Essai nouvelle Renault Clio TCe 90 Dynamique

Clio TCe 90

Les premiers essais de la nouvelle Renault Clio réalisés en quelques heures vous ont donné un premier aperçu de cette nouveauté. Pour ce second test de la Renault Clio sur Actu Automobile, nous avons parcouru plusieurs centaines de kilomètres dans toutes les conditions, et ce pendant plusieurs semaines.
Parmi les nouveautés de la Clio de dernière génération, un moteur inédit : le 3 cylindres essence TCe 90 ch. Il s’agit de LA nouveauté mécanique proposée lors du lancement de la Clio. Ce moteur peut-il être une alternative au diesel ?

Design

La nouvelle Renault Clio a jetté aux abymes son ancien costume trop consensuel. Contrairement à une Golf qui joue la carte de la continuité, la Clio s’est véritablement renouvelée avec cette nouvelle génération. L’équipe de designers menée par Laurens Van Den Acker a accompli des prouesses.

Expressive, dynamique, la nouvelle Clio fait aussi le pari d’une seule carrosserie 5 portes. Avec une telle ligne, les amateurs de versions 3 portes ne devraient pas trop chicaner.

Quand la tendance à la réduction du poids réduit les dimensions des nouvelles citadines, Renault n’a pas suivi le modèle de Peugeot et de la 208.

Construite sur la plate-forme de la Clio 3, la nouvelle Clio est plus large de 24 mm, plus longue de 35 mm, mais plus basse de 45 mm.

Clio TCe 90

En finition Dynamique, la nouvelle Renault Clio présente particulièrement bien avec quelques options. Les jantes alliage 16 pouces noires contrastent parfaitement avec la teinte de carrosserie jaune Eclair.

C’est osé, mais ainsi configurée, la Clio attire l’oeil et les pouces levés lors des arrêts aux feux rouges !

Pour avoir un aperçu des possibilités de personnalisation de la Clio, il suffit de faire un tour sur le configurateur Renault ou dans une grande concession. Strpping de toit, stickers latéraux ou de capot, joncs de calandre et de hayon disponibles dans différents coloris : les possibilités sont étonnantes, mais pas toujours très harmonieuses.

A bord :

Même métamorphose à l’intérieur de la nouvelle Renault Clio : tout a changé ! On passe véritablement dans une autre dimension, avec l’intégration d’un écran tactile au centre de la planche de bord.

Clio TCe 90

Deux systèmes seront proposés : le Media Nav ou le R-Link. Le premier est assez complet, sans être révolutionnaire. On le retrouve d’ailleurs dans tous les nouveaux modèles Dacia ! La navigation fonctionne bien, mais le système a du mal gérer des appels en bluetooth en même temps qu’un itinéraire.  L’écran tactile mesure 7 pouces, comme bon nombre de tablettes tactiles.

Disponible dès l’année prochaine, le nouveau R-Link apportera plus de possibilités avec des applications et des services connectés à internet.

Au niveau audio, le système Bass Reflex monté de série est globalement satisfaisant avec une bonne restitution des basses.

Là encore la personnalisation permet de choisir de la couleur pour la partie haute de la planche de bord, ou des inserts décoratifs sur le volant, les contre-portes et autour des aérateurs.

En qualité de finition, la Renault Clio perd un peu de sa superbe par rapport à l’ancienne génération. Renault a du réduire les coûts, mais aussi le poids ! Les plastiques sont cependant dans la norme de la catégorie : une Peugeot 208 ou une Opel Corsa ne font pas mieux.

Parmi les points forts de l’ancienne Clio : une très bonne habitabilité, un confort de roulement excellent et un grand coffre.

La nouvelle Clio conserve son volume intérieur, et perd un peu en confort d’amortissement. Cette évolution marque davantage l’écart avec le segment des compactes, ce qui n’était pas le cas auparavant.

La garde au toit arrière est en baisse, et ne conviendra pas aux gabarits de plus d’1m75.
Clio TCe 90

Pour de petites attentions comme les mirrois de courtoisie éclairés ou les vitres arrière électriques, il faudra attendre le haut de gamme Initiale annoncé pour 2013.

