Connectez-vous avec nous

ESSAIS

Essai Hyundai ix35 restylé 2.0 CRDI 184 AWD BVA

Hyundai ix35 restylé

Hyundai ix35 restylé

Hyundai a toujours misé sur les SUV, bien avant même qu’ils connaissent un tel succès. Le Santa Fe avait ainsi très bien fonctionné chez nous avant d’être rejoint par un modèle plus compact, le Tucson. Pour répondre à la nouvelle appellation de gamme, le remplaçant du Tucson a été baptisé ix35. Dans le même temps, le Santa Fe est pourtant resté le Santa Fe !

Cet ix35 est un modèle important en France, puisqu’il s’agit du modèle Hyundai le plus diffusé dans l’hexagone. Le voici à l’essai dans sa version la plus haut de gamme, avec un restyling opéré fin 2013.

 

Style

 

Le restyling esthétique est plutôt léger pour le ix35, qui conserve son originale calandre hexagonale avec une traverse centrale couleur carrosserie. Les designers ont travaillé sur les blocs optiques, avec des led pour les feux de jour mais aussi pour les feux de position.

 

A l’arrière, même combat avec des feux qui revoient leur dessin intérieur mais conservent la même forme. Sur les trois derniers niveaux de la gamme, ils bénéficient d’une technologie à led.

Hyundai ix35 restylé

Hyundai ix35 restylé

D’autres détails permettent de distinguer ce modèle restylé : la présence d’un aileron de requin à la place de l’antenne, et de nouvelles jantes alliage ici en 18 pouces. Bien qu’il soit en seconde partie de carrière, ce Hyundai ix35 est bien dans l’air du temps : le restyling est léger mais réussi.

 

Vie à bord

 

Dans l’habitacle, là encore, les modifications esthétiques ne révolutionnent pas la planche de bord du Hyundai ix35 restylé. Les habillages couleur métal sont peints dans une teinte plus foncée.

Les évolutions principales se situent dans l’installation d’un système de navigation mis à jour, plutôt intuitif et globalement agréable à utiliser. Il se pilote facilement avec des commandes latérales et un écran tactile.

Planche de bord Hyundai ix35 restylé

Planche de bord Hyundai ix35 restylé

C’est un peu dommage que les plastiques de la planche de bord soient rigides, y compris pour la coiffe supérieure, mais visuellement l’ensemble ne fait pas cheap et cela ne choque pas.

Cette version Pack Premium Limited apporte du cachet avec une sellerie cuir de qualité, dont la teinte fauve est reprise sur les surpiqûres du volant, du levier de vitesses en cuir, et des contre-portes.

La sellerie est ferme, ce qui procure un très bon maintien et un niveau de confort appréciable sur longs parcours, d’autant plus que les suspensions privilégient avant tout le confort.

Hyundai ix35 restylé

Hyundai ix35 restylé

Aux places arrière, les passagers sont donc plutôt bien lotis : l’esprit familial est au rendez-vous. Le double toit ouvrant est de série sur cette version, tout comme les sièges arrière chauffants ! Un équipement d’ordinaire réservé aux limousines.

Coffre Hyundai ix35

Coffre Hyundai ix35

Sous le hayon, le coffre permet d’accueillir 465 L de bagages. Le cache-bagages à enrouleur se manipule facilement, et le filet de coffre est un plus pour bien caler les objets fragiles.

Pas de compartiment de rangement sous le plancher du coffre, mais une vraie roue de secours de 18 pouces ! Une dotation qu’on ne retrouve plus nulle part ailleurs.

Roue de secours Hyundai ix35

Roue de secours Hyundai ix35

 

A conduire

 

Si la gamme diesel du Hyundai ix35 restylé débute avec un petit 1.7 CRDi en deux roues motrices, nous avons pris le volant de la version la plus véloce de la gamme. Le 2.0 CRDi de 184 ch est associé obligatoirement à la transmission intégrale, mais aussi à la boite automatique.

Sans surprise, cette version est la plus performante de la gamme. La boîte de vitesses n’est pas à double embrayage mais à convertisseur de couple. C’est donc la douceur qui prime, un esprit qui convient parfaitement à ce SUV familial.

