème rapport. Les reprises sont donc bien meilleures qu’avec un petit moteur essence atmosphérique seul.

Même avec une conduite soutenue, pied au plancher, sur route le Honda CR-Z ne dépasse pas les 5,5 L de consommation ! C’est là une prouesse de l’hybride. Un coupé essence classique sur le même parcours aurait facilement tourné à 8 L / 100 km.
Côté châssis, Honda annonce le CR-Z comme aussi rigide que la Civic Type R ! Une barre anti-rapprochement en forme de H a ainsi été montée à l’arrière. Les voies larges et l’empattement court favorisent une conduite dynamique. Le CR-Z est en effet très maniable, et plaisant à mener en conduite dynamique. Le châssis parait même surdimensionné pour la puissance de l’engin.

Honda CR-Z

Honda CR-Z

Budget :

La consommation du Honda CR-Z est excellente sur route. Dans l’ensemble, les chiffres sont comparables avec la consommation d’une petite polyvalente diesel de 90 ch. Lors de notre essai, notre moyenne en utilisation mixte a ainsi été de 6 L/ 100 km. Pari réussi sur ce chapitre, le CR-Z se révèle plus économique qu’un coupé essence classique.

Trois finitions sont possibles sur le Honda CR-Z : Sport, GT et Luxury. Nous disposions de la version haut de gamme Luxury pour notre essai. L’équipement est relativement complet mais comporte tout de même des lacunes : pas de GPS, pas de jantes alliage en 17 ou 18″, pas de radar avant.
La CR-Z luxury dispose donc des jantes alliage 16″, des feux de jour à LED, des vitres surteintées, de la climatisation automatique, du régulateur de vitesse, de l’ordinateur de bord, du détecteur de pluie, de l’allumage automatique des phares, des phares au xénon, d’un subwoofer dans le coffre, des rétroviseurs rabattables électriquement, de l’alarme, d’un système bluetooth, de l’aide au stationnement, des sièges chauffants en cuir, et du toit vitré.

Honda CR-Z

Honda CR-Z

Toutes les versions du CR-Z sont éligibles au bonus gouvernemental de 2000 €. Cela abaisse le prix de l’entrée de gamme Sport de 22500 à 20500 €. Un prix attractif pour un coupé hybride moderne et plaisant.

La garantie 3 ans ou 100.000 km n’imposera pas de recourir à une extension de garantie coûteuse. Le système hybride est même garanti 5 ans, afin de rassurer les acquéreurs quant à la fiabilité de cette technologie nouvelle.

LIRE LA SUITE DE L’ESSAI :

Essai Honda CR-Z luxury : bilan, galerie photos, caractéristiques

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

18 + three =

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>