Le coffre est très logeable  mais conserve la barre de renfort au niveau du dossier de banquette qui empêche d’avoir un plancher plat : le chargement d’objets encombrants ne sera pas facilité.
Clio TCe 90

Le premier moteur 3 cylindres Renault

Le downsizing avait déjà été opéré sur la Clio 3, qui avait connu en début de carrière un bloc 1.4 16V de 100 ch issu de l’ancienne Clio, remplacé ensuite par un nouveau 1.2 TCe turbocompressé de 100 ch également.

Avec la nouvelle Clio Renault va encore plus loin avec cet inédit 3 cylindres, qui est turbocompressé et propose une puissance de 90 ch.
Clio TCe 90

Le 1.2 TCe arrivera dès l’année prochaine mais avec 120 ch, et la boîte EDC à double embrayage.

Première constatation : la sonorité est bien celle d’un 3 cylindres. Je le précise car les motoristes Ford notamment, sont parvenus à gommer cette sonorité sur leur moteur Ecoboost 1.0.

Avec un poids en baisse d’une centaine de kilos, la nouvelle Clio n’est pas à la peine avec ce nouveau moteur. Ce n’est pas une boule de nerfs, mais la souplesse du TCe 90 lui permet d’être à l’aise en ville et sur route. Les performances se situent presque au niveau de la version dCi 90 homologuée à 90 g. Les reprises se situent entre celles d’une Clio dCi 75 et d’une Clio dCi 90 ch 83 g.

Ce moteur est assez bien insonorisé et ne fatigue pas par un niveau sonore excessif, y compris sur autoroute.

Mauvais point pour le système Stop & Start , un peu lent au redémarrage.
Clio TCe 90

Renault a également soigné l’agrément de conduite avec un train avant précis, et une direction bien calibrée. Il est loin le temps de la direction assistée électrique d’une Clio 2 ! Cette nouvelle Clio est stable et agile, et on prend un certain plaisir à la conduire.

Budget

La Clio TCe 90 peut-elle être une alternative économique aux versions diesel ?

Sans commuter le mode ECO qui enlève de l’agrément de conduite, la consommation mixte de cet essai s’est établie à 7,2 L. Au début de l’essai la voiture affichait seulement 1500 km au compteur, la consommation devrait être plus basse au-delà de 10000 km et plus.

Affichée au prix de 18000 euros, la Clio Dynamique TCe 90 n’est pas vraiment donnée, mais demeure plus attractive qu’une Clio Dynamique dCi 90 tarifée 19900 euros.

L’écart de prix entre les 4 cylindres 1.2 16V 75 ch et 0.9 TCe 90 est de 1200 euros pour la finition Expression.

Grâce à des rejets de CO2 contenus à 105 g, cette Clio 3 cylindres profite d’un bonus écologique de 200 euros. Cela réduit l’écart de tarif à 1000 euros entre les deux moteurs essence.

Une seconde version Energy TCe 90 homologuée à 99 g est disponible sur la Clio Expression, pour 200 euros de plus que le TCe 105 g. Le bonus reste le même : en 2012 l’intérêt de cette version est nul avec seulement 0,2 L de moins en consommation mixte.

Face au 1.5 dCi 75, le TCe 90 est 900 euros moins cher. L’écart de consommation de 0,9 L/100 km et l’écart de prix gazole / SP 95 peuvent permettre de rentabiliser le diesel au bout de 50.000 km environ.
Clio TCe 90

De série une Clio Dynamique comprend l’aide au démarrage en côte, les feux anti-brouillard, les jantes alliage 16 pouces, le volant cuir, les capteurs de pluie et de luminosité, l’écran tactile, la carte mains libres…

Essai Renault Clio 0.9 TCe 90 Dynamique : conclusion, galerie photos

2 réflexions au sujet de « Essai nouvelle Renault Clio TCe 90 Dynamique »


  1. A souligner que la nouvelle Clio vient de remporter le volant d’or 2012 dans la catégorie des citadines. Il s’agit d’un titre prestigieux et… allemand ! Perso, cette Clio me fait craquer

Les commentaires sont fermés.