Connectez-vous avec nous

Acheter une voiture neuve

Le bonus écologique de 6000 euros prolongé : nouvelles conditions

Le bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique neuve devait tomber de 6000 à 5000 euros ce 1er juillet 2022. Mais coup de tonnerre ( espéré par la profession et les acheteurs ), Bruno Le Maire a finalement annoncé que le montant de 6000 euros sera prolongé jusqu’à la fin de l’année. Maintenir cette aide est justifié pour le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance de la France pour aider les particuliers qui ne peuvent pas acquérir une voiture électrique ( neuve ).

Pour donner de la marge aux commandes et aux livraisons, ce niveau de bonus sera disponible pour toute commande passée avant le 31 décembre 2022 et facturée avant le 30 juin 2023.

Ce bonus de 6000 euros concerne les voitures électriques facturées à moins de 47000 euros, ce qui exclut un certain nombre de modèles, dont les Tesla Model 3 qui dépassent désormais les 53000 euros. Mais c’est un progrès : le niveaux maxi vient en effet d’augmenter de 2000 euros ! Il était seulement de 45000 euros jusqu’à présent, et ce pour les particuliers.

Une mesure de leasing social est également à l’étude, pour permettre aux foyers les plus modestes de pouvoir louer une voiture électrique pour seulement 100 euros par mois.

Mais cette prolongation du bonus ne sera que de courte durée : à terme, les aides vont fatalement descendre jusqu’à disparaitre. Budgétairement, le système de bonus malus n’est pas censé être déficitaire. En 2021, 264.000 bonus écologiques ont été attribués, pour un coût total de 1,07 milliard d’euros.

Et est-il normal de subventionner l’achat de voiture neuves pour des ménages qui en ont les moyens ?

Concernant les voitures hybrides rechargeables là encore, le bonus de 1000 euros sera lui aussi prolongé.

Maintenir le bonus était réclamé par la filière automobile, en raison des difficultés d’approvisionnement sur des matériaux et composants, et aussi en raison de la baisse des ventes de voitures neuves en France.

Les voitures électriques bientôt taxées ?

Quand les ventes auront davantage décollé pour les voitures électriques, il sera compliqué pour l’état de devoir les subventionner alors que les recettes de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) va baisser, en raison d’une baisse de la consommation de carburants fossiles. Cette transition énergétique est nécessaire, mais coûteuse.

A un moment donné, les automobilistes conduisant une voiture électrique seront à nouveau taxés. Plusieurs pistes sont possibles, comme taxer la recharge de voitures électriques. Une possibilité pour les stations de recharge rapides et publiques, mais également à votre domicile. Le compteur Linky sera capable de détecter quand une voiture électrique se recharge sur votre installation. Si cette future taxe a pour l’instant été démentie, la possibilité technique existe.

Au vu des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, il reste encore quelques années avant que le gouvernement change de braquet.

Lire également : les aides à l’achat d’une voiture neuve en 2022

Publicité

Facebook

Publicité

Offre LLD sur Ford Ka+ Offre LLD sur Ford Ka+

Les 10 voitures les moins chères en location longue durée LLD ou LOA sans apport

Conseils & Services

Quels sites utiliser pour acheter une voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture d'occasion

Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois Fiat 500 X : 149 euros par mois avec apport de 1900 euros - LLD 37 mois = 200 euros X 37 mois

Les 10 SUV les moins chers en LOA ou LLD

Conseils & Services

Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons Michelin CrossClimate+ le pneumatique toutes saisons

Test Michelin CrossClimate+ : le pneu toutes saisons

Conseils & Services

Publicité
Connection