Les changements de rapports sont possibles manuellement, uniquement en actionnant le levier de vitesses en mode séquentiel. Les palettes au volant ne sont pas proposées.

Hyundai ix35 restylé

Hyundai ix35 restylé

 

Les ingénieurs ont profité de cette mise à jour pour revoir les suspensions et la direction. Celle-ci est configurable suivant les préférences du conducteur avec plusieurs modes : confort, normal et sport. En mode normal, la direction manque un peu de consistance. Le mode sport la rend plus ferme et donc plus agréable, y compris en ville.

Malgré tout, ce SUV laisse ressentir son poids de 1,7 tonne au volant : ce n’est pas une berline compacte ! Il faut dire que cette version est alourdie par la transmission AWD et la boite automatique. On aura donc plutôt tendance à conduire de manière coulée, même si dans l’absolu les performances sont au rendez-vous lorsque l’on sollicite le gros bloc 2.0 CRDi. Un peu bruyant à bas régime, ce gros 4 cylindres développe 184 ch et un couple de 392 Nm qui apportent de l’agrément au quotidien.

Avec sa transmission intégrale, le Hyundai ix35 n’est pas pour autant un franchisseur. Sa vocation est avant tout de pouvoir s’aventurer sans peine en station de sports d’hiver et éventuellement hors bitume pour un week-end à la campagne.

 

Budget

 

La gamme du ix35 débute à 21950 euros en traction, avec le moteur essence de 135 ch et la finition Evidence. En diesel, les prix démarrent à 26300 euros avec le moteur 1.7 CRDi de 115 ch. Pour bénéficier de la transmission intégrale, il faudra passer sur le bloc 2.0 CRDi de 136 ch à partir de 30950 euros.

Caméra de recul Hyundai ix35

Caméra de recul Hyundai ix35

Cette version 2.0 CRDi 184 AWD BVA Pack Premium Limited est la plus onéreuse de la gamme, à 37000 euros. Peu d’options demeurent : sur ce modèle d’essai, il ne reste plus que la peinture métallisée et le Flex Auto Park à 900 euros.

 

On peut opter pour la même configuration 2.0 CRDi 184 AWD BVA affichée 34850 euros avec la finition Pack Premium. Ce quatrième niveau de finition est déjà très bien doté avec le toit ouvrant panoramique, l’accès mains libre et démarrage sans clé, le système de navigation avec cartographie Europe, ainsi que tous les équipements du niveau précédent comme la sellerie cuir-tissu, les jantes 17 pouces, les feux arrière à led ou encore les vitres surteintées.

Le dernier niveau du ix35 appelé Pack Premium Limited enrichit la dotation avec la sellerie cuir, les jantes alliage 18 pouces, les projecteurs bi-xénon, et les poignées de portes chromées.

 

A titre de comparaison, un Mazda CX-5 Sélection 2.2 Skyactiv-D de 175 ch BVA est facturé 40000 euros. Chez Nissan, le Quashqai ne propose pas de version équivalente puisque la puissance ne va pas plus loin que 130 ch ! ( 35050 euros All Mode 130 ch BVM). Le Honda CR-V 2.2 i-DTEC AWD Exclusive Navi AT réclame 40370 euros. Chez Renault, le Koleos fabriqué en Corée du Sud ( quand le ix35 de marque coréenne est assemblé en Europe… ) impose de choisir entre la transmission intégrale et la boîte automatique avec le dCi 175.

Le Hyundai ix35 reste donc le plus compétitif de sa catégorie avec une version puissante quatre roues motrices et suréquipée à un prix inférieur à celui de ses rivales.

 

Hyundai ix35 restylé

Hyundai ix35 restylé

En matière de consommation, cette version a du mal à descendre sous la barre des 8L/100 km en usage mixte. Un système de stop/start appelé ISG chez Hyundai aurait été le bienvenu !

Les rejets de CO2 de 182 g pénalisent l’achat d’un malus de 3600 euros sur le territoire français.

Heureusement on termine sur une bonne note avec la fameuse garantie constructeur Hyundai de 5 ans !

 LIRE LA FIN DE L’ESSAI HYUNDAI ix35 2014

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

ACTUS

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

ACTUS

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

ACTUS

Essai Mercedes Classe E Coupé 350 CDI : haut standing

ESSAIS

Publicité
Connection